A L uneACTUALITESinternationalPOLITIQUE

Revirement de situation: Cette sortie de Yahya Jammeh qui torpille Adama Barrow

Par le biais d’un appel téléphonique, Yahya Jammeh a parlé hier à des centaines de ses partisans qui ont rallié son village natal de Kanilai pour assister à une réunion d’urgence convoquée par une faction de l’APRC farouchement opposée à toute forme d’alliance politique avec le président Adama Barrow, en direction de l’élection présidentielle du 4 décembre.
Yahya Jammeh a déclaré qu’il avait donné des instructions claires pour que l’APRC n’aille en coalition qu’avec le parti GANU, dirigé par Sheikh Tijan Hydara, qui était son procureur général et ministre de la Justice.
L’ex-dictateur gambien a aussi limogé l’actuel chef de file du parti, Fabakary Tombong Jatta, qui avait mené le processus d’alliance de l’APRC avec le parti du président Adama Barrow. Yahya Jammeh a déclaré que Fabakary Tombong Jatta n’a plus sa confiance.

Il a, en outre, annoncé que la faction de l’APRC qui lui était fidèle, organiserait une série de rassemblements politiques, à partir de ce week-end, à Kanilai. Il compte s’adresser à eux sous le même format.
Une déclaration qui change les plans du président Barrow qui comptait sur le soutien du parti de l’ex-dictateur pour les futures joutes électorales. Le président gambien avait même rendu, vendredi dernier, une visite controversée à la famille de Yahya Jammeh à Kanilai.

Adama barow ne sait pas faire de la politique ,la culpabilite de yaya jamed face aux nombreux crime nest plus a demontrer,il faut linculper et lancer un mandat darret international et en meme temps dissoudre son parti et aussi mettre en prison tout ses lieutnant qui sont impliquer ,,,au lieu de le laisser gagner politiquement du terrain

Laisser un commentaire