Non classé

Arrêté ministériel: Abdourahmane Diouf,le leader du parti Awalé et membre de la coalition Aar Sénégal, a été arrêté puis libéré

La visite de proximité de Abdourahmane Diouf à Tambacounda a été stoppée, hier, par la police locale. Le leader du parti Awalé et membre de la coalition Aar Sénégal, a été arrêté, conduit au commissariat central de Tambacounda avant d’être libéré.

Abdourahmane Diouf fait ainsi les frais de l’arrêté ministériel qui interdit toute propagande avant le démarrage de la campagne électorale dans neuf jours.

C’est au nom de cet arrêté ministériel que les deux dernières manifestations de la coalition Yewwi ont été interdites et les députés Déthié Fall, Mame Diarra Fam ainsi que le maire de Guédiawaye Ameth Aïdara, Guy Marius Sagna et tant d’autres manifestants avaient été arrêtés et emprisonnés durant plus d’une semaine.

Evidemment, à l’instar de Sonko, Barth, Khalifa, Déthié Fall, etc, Abdourahmane Diouf conteste cet arrêté ministériel. Il affirme que ce qui est interdit, c’est la médiatisation et non la manifestation en tant que telle. C’est également l’avis de nombreux juristes. Cinquante et un d’entre eux ont publié une tribune dans laquelle, ils affirment que la loi appliquée par l’autorité administrative n’est pas celle qu’ils enseignent dans les facultés de droit.

Laisser un commentaire