A L uneACTUALITESFAITS DIVERSinternational

Transport frauduleux de conteneurs:Le chef de l’entreprise Touba Cargo dans les filets des éléments de la Brigade de recherches de Faidherbe

Éclaboussé par une affaire de fraude, le chef de l’entreprise Touba Cargo, S. B. Fall, et son acolyte F. Seck sont tombés dans les filets des éléments de la Brigade de recherches de Faidherbe, selon des informations exclusives de Seneweb. 
En effet, le premier nommé avait usurpé l’identité d’un célèbre commerçant, C. D.,  pour faire venir ses conteneurs de la Chine. Mais le major Abdoul Aziz Kandji, Commandant de la BR de Faidherbe et ses hommes sont parvenus à démanteler cette mafia au niveau du Port autonome de Dakar.  
Que s’est-il passé réellement ?
A vouloir trop embrasser, l’on perd tout, selon l’adage. Et le patron de l’entreprise Touba Cargo l’a appris à ses depens. En effet, pour se soustraire des taxes (impôts…), S. B. Fall a usurpé l’identité d’un célèbre commerçant de la place pour transférer ses conteneurs de la Chine au Sénégal, par le biais du célèbre groupe danois Maersk Line.
Ainsi, le faussaire a réussi à acheminer ses conteneurs jusqu’au Port autonome de Dakar. Mais la Brigade de recherches de Faidherbe les a bloqués, d’après nos sources proches du parquet.
Tout est parti lorsque la victime a été alertée par la société Maersk Line. Ainsi, ce célèbre commerçant a déposé une plainte à la Brigade de recherches de Faidherbe. Le Major Abdoul Aziz Kandji est entré en jeu, avec ses hommes, avant de faire bloquer les conteneurs au port de Dakar, le temps d’élucider cette affaire.
Suite à d’intenses investigations, ces hommes en bleu ont découvert que le patron de l’entreprise Touba Cargo est au cœur de cette mafia. Mais pour  échapper à la prison, le principal mis en cause a délégué son « lieutenant » F. Seck qui a débarqué devant les enquêteurs de Faidherbe en possession d’une photocopie de passeport de la victime, C. D. Puis, il a fait croire aux enquêteurs que c’est la société Maersk Line qui a commis l’erreur en mettant les conteneurs au nom du plaignant C. D.
Contre toute attente, le commerçant délégué par le patron de Touba Cargo a tenté d’acheter le silence des enquêteurs pour gérer cette affaire. A cet effet, F. Seck a proposé la somme de 180 000 F Cfa aux gendarmes.
Mal lui en a pris, parce qu’il a vu son dossier corsé sous le régime de la garde à vue. Ce commerçant a été aussi poursuivi pour corruption. Puis, les pandores ont interpellé le patron de l’entreprise Touba Cargo.
Dans sa déposition, le commerçant victime dans cette affaire a formellement déclaré qu’il n’avait jamais mandaté les deux mis en cause et il n’a pas transporté de conteneurs. Selon le plaignant C.D., il ne sait pas comment ces derniers ont pu obtenir la photo de son passeport.
Mis devant le fait accompli par les redoutables enquêteurs, les deux faussaires ont fini par avouer leur forfait.
A l’issue de leur durée légale de garde à vue dans les locaux de la Brigade de recherches de Faidherbe, les deux mis en cause ont été présentés au procureur de Dakar pour association de malfaiteurs, usurpation d’identité, faux et usage de faux, corruption et tentative d’escroquerie.
 Aux dernières nouvelles, ils ont été placés sous mandat de dépôt et leur dossier a été confié à un juge d’instruction, d’après des sources de Seneweb proches du parquet.

Laisser un commentaire