A L uneACTUALITESinternational

DIRECT.Guerre en Ukraine : Les risques « augmentent chaque jour » autour de la centrale de Zaporijjia

Les risques autour de la centrale nucléaire de Zaporijjia, dans le sud de l’Ukraine, que Moscou et Kiev s’accusent depuis plus d’une semaine de bombarder, « augmentent chaque jour », a jugé dimanche le maire d’Energodar, la ville où est situé le complexe, lors d’un entretien téléphonique à l’Agence France-Presse.

9H15 TU. Brittney Griner va faire appel de sa condamnation pour trafic de drogue

D’après le New York Times, qui cite ses avocats, la basketteuse américaine Brittney Griner, condamnée à neuf ans de prison pour trafic de drogue par la justice russe, va faire appel du verdict alors que les diplomates de Moscou évoquent de plus en plus ouvertement l’éventualité d’un échange de prisonniers avec les États-Unis.

La star de la WNBA Brittney Griner dans une salle d'audience à Khimki, le 4 août 2022.

La star de la WNBA Brittney Griner dans une salle d’audience à Khimki, le 4 août 2022.
Evgenia Novozhenina via AP

Cet appel devrait probablement prendre au moins trois mois pour être jugé. Les responsables russes ont déclaré que toutes les voies légales devaient être épuisées avant qu’un échange potentiel de prisonniers puisse être discuté.

8H30 TU. Vladimir Poutine souhaite renforcer ses relations avec la Corée du Nord

Le président russe Vladimir Poutine a proposé à la Corée du Nord de « développer des relations bilatérales constructives, en déployant des efforts communs« , dans un message envoyé lundi, journée nationale de la libération qui marque la fin de la domination coloniale japonaise (1910-1945) sur l’ensemble de la péninsule coréenne.

Le président russe Vladimir Poutine et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un, à Vladivostok, en Russie, le 25 avril 2019.

Le président russe Vladimir Poutine et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un, à Vladivostok, en Russie, le 25 avril 2019.
AP Photo/Alexander Zemlianichenko

La Corée du Nord, qui dispose d’une liaison ferroviaire avec la Russie, a soutenu l’invasion de l’Ukraine. C’est également l’un des rares pays à avoir reconnu l’indépendance des Républiques populaires de Donetsk et de Louhansk, dans le Donbass. L’ambassadeur de Russie à Pyongyang avait même déclaré le mois dernier que la Corée du Nord pourrait envoyer ses travailleurs dans les deux zones sécessionnistes, selon le site spécialisé NK News, cité par Bloomberg.

Pendant des années, Pyongyang a envoyé ses travailleurs en Russie et en Chine, où ils sont payés en devises étrangères dont l’économie nord-coréenne a besoin.

7H30 TU. La Russie enrôle de force des conscrits ukrainiens du Donbass

Depuis le début de la guerre, le 24 février dernier, les forces russes et les leaders séparatistes des Républiques populaires de Donetsk et de Louhansk auraient mobilisé près de 100 000 conscrits dans le Donbass, raconte un article de The Economist qui s’est également entretenu avec des proches et des militants. Ceux-ci suggèrent que la plupart des nouveaux conscrits ne sont pas préparés, sous-équipés et réticents.

Toujours selon l’hebdomadaire britannique, les Ukrainiens des Républiques séparatistes meurent à un rythme plus élevé que les autres troupes venues de Russie. Ainsi; en juin 2022, plus de la moitié des membres initiaux de la milice de Donetsk avaient été tués ou blessés au combat, estime le ministère britannique de la Défense.

7H TU. Un bateau de l’ONU chargé en blé ukrainien vers l’Éthiopie

Le premier navire affrété par les Nations unies pour transporter des céréales ukrainiennes a été chargé de 23 000 tonnes de blé et est prêt à prendre la mer vers l’Ethiopie, a annoncé le ministre ukrainien de l’Infrastructure, Oleksandre Koubrakov.

Lorsque le mal atteint de telles proportions, le silence des gens est proche de la complicité.Volodymyr Zelensky, président ukrainien

6H45 TU. Volodymyr Zelensky interpelle la population russe
S’adressant à la population russe, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a lancé : « Lorsque le mal atteint de telles proportions, le silence des gens est proche de la complicité (…) Si vous avez la citoyenneté russe et que vous restez silencieux, cela signifie que vous ne vous battez pas, ce qui signifie que vous soutenez » la guerre.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky lors d'une conférence de presse à Kiev, le 28 juillet 2022.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky lors d’une conférence de presse à Kiev, le 28 juillet 2022.
AP Photo/Efrem Lukatsky

Dans son allocution quotidienne ce dimanche 14 août, il a également prévenu ses concitoyens que « dans un futur proche, le parlement d’Ukraine va devoir prendre une décision sur l’extension de la loi martiale et de la mobilisation générale« .

6H TU. Les risques « augmentent chaque jour » autour de la centrale de Zaporijjia, estime le maire d’Energodar, la ville où est situé le complexe nucléaire

Les risques autour de la centrale nucléaire de Zaporijjia, dans le sud de l’Ukraine, que Moscou et Kiev s’accusent depuis plus d’une semaine de bombarder, « augmentent chaque jour », a jugé dimanche le maire de la ville où elle est située. Dmytro Orlov, a dénoncé par téléphone auprès de l’AFP un « terrorisme nucléaire pur et simple » de la Russie qui « peut se terminer de façon imprévisible à n’importe quel moment« .

« Les risques augmentent chaque jour (…) Des tirs de mortier sur la centrale nucléaire sont effectués chaque jour et chaque nuit depuis les villages occupés« , a-t-il ajouté. « La situation est grave et le plus préoccupant est qu’il n’y a pas de processus de désescalade« , selon l’élu. Energodar est occupée depuis début mars par les Russes. Fidèle à Kiev, Dmytro Orlov a trouvé refuge à Zaporijjia, la grande ville de la région.

Laisser un commentaire