A L uneACTUALITESinternational

DIRECT -Guerre en Ukraine : Volodomyr Zelensky, Vladimir Poutine et le souvenir du 9 mai 1945

En cette journée importante du 9 mai, où la Russie fête en grande pompe la victoire dans la Seconde Guerre mondiale, les déclarations des présidents ukrainien et russe s’opposent. L’Ukraine ne laissera pas la Russie « s’approprier la victoire sur le nazisme » en 1945, a déclaré le président ukrainien Volodymyr Zelensky. Vladimir Pooutine proclamait, lui, que son armée combattait en Ukraine pour défendre la patrie, face à la « menace inacceptable » que représente son voisin soutenu par l’Occident.

Tous les horaires sont donnés au format temps universel coordonné (UTC). Pour information, la France se situe dans le fuseau horaire UTC+2.

09hOO TU.  Vladimir Poutine célèbre la défaite de 1945.

07h48 TU. L’armée russe défend « la patrie » en Ukraine, affirme Poutine.

Le président russe Vladimir Poutine a proclamé lundi que son armée combattait en Ukraine pour défendre la patrie, face à la « menace inacceptable » que représente son voisin soutenu par l’Occident.

« Je m’adresse à nos forces armées: vous vous battez pour la patrie, pour son avenir », a-t-il dit depuis la place Rouge, face à des milliers de soldats participant au défilé du 9 mai qui marque la victoire soviétique sur les nazis en 1945. M. Poutine a ensuite souligné que tout devait être fait pour éviter que « l’horreur d’une nouvelle guerre globale ne se répète ».

06h54 TU. L’Ukraine ne laissera pas la Russie « s’approprier la victoire » sur le nazisme, dit Volodomyr Zelensky.

L’Ukraine ne laissera pas la Russie « s’approprier la victoire sur le nazisme » en 1945, a déclaré le président ukrainien Volodymyr Zelensky lundi 9 mai, jour où la Russie fête en grande pompe la victoire dans la Seconde Guerre mondiale.

« Nous sommes fiers de nos prédécesseurs qui, avec d’autres peuples dans le cadre de la coalition anti-hitlérienne, ont vaincu le nazisme. Nous ne laisserons personne annexer cette victoire, se l’approprier« , a-t-il déclaré dans un message vidéo, qui le montre marchant dans l’avenue centrale de Kiev. « Nous avons vaincu à l’époque, nous vaincrons maintenant », a-t-il ajouté en référence à l’invasion russe de l’Ukraine depuis le 24 février.

04h47 TU. Le G7 prêt, sur le principe, à se sevrer du pétrole russe.

Les pays du G7, qui ont accusé dimanche 8 mai Vladimir Poutine de couvrir la Russie « de honte » avec ses actions en Ukraine, ont pris l’engagement de se sevrer du pétrole russe, mais sans donner de calendrier précis.

« Le G7 tout entier s’est engagé aujourd’hui à interdire ou supprimer progressivement les importations de pétrole russe », a annoncé dimanche la Maison Blanche dans un communiqué.

Cette décision « va porter un coup dur à la principale artère irriguant l’économie de (Vladimir) Poutine et le priver des revenus dont il a besoin pour financer sa guerre » contre l’Ukraine, affirme l’exécutif américain.

Ce sevrage se fera « d’une manière appropriée et raisonnée », écrivent les chefs d’Etat et de gouvernement des pays du G7 dans leur communiqué final, qui ne précise toutefois pas quels engagements exactement a pris chacun d’eux, à savoir l’Allemagne (qui en a la présidence cette année), le Canada, les Etats-Unis, la France, l’Italie, le Japon, et le Royaume-Uni.

Le G7 a tenu dimanche, en visioconférence, sa troisième réunion de l’année, avec la participation du président ukrainien Volodymyr Zelensky. Elle a duré un peu plus d’une heure, selon les Américains.

Les chefs d’Etat et de gouvernement ont réaffirmé au président ukrainien  leur « engagement à prendre de nouvelles mesures pour aider l’Ukraine à s’assurer un avenir libre et démocratique » ainsi qu’à « se défendre et repousser de futurs actes d’agression ».

22h50 TU. La Première dame américaine Jill Biden s’est rendue en Ukraine.

La Première dame des Etats-Unis Jill Biden s’est rendue en Ukraine dimanche 8 mai à l’occasion d’une brève visite surprise, a annoncé son porte-parole, et a rencontré son homologue ukrainienne Olena Zelenska dans une école proche de la frontière slovaque.

« Je voulais venir pour la Fête des mères. Je pensais qu’il était important de montrer au peuple ukrainien que cette guerre doit s’arrêter », a-t-elle déclaré devant des journalistes, affirmant que « le peuple américain se tient aux côtés du peuple ukrainien ».

Jill Biden se trouvait en Slovaquie cette semaine, notamment pour rencontrer des familles de réfugiés ukrainiens et son incursion en Ukraine avait été gardée secrète jusqu’au dernier moment.

La Première dame Jill Biden salue Olena Zelenska, épouse du président ukrainien Volodymyr Zelenskyy, devant l'école 6, une école publique qui a accueilli des élèves déplacés à Uzhhorod, en Ukraine, le dimanche 8 mai 2022.

La Première dame Jill Biden salue Olena Zelenska, épouse du président ukrainien Volodymyr Zelenskyy, devant l’école 6, une école publique qui a accueilli des élèves déplacés à Uzhhorod, en Ukraine, le dimanche 8 mai 2022.
(AP Photo/Susan Walsh, Pool)

Jill Biden et Olena Zelenska se sont serrées dans les bras et la Première dame des Etats-Unis a offert un bouquet de fleurs à l’épouse du président ukrainien.

C’est la première fois que Olena Zelenska apparaît en public depuis le début du conflit le 24 février, a indiqué un responsable américain. Selon la même source, les deux dames ont échangé des courriers au cours des dernières semaines.

Une rencontre à huis clos des deux femmes a duré environ une heure, avant qu’elles rencontrent des enfants réfugiés travaillant sur des découpages en papier, accompagnés de leurs mères.

21h31 TU. Londres annonce de nouvelles sanctions commerciales contre la Russie.

Le gouvernement britannique a annoncé dimanche 8 mai un nouveau train de sanctions commerciales contre la Russie et la Biélorussie en raison de l’invasion de l’Ukraine, avec des interdictions d’exportation visant l’industrie russe et la hausse de tarifs douaniers, notamment sur le palladium.

« Cet important paquet de sanctions infligera encore plus de dommages à la machine de guerre russe », a déclaré la ministre du Commerce international, Anne-Marie Trevelyan, dans un communiqué.

Les tarifs douaniers vont augmenter de 35 points de pourcentage, notamment pour le platine et le palladium -utilisé dans l’industrie automobile-, tandis que les interdictions d’exportation visent des biens destinés aux secteurs manufacturier et de machinerie lourde en Russie, comme le plastique, le caoutchouc ou des machines.

« La Russie est l’un des principaux pays producteurs de platine et de palladium et dépend fortement du Royaume-Uni pour exporter » ces produits, selon le gouvernement.

Ces sanctions portent sur 1,7 milliard de livres de biens en valeur (environ 2 milliards d’euros), a précisé l’exécutif, portant à plus de 4 milliards de livres la valeur des biens visés par des sanctions commerciales depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie le 24 février.
21h21 TU. Volodomyr Zelensky accuse la Russie d’avoir « oublié tout ce qui était important pour les vainqueurs » de 1945.

« La Russie a oublié tout ce qui était important pour les vainqueurs de la Deuxième Guerre mondiale », a accusé dimanche 8 mai le président ukrainien Volodymyr Zelensky, à la veille des commémorations en Russie du 9 mai célébrant la victoire sur l’Allemagne nazie.

Il a fustigé dans un message vidéo dimanche soir « de violents bombardements » dans plusieurs régions ukrainiennes, dont un ayant entraîné la mort de 60 personnes dans une école de l’est, « comme si ce n’était pas le 8 mai aujourd’hui, comme si demain n’était pas le 9, alors que le maître mot devrait être la paix pour tous les gens normaux »« L’Ukraine et le monde libre s’en souviendront », a-t-il lancé.

Le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy lors d'une conférence de presse avec le Premier ministre canadien Justin Trudeau après leur rencontre à Kiev, en Ukraine, le dimanche 8 mai 2022.

Le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy lors d’une conférence de presse avec le Premier ministre canadien Justin Trudeau après leur rencontre à Kiev, en Ukraine, le dimanche 8 mai 2022.
(AP Photo/Efrem Lukatsky)

Selon Volodymyr Zelensky, l’Ukraine « a montré qu’elle faisait partie du monde libre et d’une Europe unie » face à « l’indépendance de Moscou dans le mal et la haine, que tout le monde verra demain ».

Lundi, le traditionnel défilé militaire du 9 mai se tiendra à Moscou sur la place Rouge, l’occasion pour la Russie d’une démonstration de force en pleine invasion en Ukraine.

« L’armée russe ne serait pas elle-même si elle ne tuait pas », a encore accusé Volodymyr Zelensky dans son message vidéo au moment d’évoquer les « 60 personnes tuées » dans une frappe samedi 7 mai sur une école dans l’est de l’Ukraine où se réfugiaient des civils.

20h56 TU. Le chef de l’ONU « horrifié » par le bombardement meurtrier sur une école ukrainienne, selon le porte-parole.

Le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres est « horrifié » par le bombardement d’une école dans l’est de l’Ukraine, qui a fait 60 morts selon le président ukrainien Volodymyr Zelensky, et demandé que les civils soient épargnés, a indiqué dimanche son porte-parole.

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, lors d'une conférence de presse conjointe avec le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy, le jeudi 28 avril 2022, à Kiev, en Ukraine.

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, lors d’une conférence de presse conjointe avec le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy, le jeudi 28 avril 2022, à Kiev, en Ukraine.
(Bureau de presse de la présidence ukrainienne via AP)

« Le secrétaire général est horrifié par l’attaque qui aurait été perpétrée le 7 mai sur une école à Bilogorivka, en Ukraine, où de nombreuses personnes y cherchaient apparemment refuge face aux combats en cours », a indiqué le porte-parole Stéphane Dujarric dans un communiqué. Antonio Guterres « réaffirme que les civils et les infrastructures civiles doivent toujours être épargnées en temps de guerre », et a noté que cette attaque « rappelait une nouvelle fois que dans cette guerre, commme dans tant de conflits, ce sont les civils qui paient le prix le plus élevé ».

Laisser un commentaire