A L uneACTUALITESinternational

DIRECT -Guerre en Ukraine : à Davos, Volodymyr Zelensky regrette le manque « d’unité » des pays occidentaux

Les combats font rage dans l’est de l’Ukraine. La Russie y intensifie son offensive contre la dernière poche de résistance de la région de Lougansk où la situation « empire d’heure en heure », selon les autorités ukrainiennes. « La situation dans le Donbass est extrêmement difficile », a reconnu mardi soir le président Volodymyr Zelensky.

Ce qu’il faut retenir de ce mercredi 25 mai à 9H00 TU. 

– Moscou envisagera un échange de prisonnier avec Kiev après un procès 

– La Russie demande la levée des sanctions pour éviter une crise alimentaire mondiale

– Volodymyr Zelensky dénonce à Davos un manque « d’unité » des pays occidentaux

– L’armée russe entend « tout détruire dans le Donbass », affirme Zelensky

– La Russie s’est dite déterminée à atteindre « tous ses objectifs » en Ukraine, et en particulier la conquête du Donbass

– La situation dans la région de Lougansk « empire d’heure en heure »

9H49 TU. Le média ukrainien Kyiv Independent rapporte des bombardements russes à Kramatorsk​

8H48 TU. Moscou envisagera un échange de prisonnier avec Kiev après un procès 

La Russie examinera la question d’un échange de prisonniers avec l’Ukraine une fois que les détenus ukrainiens auront été jugés, a indiqué mercredi  le vice ministre russe des affaires étrangères  Andrei Roudenko.

« Nous examinerons tout cela après que ceux qui se sont rendus auront été jugés, qu’un verdict aura été prononcé », a-t-il déclaré.

8H48 TU. La Russie va surveiller l’affaire de l’ex-président prorusse de Moldavie
La Russie s’assurera que les droits de l’ex-président prorusse de la Moldavie, Igor Dodon, placé mardi en garde à vue dans son pays pour trahison et corruption, seront respectés, a déclaré ce mercredi un vice-ministre russe des Affaires étrangères, Andreï Roudenko.

8H00 TU. La Russie demande la levée des sanctions pour éviter une crise alimentaire mondiale
Un haut diplomate russe a exigé ce mercredi 25 mai la levée des sanctions visant Moscou comme condition pour éviter une crise alimentaire mondiale du fait du blocage des exportations de céréales ukrainiennes depuis le début de l’offensive du Kremlin.

« La résolution du problème alimentaire passe par une approche collective, impliquant notamment la levée des sanctions qui ont été instaurées contre les exportations russes et les transactions financières », a déclaré un ministre adjoint des Affaires étrangères,Andrei Roudenko, cité par les agences de presses russes.

7H56 TU. « D’importantes quantités de céréales ukrainiennes restent entreposées et ne peuvent être exportées », explique le ministère de la défense britannique dans son point quotidien sur la situation en Ukraine 

« Il n’y a pas eu d’activité significative de la marine marchande à destination ou en provenance d’Odessa depuis le début de la guerre. Le blocus naval russe des principaux ports de la mer Noire a dissuadé l’industrie de la navigation commerciale d’opérer dans la région.

Les mécanismes d’exportation terrestre de l’Ukraine sont très peu susceptibles de remplacer le déficit de capacité de transport causé par le blocus russe. En conséquence, d’importantes quantités de céréales ukrainiennes restent entreposées et ne peuvent être exportées.

Les combats ont déjà exercé une pression indirecte sur les prix mondiaux des céréales. Alors que la menace du blocus naval de la Russie a continué à dissuader l’accès des navires commerciaux aux ports ukrainiens, les pénuries d’approvisionnement qui en résultent augmenteront encore le prix de nombreux produits de base ».

7H41 TU. Volodymyr Zelensky dénonce à Davos un manque « d’unité » des pays occidentaux 
Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a dénoncé mercredi un manque d' »unité » des pays occidentaux face à la guerre en Ukraine, plus de trois mois après le début de l’invasion russe.

« Ma question est : y a-t-il unité en pratique (dans l’Occident, ndlr)? Je ne la vois pas », a-t-il regretté lors d’une prise de parole en visioconférence au forum économique de Davos en Suisse, affirmant avoir « besoin du soutien d’une Europe unie ».

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky sur grand écran lors du Forum économique mondial de Davos, en Suisse, le lundi 23 mai 2022.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky sur grand écran lors du Forum économique mondial de Davos, en Suisse, le lundi 23 mai 2022.
©P Photo/Markus Schreiber

7H07 TU. Le président ukrainien présente ses condoléances aux victimes de la tuerie au Texas
Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a présenté ce mercredi 25 mai ses condoléances aux victimes de la tuerie dans une école au Texas, estimant qu’il est « terrible d’avoir des victimes de tireurs en temps de paix ».

L’historien spécialiste des relations russo-ukrainiennes Antoine Arjakovsky souligne le coût humain considérable de la guerre en Ukraine. On compte « du côté ukrainien dix morts par heure, des centaines de femmes violées, six millions de réfugiés. » Alors comment arrêter cette guerre « absurde » ? En 2019, un rapport avait été établi, qu’il existe une incompréhension historique entre les deux  pays. « Pour arrêter cette guerre, il faut écouter les Russes qui sont contre le logiciel impérialiste ».

6H00 TU. Après la polémique, le grand retour de la soprao russe Anna Netrebko 

5H39 TU. Le Cepii alerte sur le coût d’un embargo européen sur le pétrole russe
Prix à la pompe, contraintes techniques: un éventuel embargo européen sur le pétrole russe, en discussion depuis de longues semaines à Bruxelles, aurait de coûteuses conséquences sur les consommateurs et les entreprises, avertit le Cepii dans une note publiée ce mercredi 25 mai.

Si l’Europe se détourne du pétrole russe en réaction à la guerre en Ukraine, « il faudra remplacer un peu plus d’un quart des importations totales » d’or noir du continent, alerte le Centre d’études prospectives et d’informations internationales, un organisme rattaché à Matignon.

En effet, 30% des importations européennes de pétrole proviennent de Russie et 40% des importations de produits pétroliers émanent de Moscou, selon le Cepii, d’où la nécessité de diversifier les approvisionnements européens d’hydrocarbures, par exemple en se tournant vers l’Arabie Saoudite, le Brésil, les États-Unis ou le Canada.

Le conflit en Ukraine se joue aussi sur le terrain médiatique.  Ici, la Russie fière de montrer la puissance de feu de son mortier « Tulipe » ne s’est pas doutée que ce reportage servirait à son adversaire.

4H50 TU. L’armée russe entend « tout détruire dans le Donbass », affirme Zelensky
« Dans la région de Lougansk, les Russes avancent dans toutes les directions à la fois », a affirmé ce mercredi le gouverneur régional Serguiï Gaïdaï, sur Telegram.

« La situation dans le Donbass est extrêmement difficile », a reconnu de son côté mardi soir le président Zelensky. « Toutes les forces que l’armée russe a encore ont été jetées là pour l’offensive » car ils « veulent tout détruire », a-t-il affirmé.

22H05 TU. La Russie progresse dans la région de Lougansk
La Russie s’est dite déterminée à atteindre « tous ses objectifs » en Ukraine, et en particulier la conquête du Donbass, formé des provinces de Lougansk et de Donetsk, que les Ukrainiens peinent à défendre, après avoir éloigné les forces russes des deux plus grandes villes du pays, Kiev et Kharkiv (nord-est).

« Nous continuons l’opération militaire spéciale jusqu’à la réalisation de tous les objectifs », a souligné mardi le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou.

21H26 TU. L’Amérique latine et les Caraïbes sous la menace d’une crise alimentaire 
L’Amérique latine et les Caraïbes sont menacées par une crise alimentaire, conséquence de la guerre en Ukraine qui relance l’inflation dans une région qui n’a pas encore surmonté le choc de la pandémie de coronavirus, a averti mardi le Programme alimentaire mondial (PAM).

20H30 TU. La situation dans la région de Lougansk « empire d’heure en heure »
La situation sur le terrain dans la région de Lougansk, dans l’est de l’Ukraine, où l’armée russe a réalisé des progrès ces derniers jours, « empire d’heure en heure », a déclaré mardi 24 mai le gouverneur régional Serguiï Gaïdaï.

19H55 TU. Les États-Unis lèvent l’exemption sur le paiement de la dette de la Russie en dollars

Les États-Unis ont décidé de mettre fin, à partir de 00H01 mercredi (heure de Washington), à une exemption permettant à Moscou de payer ses dettes en dollars, a annoncé mardi 24 mai le Trésor américain. Cette décision pourrait précipiter le pays dans le défaut de paiement.

19H39 TU. PAC : une majorité des 27 veut reporter la rotation des cultures à cause de la guerre
Une « majorité d’Etats membres » de l’UE sont favorables au report d’une règle européenne prévoyant la rotation des cultures, afin de permettre aux agriculteurs de cultiver plus de blé pour faire face aux conséquences de la guerre en Ukraine, a indiqué mardi la Commission.

Laisser un commentaire