A L uneACTUALITESinternational

DIRECT – Guerre en Ukraine : 265 soldats ukrainiens constitués prisonniers selon la Russie

Kiev annonce une opération de sauvetage des combattants Ukrainiens de l’immense aciérie d’Azovstal, à Marioupol. L’Ukraine considère désormais que ces hommes ont « rempli leur mission. » De son côté, la Russie affirme que 265 soldats se sont rendus aux forces prorusses et constitués prisonniers.

Mardi 17 mai

  • 8h50 TU – 265 soldats ukrainiens constitués prisonniers.

Le ministère de La Défense russe affirme dans un communiqué que 265 combattants ukrainiens retranchés dans l’aciérie d’Azovstal se sont rendus aux forces prorusses et constitués prisonniers depuis hier.

Au cours des dernières 24 heures, 265 combattants ont rendu les armes et se sont constitués prisonniers, dont 51 gravement blessés. Ministère de la Défense de Russie

  • 8h45 TU – Le point sur l’évacuation de l’usine d’Azovstal dans le Journal International.

Plus de 260 combattants Ukrainiens ont été évacués de l’usine d’Azovstal vers des territoires pro-russes. Parmi eux, une cinquantaine de blessés très graves. Le point sur la situation avec Antoine Delpierre.

  • 7h50 TU – Azovstal, le dernier bastion de la résistance de Marioupol 

Quand les Russes ont conquis la majeure partie de Marioupol, les centaines de civils et soldats ukrainiens encore sur place se sont réfugiés dans le site métallurgique d’Azovstal. Pendant plus de deux mois, l’aciérie a été utilisée comme forteresse.

  • 7h00 TU – 53 blessés graves évacués d’Azovstal vers Novoazvok

Ganna Malyar, la ministre de la Défense ukrainienne a annoncé hier soir dans une vidéo que quelques « 53 blessés graves ont été évacués d’Azovtal vers Novoazovsk pour assistance médicale et 211 ont été transportés à Olenivka par un couloir humanitaire. »

Ces deux localités sont situées en territoire contrôlé par les forces russes et prorusses dans l’est de l’Ukraine. Mais les combattants devaient être rapatriés en territoire contrôlé par l’Ukraine « dans le cadre d’une procédure d’échange« , a précisé la ministre.

  • 4h40 TU – La vie reprend difficilement à Kharkiv 

La capitale régionale a été une des ville ukrainiennes les plus affectées par la guerre. Fin débrider est début mars, elle a subi un assaut de plusieurs jours et des combats dans sa banlieue.

Désormais, ses habitants tentent de reprendre leur quotidien tant biens que mal. Trois femmes plantent des fleurs pour une composition sur un rond-point du centre-ville. Au même moment, à la sortie nord de la ville, des hommes remplissent des sacs de sable pour mettre en place un barrage.

  • 4h05 TU – Près de 300 soldats ukrainiens évacuent Azovstal à Marioupol 

« Malheureusement, aujourd’hui, l’Ukraine ne peut pas débloquer Azovstal par des moyens militaires« , explique le ministère de la Défense ukrainien sur Telegram. Ce 17 mai, une opération de sauvetage de ces soldats est en cours à Azovstal.

L'usine métallurigique d'Azovstal vue depuis la banlieue est de Marioupol, le 23 février 2022.

L’usine métallurigique d’Azovstal vue depuis la banlieue est de Marioupol, le 23 février 2022.
AP/ Sergei Grits

Les soldats de la garnison stationnée dans l’aciérie, dont plus de 260 ont déjà été évacués lundi, ont « rempli leur mission de combat« , salue l’état-major de l’armée ukrainienne dans un communiqué. Les commandants ont l’ordre de « sauver la vie » de ceux qui restent.

  • 4h00 TU – vers une réponse militaire russe en réponse à des déploiements de l’OTAN ? 

Si l’Alliance atlantique venait à déployer des « infrastructures militaires » en Suède ou en Finlande, candidates à une entrée dans l’Alliance atlantique, la Russie réagirait, a averti Moscou lundi 16 mai.

Laisser un commentaire