A L uneACTUALITESPOLITIQUE

Assemblée Nationale: Un président de groupe gagne le double du salaire …

Des négociations sont en cours à l’intérieur de Yewwi-Wallu pour l’installation des députés de la 14e législature le 12 septembre. Les membres de l’intercoalition d’opposition tentent de s’entendre sur la question, notamment, le candidat qui se présentera au poste de président de l’Assemblée nationale et le nombre de groupes parlementaires qui défendront leurs couleurs.

Si aucune décision n’a encore été officialisée pour le cintre, Yewwi et Wallu auraient déjà décidé, selon divers médias, de créer trois groupes parlementaires. D’autres opposants comme Thierno Bocoum et des membres de la société civile dénoncent une telle élection, soulignant qu’elle contribue à alourdir la facture que doit payer le contribuable sénégalais pour le fonctionnement de l’Assemblée nationale.

C’est qu’un groupe a un président et un vice-président, et ce ne sont pas des députés comme les autres du point de vue des avantages inhérents à leurs fonctions. Un président de groupe gagne le double du salaire d’un « simple adjoint », qui touche 1,3 million de francs CFA par mois. Il bénéficie de deux millions supplémentaires pour son « opération ». La source A précise qu’ »il est efficace » qu’elle lui soit donnée directement.

De plus, il a à sa disposition deux voitures, 1 000 litres de carburant, 150 000 francs CFA pour le téléphone et un assistant.

Un vice-président de groupe gagne 1,6 million par mois. Mais hormis les deux millions en espèces que touche le président, il bénéficie de tous les avantages dont bénéficie ce dernier.

Pour certains, c’est la course à ces avantages matériels qui expliquerait le choix de l’intercoalition Yewwi-Wallu de vouloir créer plusieurs groupes parlementaires.

Laisser un commentaire