A L uneACTUALITESPOLITIQUE

Détournement de plus d’un milliard à la Lonase : Le cerveau et ses complices déférés aujourd’hui

L’enquête avance à grands pas, dans le scandale qui secoue la Lonase, depuis quelque temps. Déjà, plusieurs personnes ont défilé à la Division des investigations criminelles et des arrestations ont eu lieu, dont celle du présumé cerveau de cette affaire qui se trouve être une dame, D. Diallo. Elle et ses présumés complices vont être déférés, demain, selon nos sources.

Toutefois l’avancée majeure est que de gros calibres ont été identifiés et seraient mêlés à cette affaire. Mais, pour le moment, ils ne sont pas inquiétés. D’où la question : qui protège qui ?

Dans cette affaire ébruitée par Libération, il y a quelques semaines, c’est le Directeur général de la Lonase, Lat Diop, qui a déposé une plainte sur la table du procureur de la République pour faux, usage de faux et détournement de deniers publics. Ladite plainte portait sur la somme de 1,5 milliard de Fcfa. Car, la Direction du contrôle, mise en place à la Lonase, a décelé que durant plusieurs années, et bien avant l’arrivée de Lat Diop, des sommes ont été détournées à travers des gagnants fictifs sur les différents jeux de la Lonase. Exemple : Si le nombre de gagnants du Pmu était de 100, ce chiffre était porté, sur la base de faux, à 150.

Le « gain » des 50 «gagnants» finissait ainsi dans les poches de la mafia interne.

Ainsi, pour que ce système de prédation ait pu perdurer, il y a eu plusieurs complicités, notamment, celle de la direction du système informatique, dit-on. D’ailleurs, un agent de la Lonase est en fuite. Il se terre, dit-on, à Toulouse, en France. Par contre, la dame D. Diallo, a été perdue par son train de vie dispendieux combiné au changement à la tête de l’entreprise. Les enquêteurs, selon nos sources, ont découvert dans ses comptes en banque, la bagatelle d’un milliard de FCfa.

Laisser un commentaire