A L uneACTUALITESPOLITIQUE

Touba. Le ministre de l’intérieur Antoine Félix Diome en visite dans le cité Religieux :«Un second bassin à Keur Kane pour recueillir les eaux de pluies»

Le ministre de l’intérieur Félix Antoine Diome  était à Touba pour visiter la station de Keur Niang, Nguelemou Il a annoncé le démarrage des travaux  du second bassin de Keur Kane.

Le ministre de l’Intérieur était à Touba dans le cadre des préparatifs du Grand Magal. Antoine Félix Dione a déclaré que « l’intervention du gouvernement dans le cadre de ses différentes démarches obéit aux instructions de son Excellence le président de la République Macky Sall  qui a demandé à ce que le plan national d’organisation des secours soit déclenché le 5 août à la suite des  pluies qui ont été enregistrées sur l’étendue du pays. Le plan Orsec est un plan déclenché lorsque les moyens classiques de l’Etat déployés séparément ne parviennent pas à faire face à  certaines urgences. L’objectif de ce plan est de mettre en synergie toutes les actions de l’Etat en vue de rendre plus efficace l’action publique mais aussi d’accélérer toutes les actions dans le plan Orsec qui s’inscrit dans l’urgence. Il y a urgence à évacuer les eaux et à assister les sinistrés ».

Et de rappeler que des actions ont été faites. « J’avais annoncé l’année dernière lorsque j’étais dans  le meme site de keur Niang ou une capacité de pompage de 2100 mètres cube a été mise en œuvre. Ce qui a permis d’endiguer les eaux qui viennent du bassin de Keur Niang. Vous avez constaté qu’il n’y a pas eu de débordement des eaux au niveau de Nguelembou, près  de Ndamatou parce que nous avons déployé une électropompe d’une capacité de 1000 mètres cube. Tout n’est pas terminé. Mais cela ne peut se faire que dans le cadre de travaux  structurants tel que le plan d’assainissement de Touba de 23 milliards dont les travaux sont en cours. Il y a également l’arrivée d’hydro-cureurs dans les zones où il n’y a pas de déversoirs. Des hydro-cureurs seront renforcés pour permettre aux fidèles de passer un bon Magal ».  Le ministre annonce les travaux d’un second bassin de captage dans le site de  Keur Kane pour une capacité  qui varie entre 40 à 60 hectares. Le ministre a par ailleurs visité des sites inondés de Cheikh Anta dans la commune de Diourbel  ou une vingtaine de maisons  sont envahies par les eaux stagnantes. Les populations y déclarent avoir été laissées à elles-mêmes. Les promesses faites par son prédécesseur ne sont pas respectées. Le ministre s’est rendu également Ndgolombit. Là, les populations sont dans les eaux. Pour elles, les tuyaux ont cédé. Conséquence, les eaux ont envahi nos maisons, a indiqué Astou Dioum, une résidente.

source:sudQuotidien

Laisser un commentaire