A L uneACTUALITES

Mame Thierno Birahim Mbacké (Borom Darou) : « Que Macky Sall parle à son peuple »

Mame Thierno Birahim Mbacké est revenu sur l’insécurité qui prévaut ces temps-ci dans Dakar et ses environs. Le guide religieux n’a pas manqué d’inviter le Président de la République, Macky Sall, à parler au peuple. Selon lui, les injures publiques des acteurs politiques ne sont qu’un manque de personnalité. Mame Thierno Birahim Mbacké d’inviter Ousmane Sonko et Macky Sall autour de la table des discussions afin de rassurer les Sénégalais. Tribune

Dès que la bande d’annonce de l’émission «Toute la Vérité», animée par Mame Thierno Birahim Touré de la Sen Tv est lancée, presque toute la population était déjà en poste l’oreille en coin à l’écoute du «marabout de la jeunesse». Des sujets brûlants ont été abordés durant cette émission.

D’abord, concernant les prochaines élections législatives, Mame Thierno Birahime Mbacké a déclaré : «Les hommes politiques nous inspirent à se lancer dans la violence, nous devons aussi, de la même manière, les inviter à la paix. Avec tous les soucis de la vie, nous devrons penser autrement que de se lancer dans les violences. Certains jeunes qui laissent leurs parents en souffrance, devraient faire autre chose que de se battre pour des gens qui sont bien aisés», a fait savoir le guide religieux.

Ce dernier ajoute : «Il faut s’inspirer pour tendre vers la paix. Actuellement, le Sénégal est dans une situation où la politique et autres détails doivent être mis de côté afin de mettre le pays sur les rails du développement, de l’émergence».

«Quand tu es dans la famille Mbacké il faut être un exemple, il faut toujours soigner sa copie. Un président de la République est une institution. On n’a pas le droit, en tant que citoyen sénégalais, de s’adresser n’importe comment à un président. Injurier un président de la République, c’est comme insulter toute une population. Il incarne une institution. Personne n’ose l’insulter devant moi. Il faut respecter les institutions. Qu’il soit chef de parti, le fait de prononcer son nom c’est autre chose. Mais prononcer son nom pour l’insulter c’est grave. Je ne vais jamais voter pour un politicien insulteur. Injurier publiquement un président ne peut être qu’un manque de personnalité. Les acteurs politiques doivent assurer la population avant les élections», at-il déclaré.

Mame Thierno Birahime Mbacké d’appeler le chef de l’État et le leader du Parti Pastef à la discussion : «Comme Ousmane Sonko est le leader de l’opposition, il doit se ressaisir. Il faut qu’il s’assoie avec Macky Sall pour rassurer les Sénégalais. Ousmane Sonko et Macky Sall doivent rassurer les populations. Je prie pour Bougane Guèye Dany… »

S’agissant de l’insécurité qui hante le sommeil des populations, le guide religieux prévient : «Les Sénégalais risquent d’imposer la loi du talion. Il y a de ces faits qu’on ne doit même pas discuter dans les salons, sur les plateaux et autres pour éviter toute sorte d’influence. La solution doit émaner d’abord du chef de l’État. Il faut que le Président de la République, Macky Sall, sorte pour parler aux Sénégalais sinon le pays ira dans des règlements de comptes», dira Mame Thierno Birahime Mbacké.
Tribune

Laisser un commentaire