A L uneACTUALITESPOLITIQUE

Thierno Alassane Sall de Aar Sénégal :« Saint-Louis a besoin de fils et de filles qui la défendent à l’Assemblée Nationale car la région est complétement délaissée par le régime en place »

La tête de liste nationale de la Coalition Aar Sénégal s’est voulu clair et précis dans ses propos tenus, en caravane dans la capitale du Nord. « Saint-Louis a besoin de fils et de filles qui la défendent à l’Assemblée Nationale car la région est complétement délaissée par le régime en place », a déclaré Thierno Alassane Sall qui a décrié à cet effet le manque de réseau d’assainissement et la manque d’eau noté dans plusieurs quartiers de la ville en plus de l’état de délabrement de diverses infrastructures. L’ancien Ministre du Pétrole et des Énergies a saisi l’occasion pour inviter les populations à s’interroger sur la politique qui conduit à chaque fois à des inondations dès les premières pluies malgré tous les milliards investis.

Les problèmes d’assainissement auxquels font face depuis longtemps les populations de plusieurs quartiers de la ville de Saint-Louis sont vivement décriés par la tête de liste nationale de la Coalition Aar Sénégal, Thierno Alassane Sall qui a conduit une forte délégation en caravane dans la ville. Ces derniers n’ont pas pu supporter le fait de voir les eaux usées couler dans les rues de Pikine. Il a insisté sur place sur l’urgence et la nécessité de débarrasser ce quartier populeux de ces eaux usées, stagnantes dans certains endroits, qui empêchent les populations de vivre sainement.

Une situation qui, selon lui, expose beaucoup les enfants, les femmes et les personnes âgées qui font face à des risques de santé publique vu qu’ils sont torturés par toutes sortes de pathologies, à savoir les maladies diarrhéiques, gastro-entérites, le paludisme, les dermatoses, les maladies respiratoires entre autres. Pour Thierno Alassane Sall, « le régime actuel n’a rien fait pour résoudre les problèmes d’assainissement notés à Saint-Louis précisément à Pikine mais aussi à Guet-Ndar et à Gokhou-Mbathie au niveau de la Langue de Barbarie où beaucoup de jeunes se retrouvent sans emplois décents. Dans l’Île et dans le Sor également, plusieurs maisons et établissements scolaires menacent ruine à l’image de l’école Khayar Mbengue, ex-école des fils de chefs ».

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il a soutenu que la Saint-Louis a besoin d’être bien représentée à l’Assemblée Nationale par des députés dignes, crédibles et compétents qui seront issus de notre Coalition et qui seront capables de défendre les intérêts des populations surtout dans le cadre de l’exploitation prochaine du gaz et du pétrole. C’est ainsi qu’il a dénoncé le fait que beaucoup de milliards de FCFA auraient été investis par le régime en place dans le développement de ce pays, mais ce dernier croule sous le poids de la dette extérieure, qui serait passée de 2700 à plus de 10 000 milliards FCFA en quelques années.

source:sudQuotidien

Laisser un commentaire