A L uneACTUALITESFAITS DIVERS

Frapp invite la population à protéger les projets publics suite aux actes de vandalisme sur le trajet du TER

Dans un communiqué, le secrétariat exécutif du FRAPP dénonce l’acte de vandalisme sur le trajet du TER et encourage les citoyens sénégalais à comprendre que « l’argent volé, détourné, surfacturé dans des projets, dont la priorité, le montage, le montant…peuvent être discutés, reste notre argent ».

Selon Guy Marius Sagna et Cie, les projets faits avec les deniers publics doivent être respectés et protégés. « Le FRAPP attire aussi l’attention sur les vandalismes commis par l’État du Sénégal, le gouvernement néocolonial du président Macky Sall, certains de ses agents des forces de défense et de sécurité, sa justice des forts… », déclare le Frapp.

Pour les activistes, le vandalisme financier avec les détournements de deniers publics dont sont victimes des entreprises comme la poste. Aussi, le FRAPP exprime son inquiétude sur le vandalisme foncier, le vandalisme judiciaire qui refuse la justice aux 14 morts des événements de mars 2021 et le déni de justice imposé aux 05 membres du FRAPP agressés par des nervis du président Macky Sall à Nianing il y a un an.

« FRAPP constate avec tous les citoyens la recrudescence de l’insécurité avec les assassinats. Cela prouve s’il en était encore besoin que les recrutements de policiers et de gendarmes ne servent qu’un seul objectif : réprimer les manifestants, les membres des mouvements citoyens, les opposants… », lit-on dans le communiqué.

« Attention au vandalisme constitutionnel que veut orchestrer le président Macky Sall qui, tous les jours, exprime davantage son ambition de vandaliser la constitution du Sénégal en étant illégalement et illégitimement candidat une 3e fois », alerte le Frapp.

Laisser un commentaire