A L uneACTUALITESinternationalPOLITIQUE

DIRECT . Guerre en Ukraine : L’Ukraine prépare le raccordement de la centrale nucléaire de Zaporijjia

(FILES) In this file photo taken on May 1, 2022, A Russian serviceman patrols the territory of the Zaporizhzhia Nuclear Power Station in Energodar. - Kyiv on August 8, 2022, called for the establishment of a demilitarised zone around the nuclear power station in east Ukraine, where recent fighting with Russian forces has raised fears of a nuclear accident. The Kremlin on August 8, 2022, accused Ukrainian forces of firing on the Zaporizhzhia atomic power plant, warning of potential "catastrophic consequences" for Europe. *EDITOR'S NOTE: This picture was taken during a media trip organised by the Russian army.* (Photo by Andrey BORODULIN / AFP)

Vendredi 26 août, l’Ukraine a annoncé préparer le raccordement au réseau électrique de sa centrale nucléaire de Zaporijjia. Elle a été déconnectée la veille, jeudi 25, alors qu’elle se trouve sous occupation russe.

07h56 TU. L’Ukraine prépare la reconnexion au réseau de la centrale de Zaporijjia

L’Ukraine a annoncé préparer le raccordement au réseau électrique de sa centrale nucléaire de Zaporijjia. La plus grande centrale d’Europe, aux mains des Russes, a été débranchée jeudi 25 août.

07h50 TU. Les services russes auraient espionné la formation de soldats ukrainiens en Allemagne

L’hebdomadaire allemand Der Spiegel affirme que les services russes auraient espionné la formation de soldats ukrainiens à l’utilisation de nouveaux armements sur des bases militaires, dont une américaine, situées en Allemagne.

07h34 TU. Le partenaire russe de TotalEnergies dément que leur kérosène aille aux avions de guerre de Moscou
TotalEnergies a indiqué dans un communiqué avoir reçu des éléments nouveaux de son partenaire russe Novatek. Il affirme que le combustible fabriqué par leur co-entreprise n’est pas destiné aux avions de guerre russes.

Le groupe français dément ainsi de nouveau des informations parues dans Le Monde et rassemblées avec l’ONG Global Witness. Le journal déclarait que du du gaz co-produit par le groupe en Sibérie aboutissait in fine sur des bases de l’armée russe engagée en Ukraine.

Laisser un commentaire