A L uneACTUALITESinternational

DIRECT -Guerre en Ukraine : 20% du territoire serait contrôlé par Moscou, 100 jours après le début de l’invasion russe

Ce vendredi, l’invasion de l’Ukraine par la Russie atteint son 100e jour. L’offensive a permis à Moscou de s’emparer de 20% du territoire ukrainien depuis le 24 février dernier. Moscou se concentre sur la région du Donbass (est) et sa ville stratégique de Severodonetsk.

Ce qu’il faut retenir ce vendredi 3 juin 2022
– Depuis 100 jours, la Russie a déclenché la guerre en Ukraine.
– Les régions de l’Est toujours activement bombardées par Moscou.
– L’Ukraine relance l’idée d’adhérer à l’UE, les 27 pays membres de l’Union européenne toujours mitigés

10h21 TU.  « La victoire sera nôtre« , affirme Zelensky au 100e jour de l’invasion russe en Ukraine. 

« Les représentants de l’Etat sont ici, défendant l’Ukraine depuis cent jours« , déclare-t-il dans cette vidéo de 36 secondes, se filmant devant le bâtiment de l’administration présidentielle à Kiev aux côtés notamment de son Premier ministre, Denys Chmygal et du chef du parti présentiel, David Arakhamia.

09h51 TU. Les 27 toujours divisés au sujet de l’adhésion de l’Ukraine dans l’UE. 

Kiev espère obtenir d’ici fin juin le statut officiel de candidat à une adhésion à l’Union européenne, même si les Vingt-Sept sont divisés sur cette question. Le président français Emmanuel Macron, président en exercice de l’UE, a estimé début mai qu’une adhésion de l’Ukraine prendrait « des décennies« , et proposé dans l’intervalle la création d’une « communauté politique européenne » pour arrimer plus vite l’Ukraine à l’Europe.

09h41 TU. L’Ukraine bientôt dans la « famille européenne » ? 

L’Ukraine « avance » vers « la famille européenne« , alors que la Russie elle « se rapproche d’une vie derrière le rideau de fer« , a estimé vendredi le Premier ministre ukrainien, Denys Chmygal, au 100e jour de l’invasion russe.

09h30 TU. Les soldats ukrainiens tués, enterrés, pleurés. 

Selon le président ukrainien Volodymyr Zelensky, « nous perdons de 60 à 100 soldats par jour, tués au combat, et quelque 500 sont blessés » depuis le début de l’offensive russe. Partout sur le territoire, les hommes de l’armée de Kiev morts  sur le front sont enterrés par leurs familles endeuillées.

En Ukraine, les soldats tués au front sont enterrés et  les familles endeuillées. Province de Zhytomyr en Ukraine - 3 juin 2022.

En Ukraine, les soldats tués au front sont enterrés et  les familles endeuillées. Province de Zhytomyr en Ukraine – 3 juin 2022.

08h27 TU. La guerre en Ukraine « n’aura pas de vainqueur », juge l’ONU au 100e jour de l’invasion russe.

« Cette guerre n’a et n’aura pas de vainqueur« , a affirmé Amin Awad dans un communiqué. « Nous avons besoin de paix. La guerre doit cesser« , a exhorté vendredi le coordinateur de l’ONU dans le pays, au 100e jour de l’invasion russe. Les négociations entre Kiev et Moscou sont au point mort depuis plusieurs semaines.

07h40 TU. Le chancelier allemand Scholz accueille à Berlin le président du parlement ukrainien Ruslan Stefantchouk.

Le chancelier allemand Olaf Scholz reçoit à Berlin le président du parlement ukrainien Ruslan Stefanchuk. Allemagne, 3 juin 2022.

Le chancelier allemand Olaf Scholz reçoit à Berlin le président du parlement ukrainien Ruslan Stefanchuk. Allemagne, 3 juin 2022.

07h30 TU. L’Ukraine recherche des preuves de crimes de guerre à Kharkhiv.

24 février – 3 juin 2022. Voilà 100 jours que la Russie  a débuté son offensive en Ukraine. Moscou continue à avancer dans le Donbass. À Kharkhiv, déserté par les Russes, on commence à collecter les preuves pour déterminer s’il y a eu crimes de guerre.

06h53 TU. La guerre en Ukraine pourrait durer « encore de nombreux mois ».

La guerre en Ukraine « pourrait se terminer demain, si la Russie mettait fin à son agression« , avait déclaré mercredi le secrétaire de l’OTAN Jens Stoltenberg lors d’une conférence de presse aux côtés du chef de la diplomatie américaine Antony Blinken. Mais « nous ne voyons aucun signe dans cette direction à ce stade« , avait-il ajouté.La guerre menée par la Russie en Ukraine va durer encore « de nombreux mois« , avait abondé Blinken.

Le secrétaire général de l'OTAN Jens Stoltenberg (gauche) et Antony Blinken (droite), secrétaire d'État américain lors d'une conférence de presse à Washington. États-Unis, 1er juin 2022. 

Le secrétaire général de l’OTAN Jens Stoltenberg (gauche) et Antony Blinken (droite), secrétaire d’État américain lors d’une conférence de presse à Washington. États-Unis, 1er juin 2022.

06h00 TU. L’accord serbo-russe sur le gaz agace Bruxelles.

Bruxelles a condamné l’accord gazier passé entre la Serbie et Moscou, déclarant attendre que Belgrade « ne renforce pas davantage ses liens avec la Russie« . »Les pays candidats, y compris la Serbie, doivent progressivement aligner leurs politiques envers des pays tiers sur les politiques et positions de l’UE, y compris par des mesures restrictives« , a déclaré le porte-parole de la Commission Peter Stano.

05h00 TU. La crise énergétique mondiale va-t-elle s’aggraver ? 

Le monde se trouve dans une crise énergétique sans précédent depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie, un producteur majeur d’hydrocarbures mais aussi de produits pétroliers raffinés comme le gazole. L’Union européenne vient aussi de décider un embargo partiel sur le pétrole brut russe dans les 6 mois et les produits raffinés dans les 8 mois. Au total ce sont 90% des exportations de pétrole russe vers l’UE qui seront arrêtées d’ici la fin de l’année.

<p>La Russie menace de couper son gaz à l’Europe ce jeudi 31 mars.</p>

La Russie menace de couper son gaz à l’Europe ce jeudi 31 mars.

04h45 TU. La Serbie est la Russie trouvent un accord sur le gaz. 

Au moment où les Européens tentent d’isoler la Russie et de se sevrer tant bien que mal de ses énergies fossiles, la Serbie resserre ses relations avec Moscou au moyen d’un accord sur le gaz russe. Candidate à l’entrée dans l’Union européenne depuis dix ans, la Serbie maintient des liens étroits avec le Kremlin et refuse de s’aligner sur les sanctions contre Moscou.

03h00 TU. Les régions du Sud bientôt aux mains des Russes ? 

Dans le sud, les Ukrainiens s’inquiètent d’une possible annexion des régions conquises par les forces russes, Moscou évoquant des référendums dès juillet. A Mykolaïv, près d’Odessa, les bombardements russes ont fait au moins un mort et plusieurs blessés dans la population civile, a fait savoir jeudi soir le commandement ukrainien de la région sud.

02h30 TU. Des combattants russes tentent de fuir la guerre en Ukraine.

Selon le ministère russe de la Défense, le nombre de combattants étrangers a été « quasiment divisé par deux« , passant de 6.600 à 3.500, et un « grand nombre » d’entre eux « préfèrent quitter » le pays « le plus rapidement possible« .

02h00 TU. Les armes promises par Washington toujours attendues par Kiev.

L’Ukraine attend des livraisons de systèmes de lance-missiles plus puissants promis par le président américain Joe Biden, en espérant que cela change le rapport de force sur le terrain. La Russie a affirmé jeudi avoir stoppé l’afflux de « mercenaires » étrangers voulant combattre aux côtés de l’armée de Kiev, à force de leur infliger de lourdes pertes ces dernières semaines.

Joe Biden ce 9 mai à la Maison Blanche.

Joe Biden ce 9 mai à la Maison Blanche.
© AP Photo/Manuel Balce Ceneta

01h30 TU. Sloviansk sous pression.

La pression russe reste également importante sur Donetsk, l’autre région du Donbass. C’est notamment Sloviansk, à quelque 80 km à l’ouest de Severodonetsk, qui suscite l’attention des troupes russes. Sur place, les habitants de la région manquent notamment de gaz, d’eau et d’électricité, selon Kiev.

01h00 TU. La Russie contrôle Severodonetsk à “80%” selon les autorités locales.

Severodonetsk, capitale administrative de la région, est « occupée à 80% » par les forces russes et les combats font rage dans les rues, selon le gouverneur de la région de Lougansk Serguiï Gaïdaï. Les forces russes contrôlent actuellement « environ 20% » du territoire ukrainien, soit près de 125.000 km2, a indiqué jeudi le président ukrainien.

00h30 TU. Zelensky annonce “quelques succès” à Severodonetsk.

« Nous avons rencontré quelques succès dans la bataille pour Severodonetsk. Mais il est encore trop tôt. C’est la zone la plus difficile actuellement« , a indiqué jeudi soir le président ukrainien Volodymyr Zelensky, évoquant une situation similaire aux alentours notamment à Lyssytchansk et à Bakhmout.

Une voiture gravement endommagée est vue dans une rue après une attaque russe à Severodonetsk, dans la région de Lougansk, en Ukraine, le vendredi 13 mai 2022.

Une voiture gravement endommagée est vue dans une rue après une attaque russe à Severodonetsk, dans la région de Lougansk, en Ukraine, le vendredi 13 mai 2022.
(AP Photo/Leo Correa)

00h00 TU. Severodonetsk dans le viseur de Moscou. 

Les dirigeants ukrainiens ont accusé Moscou de vouloir faire de Severodonetsk un « nouveau Marioupol« . Ce port stratégique sur la mer d’Azov, conquis mi-mai après la reddition de plus de 2.000 combattants ukrainiens qui s’étaient retranchés dans l’aciérie Azovstal, a été largement détruit par le pilonnage russe.

00h00 TU. De nouvelles sanctions européennes contre Moscou. 

Sur le plan diplomatique, les pays de l’UE ont approuvé jeudi un sixième paquet de sanctions contre Moscou incluant un embargo, avec des exemptions, sur les achats de pétrole mais renoncé à inscrire sur la liste noire le chef de l’Eglise orthodoxe russe, le patriarche Kirill, sous la pression de la Hongrie. Le texte doit encore recevoir l’accord écrit de chaque Etat membre en vue de sa publication vendredi au Journal officiel pour permettre l’entrée en vigueur des mesures, a précisé la présidence française du Conseil de l’UE.

Laisser un commentaire