A L uneACTUALITESinternationalPOLITIQUE

DIRECT-Guerre en Ukraine : le G20 s’ouvre sur un appel à la fin de la guerre, Vladimir Poutine défie l’Otan

Le président russe Vladimir Poutine a signé un décret concernant les sanctions économiques de représailles à l'encontre des "actions inamicales de certains Etats étrangers et d'organisations internationales", a annoncé le Kremlin mardi. /Photo prise le 27 avril 2022/REUTERS/Sputnik/Alexei Danichev/Kremlin

Vladimir Poutine défie les Occidentaux. Le président russe affirme que la Russie n’a« pas encore commencé les choses sérieuses » en Ukraine, alors que son armée intensifie ses bombardements sur les villes qui lui échappent encore dans le Donbass, région de l’est où Kiev dénonce une « terreur délibérée » contre les civils. La réunion du G20 qui se tient cette année en Indonésie s’ouvre sur un appel à la fin de la guerre en Ukraine.

08H54 TU. La Russie a entendu au G20 « un choeur » d’appels à la fin de la guerre en Ukraine (Blinken)

Le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken a souligné que la Russie avait entendu un « choeur » d’appels à mettre fin à la guerre en Ukraine grâce à la participation de Sergueï Lavrov à la réunion. « Ce que nous avons déjà entendu aujourd’hui est un important choeur du monde entier, pas seulement des Etats-Unis pour (…) que l’agression cesse ».

07H56 TU. La Russie « ne courra pas » après les USA pour une rencontre au G20 (Lavrov)

Sergueï Lavrov a affirmé vendredi qu’il « ne courra pas » après Washington pour des pourparlers après que son homologue américain Antony Blinken a refusé de le rencontrer en marge d’une réunion du G20.

« Ce n’est pas nous qui avons abandonné les contacts, ce sont les Etats-Unis (…) Nous n’allons pas courir après n’importe qui suggérant une rencontre », a indiqué le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov à des journalistes à Bali.

06H11 TU. La réunion du G20 s’ouvre sur un appel à la fin de la guerre en Ukraine
L’Indonésie, pays organisateur du G20 cette année, a appelé à la fin de la guerre en Ukraine vendredi à l’ouverture d’une réunion des chefs de la diplomatie du groupe à Bali qui devrait donner lieu à des échanges tendus.

Il est de notre responsabilité de terminer la guerre au plus tôt et de régler nos différends à la table de négociation, pas sur le champ de bataille. L’effet de la guerre se fait sentir dans le monde entier, sur l’alimentation, l’énergie et les budgets. Et comme toujours, les pays pauvres et en développement sont les plus touchés.

Retno Marsudi, ministre indonésienne des Affaires étrangères.

Les Etats-Unis, soutenus par une partie de leurs alliés occidentaux, avaient appelé à ce que la Russie soit exclue des forums internationaux.
Les chefs de la diplomatie du G20 ont entamé une réunion qui s’annonce tendue avec la participation du secrétaire d’Etat américain Antony Blinken et de son homologue russe qui ne s’étaient pas rencontrés depuis le début de la guerre en Ukraine.

Le secrétaire d'État américain Antony Blinken arrive à la réunion des ministres des Affaires étrangères du G20 à Nusa Dua, le 8 juillet 2022. 

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken arrive à la réunion des ministres des Affaires étrangères du G20 à Nusa Dua, le 8 juillet 2022.
Stefani Reynolds/Pool Photo via AP.

02H50 TU. Vladimir Poutine défie les occidentaux

« Nous entendons qu’ils veulent nous vaincre sur le champ de bataille. Que dire ? Qu’ils essaient ! », a lancé Vladimir Poutine, s’adressant aux Américains et Européens qui ont accéléré les livraisons d’armes lourdes à l’Ukraine pour l’aider à faire face à la guerre lancée le 24 février par le maître du Kremlin.

A re(voir) : Ukraine, poursuite de l’évacuation de Sloviansk face à l’armée russe

Laisser un commentaire