A L uneACTUALITESinternational

DIRECT-Guerre en Ukraine : Volodymyr Zelensky doit s’exprimer par visioconférence lors du G7

Au deuxième jour du sommet du G7 qui se tient en Allemagne, le président ukrainien devrait intervenir en visioconférence en milieu de matinée. Volodymyr Zelensky devrait réclamer plus d’armes pour son pays  et un nouveau renforcement des sanctions occidentales contre Moscou. Les Etats-Unis, le Royaume-Uni, le Canada et le Japon, quatre pays dont Joe Biden le président américain a déclaré qu’ils seraient rejoints par les trois autres, ont annoncé un embargo sur les importations d’or russe.

Ce qu’il faut retenir de ce lundi 27 juin

  • Réunis en Allemagne, les dirigeants du G7 veulent bannir les importations d’or russe.
  • Moscou dit avoir frappé un centre d’entraînement militaire près de la frontière polonaise.
  •  Le président américain Joe Biden a qualifié de « barbarie » les frappes sur Kiev.  Elles ont touché dimanche un complexe résidentiel de la ville. Bilan: un mort et plusieurs blessés selon les autorités.

08h55 TU: Adhésion à l’Otan: Erdogan va discuter avec les dirigeants suédois et finlandais mardi

Le président turc Recep Tayyip Erdogan va rencontrer mardi à Madrid son homologue finlandais et la Première ministre suédoise pour discuter des candidatures de la Suède et de la Finlande à l’Otan bloquées par Ankara, a annoncé Helsinki.

Cette première réunion de haut niveau avec le président finlandais Sauli Niinistö et la cheffe du gouvernement suédoise Magdalena Andersson aura lieu au début du sommet de l’Alliance atlantique organisé dans la capitale espagnole, en présence du secrétaire général de l’Otan Jens Stoltenberg, a annoncé la présidence finlandaise sur Twitter. De nouvelles « négociations » visant à débloquer le veto turc sont également prévues lundi au siège de l’Otan à Bruxelles, précise Helsinki.

08h50 TU: Le G7 veut serrer encore l’étau sur la Russie

Les pays du G7 réunis en sommet en Allemagne veulent serrer encore l’étau économique contre la Russie, en réfléchissant en particulier à un « mécanisme pour plafonner au niveau mondial le prix du pétrole russe« , a dit lundi un haut responsable de la Maison Blanche.

Les chefs d’Etat et de gouvernement réunis dans les Alpes bavaroises, dans le sud de l’Allemagne, sont « très proches d’un point où ils décideront de demander à leurs ministres de développer en urgence des mécanismes afin de plafonner au niveau mondial le prix du pétrole russe« , a-t-il expliqué lors d’un entretien avec la presse.

Un tel mécanisme, qui reste donc à définir, passerait par les « services » entourant l’exportation de pétrole russe, a dit cette source, qui n’a pas souhaité être identifiée.Elle a reconnu que ce projet demanderait « beaucoup de coordination », entre pays et avec le secteur privé.

06h15 TU: Le Canada envoie deux navires de guerre en mer Baltique

Le Canada a déployé dimanche deux navires de guerre dans la mer Baltique et dans l’Atlantique nord. Ils ont rejoint deux frégates déjà présentes dans la région, pour renforcer le flanc oriental de l’Otan en réponse à l’invasion russe de l’Ukraine.

Les NSCM Kingston et Summerside seront déployés durant quatre mois dans le cadre de « mesures de dissuasion en Europe centrale et orientale », lancées après l’annexion en 2014 de la Crimée par la Russie, a annoncé la marine canadienne dans un communiqué. En octobre, les navires participeront à des exercices de balayage de mines sous-marinez et maintiendront un « haut niveau de préparation » qui leur permettra de « répondre rapidement et efficacement à l’appui de toute opération de l’Otan », ajoute-t-elle.

05h00: Le conflit en Ukraine, un terreau fertile pour les drogues

La fabrication illicite de drogues pourrait tirer profit de la guerre en Ukraine pour prospérer, a averti l’ONU lundi. « Les informations du Moyen-Orient et de l’Asie du sud-est tendent à indiquer que les situations de conflit peuvent agir comme un aimant pour la fabrication de drogues synthétiques, qui peuvent de fait être produites n’importe où », souligne l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (UNODC) dans son rapport annuel.« Cet effet peut être encore plus important quand la zone de conflit se trouve près de vastes marchés de consommateurs« , ajoute-t-il.

Avant l’invasion russe, l’Ukraine disposait d’un nombre croissant de laboratoires d’amphétamines, précise l’experte Angela Me, interrogée par l’AFP. Près de 80 avaient été démantelés en 2020, contre 17 en 2019. Cette capacité de production « pourrait s’étendre si le conflit persistait »« La police n’est plus là pour stopper l’activité des laboratoires », explique-t-elle.

04h55: Invité du G7, Zelensky doit réclamer encore plus d’efforts aux Occidentaux

Le président ukrainien devrait réclamer lundi plus d’armes pour son pays en guerre et un nouveau renforcement des sanctions occidentales contre Moscou aux dirigeants du G7 unis face à la Russie lors de leur sommet annuel en Allemagne.

Volodymyr Zelensky doit s’exprimer par visioconférence en milieu de matinée lors de cette réunion des sept puissances industrielles entamée dimanche dans le cadre bucolique du château d’Elmau, au pied des Alpes bavaroises.

Le dirigeant ukrainien, qui participera également au sommet de l’Otan à Madrid à partir de mardi, veut faire pression sur les sept dirigeants pour un soutien accru de leur part, au lendemain de frappes russes sur Kiev, dénoncées comme des actes de « barbarie » par le président américain, Joe Biden.

Bonjour. Et bienvenue dans ce direct consacré à la guerre en Ukraine.

Laisser un commentaire