A L uneACTUALITESSports

Mercato du FC Barcelone :Arrivées, départs, transferts officiels …

Des pistes à foison et souvent prestigieuses mais rien de concret : le FC Barcelone traverse un début de mercato paradoxal. Arrivées, départs, officialisations : voici le point sur les transferts déjà enregistrés ou à venir pour le Barça.

C’est déjà officiel

Pour l’heure, le mercato du FC Barcelone s’est limité à une seule arrivée officielle : celle de la pépite Pablo Torre (19 ans) en provenance du Racing Santander. Recruté pour 4 ans, le milieu offensif a coûté 5 millions d’euros plus 15 M€ de bonus et évoluera dans un premier temps avec la réserve.

En fin de contrat, le latéral droit ou milieu de terrain Sergi Roberto, a quant à lui prolongé son contrat d’un an, jusqu’en juin 2023, et va donc rester au club.

Du côté des départs,

le vétéran Dani Alves (39 ans) n’a pas été prolongé 6 mois après avoir été rapatrié et il a fait ses adieux. Dans le même temps, le club catalan s’est enfin débarrassé de son flop Philippe Coutinho puisqu’Aston Villa a déboursé 20 M€ pour recruter définitivement le milieu offensif au terme de son prêt. Deux recrues en attentes Limité sur le plan financier, le FC Barcelone a déjà noué un accord avec deux joueurs libres qui constituent des bonnes affaires : d’une part le défenseur central Andreas Christensen (Chelsea), d’autre part le milieu de terrain Franck Kessié (AC Milan). En raison des règles financières en vigueur en Liga, le club catalan n’a toutefois pas encore pu officialiser ces arrivées.

Pourquoi le mercato du Barça traîne autant

C’est encore une fois le gros point noir de ce début de mercato en Catalogne : empêtré dans leurs problèmes financiers, les Blaugrana doivent patienter pour concrétiser leurs pistes. Pour y remédier, les socios ont récemment autorisé la vente d’une partie de BLM (Barça Licensing and Merchandising), la société en charge de l’exploitation commerciale, et d’une partie des droits TV du club, ce qui va permettre de lever des fonds. Il faudra également effectuer des économies sur les salaires et réaliser des ventes, ce qui nous amène à la clé de ce début de mercato du Barça : Frenkie de Jong.

La vente de Frenkie de Jong pour débloquer le mercato du Barça ?

Titulaire indiscutable, le milieu de terrain ne représentait initialement pas forcément un candidat au départ. Sauf qu’en raison de l’intérêt de Manchester United et de son ex-entraîneur à l’Ajax Amsterdam, Erik ten Hag, couplé aux problèmes financiers du Barça, l’aspect financier a clairement pris le dessus sur le plan sportif et un départ semble désormais dans les tuyaux pour le Néerlandais.

Désireux d’empocher 85 M€, les Catalans ont refusé la première offre de MU, estimée à 60 M€ plus 10 M€ de bonus, mais les Red Devils continuent de pousser et un terrain d’entente pourrait être trouvé pour un peu plus de 65 M€, ce qui constituerait une véritable bouffée d’oxygène et permettrait de lancer le mercato du Barça.

Des pistes alléchantes dans toutes les lignes

Car, en effet, les Blaugrana ne manquent pas de pistes séduisantes cet été. La plus alléchante concerne évidemment Robert Lewandowski. A un an de la fin de son contrat, l’attaquant veut quitter le Bayern Munich et fait du FC Barcelone sa priorité. Seulement, le Barça n’a pas les moyens de satisfaire les exigences du cador allemand, qui attend 60 M€ pour le Polonais et qui a refusé les deux premières offres catalanes : 32 M€ puis 35 M€ (+5 M€ de bonus). Pendant ce temps, le PSG, MU et Chelsea tentent de s’inviter dans la course pour le buteur… C’est pourquoi d’autres pistes moins onéreuses sont étudiées dont celle étonnante menant à un retour de Luis Suarez, libre, qui aurait décliné.

En défense, l’espoir est grandissant pour l’axial Jules Koundé (FC Séville) suite au coup de frein de Chelsea dans ce dossier. Encore une fois, le vice-champion d’Espagne va toutefois devoir s’employer afin de réunir les 65 M€ réclamés par les Andalous pour l’international français… Côté droit, le Barça rêve de César Azpilicueta, en fin de contrat dans un an à Chelsea et qui paraît très motivé à l’idée de rentrer en Espagne, tandis que le nom d’un autre Blue, Marcos Alonso, circule à gauche pour concurrencer Jordi Alba.

Au milieu, outre Kessié, l’entraîneur Xavi rêve de frapper un grand coup en attirant Bernardo Silva, possible partant à Manchester City. Mais on voit mal comment les Catalans pourraient réunir les 93 M€ exigés par les Skyblues pour le milieu offensif portugais… Plus accessible financièrement et lui aussi candidat au départ chez les Citizens, Ilkay Gündogan, est quant à lui cité comme possible plan B.

Le dernier gros chantier conduit enfin au poste d’ailier. Dans ce secteur, les noms d’Angel Di Maria (libre après son départ du PSG) et de Raphinha (Leeds) circulent beaucoup. Fatigué d’attendre un signe du Barça, l’Argentin semble toutefois se rapprocher de la Juventus Turin, tandis que le Brésilien est tombé d’accord depuis plusieurs mois avec les pensionnaires du Camp Nou mais attend désormais que ces derniers transmettent une offre à son club, qui réclame 50 M€. Malgré la fidélité de l’ancien Rennais, le temps joue contre les Blaugrana puisqu’Arsenal s’est immiscé dans ce dossier avec la ferme intention de les devancer.

De son côté pourtant, le club catalan ne devrait pas se brusquer. D’abord parce qu’il n’a pas l’argent pour et ensuite parce que la priorité à ce poste d’ailier se nomme … Ousmane Dembélé. Alors qu’un départ libre au terme de son contrat semblait acté, tout espoir n’est peut-être pas perdu et Xavi tente personnellement de convaincre le Français de rempiler. Reste que ses exigences salariales continuent de poser problème et rendent donc ce dossier complètement indécis

Un gros dégraissage attendu

Rayon départs, l’ailier Adama Traoré ne sera pas conservé au terme de son prêt en provenance de Wolverhampton et il en sera de même pour l’attaquant Luuk de Jong, qui va retourner au FC Séville. Dans le sens inverse, parmi les retours de prêts, le milieu Miralem Pjanic est invité à aller voir ailleurs, tandis que la situation de l’ailier Francisco Trincão, revenu de Wolverhampton, est plus floue et en partie liée à Dembélé.

Cela sent clairement la fin en revanche pour les défenseurs centraux Samuel Umtiti et Clément Lenglet, classés parmi les indésirables aux côtés d’Oscar Mingueza, Riqui Puig et Martin Braithwaite. Recalé par son club formateur de Lyon, Umtiti pourrait rebondir chez le promu Gérone, tandis que Lenglet plaît à Tottenham. Un départ du jeune ailier Ez Abde n’est pas non plus à exclure, tandis que l’attaquant Memphis Depay, en fin de contrat en juin 2023, devra prolonger ou idéalement faire ses valises.

A priori, aucun départ subi n’est à craindre puisque le prodige Gavi, sous contrat jusqu’en juin 2023 et doté d’une clause libératoire de 50 M€ peu dissuasive, est sur le point de prolonger avec une clause qui passera à 1 milliard d’euros.

Laisser un commentaire