A L uneACTUALITESinternationalPOLITIQUESports

Football: Exclue des compétitions internationales, la Russie réagit et menace

Alors que les tensions politiques en Europe de l’Est débordent, la décision a été prise d’interdire aux athlètes et aux officiels russes les compétitions internationales.

La FIFA a pris la décision de suspendre la Russie de tout le football international jusqu’à nouvel ordre.

Ces sanctions ont été prises à la suite d’une invasion de l’Ukraine voisine par les forces russes envoyées au combat par le président Vladimir Poutine.

Le Comité international olympique, qui a déjà interdit au ROC de concourir sous son propre drapeau, a recommandé que les athlètes russes et biélorusses soient empêchés de participer à toute compétition internationale organisée.

Il n’y aura donc pas de Coupe du monde 2022 au Qatar pour la Sbornaïa, qui avait atteint les quarts de finale de la dernière édition avant de s’incliner face à la Croatie.

La fédération russe a depuis réagi dans la foulée des décisions annoncées par l’UEFA et la FIFA, exprimant sa déception et sa colère, tout en rappelant que le sport devrait être séparé des problèmes politiques.
« Cette décision est contraire aux principes de la compétition internationale, ainsi qu’à l’esprit du sport. Elle a un caractère discriminatoire évident et nuit à un grand nombre d’athlètes, d’entraîneurs, d’employés de clubs et d’équipes nationales. Et surtout à des millions de supporters russes et étrangers, dont les organisations sportives internationales doivent protéger les intérêts. Ces sanctions divisent la communauté sportive mondiale, qui a toujours adhéré aux principes d’égalité, de respect mutuel et d’indépendance vis-à-vis de la politique. Nous nous réservons le droit de contester la décision de la Fifa et de l’UEFA, conformément au droit international du sport », a fait savoir la fédération russe de football.

Le président honoraire de l’Union russe de football (RFU), Vyacheslav Koloskov, a réagi aux sanctions de la Fédération internationale de football (FIFA) contre l’équipe nationale, les qualifiant d’absurdes. Ceci est rapporté TASS .

« Pour être honnête, je ne m’attendais pas à une telle décision de la FIFA, car la Coupe du monde aura lieu en novembre. Ensuite, les matchs de qualification pour la prochaine Coupe du monde commenceront », a déclaré Koloskov. Il a également dit que ce qui se passait le déconcertait. « Une sorte d’absurdité, ressemble à une sorte de peur de la FIFA sous la pression de l’Union européenne et des fédérations européennes de football », a ajouté Koloskov.

Laisser un commentaire