A L uneACTUALITESinternationalPOLITIQUE

DIRECT. Guerre en Ukraine : Pour Ursula Von der Leyen, « l’heure n’est pas à l’apaisement »

Après un « nouvel élan » ukrainien militaire constaté par Joe Biden mardi 13 septembre, la détermination des pays occidentaux à sanctionner la Russie persiste. Pour la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen « les sanctions [envers la Russie] ne sont pas près d’être levées ». Ce mercredi 14 septembre au matin, l’agence de presse Reuters annonce l’existance d’un accord provisoire passé avec Kiev au début de la guerre que Vladimir Poutine aurait rejeté pour maintenir son offensive militaire.

07H21 TU. Ursula Von der Leyen défend les sanctions face à Moscou: l’heure n’est « pas à l’apaisement ».

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, martelle que les sanctions imposées à la Russie en raison de la guerre en Ukraine devaient être maintenues et a jugé que le temps de l’apaisement n’était pas venu.

« Je veux que ce soit clair: les sanctions ne sont pas près d’être levées. L’heure est à la détermination, pas à l’apaisement », a-t-elle lancé devant le Parlement européen à Strasbourg.

Ursula von der Leyen annonce également son déplacement à Kiev pour rencontrer le président ukrainien Volodymyr Zelensky, dont la femme était présente au Parlement européen à Strasbourg.

« Je vais me rendre aujourd’hui à Kiev pour rencontrer le président Zelensky », afin de discuter « en détail » de la poursuite de l’aide européenne, a-t-elle annoncé dans son discours sur l’Etat de l’UE devant les eurodéputés.

06H39 TU.  Deux morts et six blessés lors d’un bombardement sur la région de Mykolaïv, selon le gouverneur.

Le gouverneur ukrainien de Mykolaïv, Vitaliy Kim, a déclaré sur Telegram  que lors du bombardement de sa région par la Russie au cours des dernières 24 heures, deux civils ont été tués et six blessés. Selon lui, plusieurs immeubles résidentiels et commerces ont été touchés dans la ville de Mylolaïv.

06H31 TU. Vladimir Poutine aurait rejeté une demande d’accord avec Kiev au début de la guerre, selon l’agence de presse Reuters.

Reuters annonce qu’un représentant de Vladimir Poutine en Ukraine aurait déclaré au président russe au début de la guerre qu’il avait conclu un accord provisoire avec Kyev. L’accord aurait pu satisfaire la Russie car il prévoyait que l’Ukraine reste bien en dehors de l’OTAN. Vladimir Poutine l’aurait rejeté et aurait poursuivi sa campagne militaire, selon trois personnes proches du dirigeant russe.

L’envoyé, d’origine ukrainienne, Dmitri Kozak, a déclaré à Poutine qu’il pensait que l’accord qu’il avait conclu pouvait alors éviter l’occupation à grande échelle de l’Ukraine, selon ces sources. La recommandation de Kozak à Poutine d’adopter l’accord est rapportée par Reuters pour la première fois.

Interrogé sur les conclusions de Reuters, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a déclaré: « Cela n’a absolument aucun rapport avec la réalité. Rien de tel ne s’est jamais produit. Ce sont des informations absolument incorrectes ».

En novembre 2021, Dmitri Peskov décrivait les accusations selon lesquelles la Russie se préparait à envahir l’Ukraine comme une invention « creuse et sans fondement » des médias occidentaux.

05H53 TU. Les revenus pétroliers et gaziers russes sont tombés à leur plus bas depuis près d’un an, malgré une forte hausse des prix, selon un rapport.

Selon Bloomberg, les revenus du Kremlin provenant de ses ressources en combustibles fossiles, représentant plus d’un tiers du budget national, sont tombés à 671,9 milliards de roubles (11,1 milliards de dollars) en août, le plus bas depuis juin 2021, d’après sur les données du ministère russe des Finances.

Le chiffre est en baisse de 13 % par rapport à juillet et de 3,4 % par rapport à il y a 12 mois.

05H25 TU. La Russie a probablement utilisé des drones de fabrication iranienne pour la première fois, selon le Royaume-Uni.

La Russie a probablement utilisé pour la première fois des véhicules aériens sans équipage de fabrication iranienne en Ukraine, déclarent les services de renseignement de la défense britannique, après que Kyev a rapporté avoir abattu l’un des drones – un Shahed-136.

L’appareil est une arme « d’attaque à sens unique », a déclaré le Ministère de la Défense britannique, et a déjà été utilisé au Moyen-Orient. L’abattage du drone près de la ligne de front en Ukraine suggère que la Russie utilise les armes comme une arme tactique plutôt que comme une arme stratégique ciblant des installations militaires plus profondément sur le territoire ukrainien.

« La Russie s’approvisionne presque certainement de plus en plus en armes auprès d’autres États lourdement sanctionnés comme l’Iran et la Corée du Nord à mesure que ses propres stocks diminuent », a rajouté le Ministère.

05H10 TU. Des « mesures de stabilisation » étaient déployées sur un territoire reconquis lors d’une offensive », selon Volodymyr Zelensky (The Guardian).

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky déclare que des « mesures de stabilisation » étaient toujours en cours dans la région de Kharkiv afin de consolider les gains spectaculaires de ses forces armées au cours du week-end.

Dans une allocution mardi 13 septembre ay soir, le président ukrainien a déclaré qu’environ 8 000 km2 de territoire avaient été libérés jusqu’à présent, tous dans la région nord-est de Kharkiv.

« Des mesures de stabilisation » ont été achevées dans environ la moitié de ce territoire, a-t-il déclaré, « et dans une zone libérée d’environ la même taille, des mesures de stabilisation sont toujours en cours ».

Il a également annoncé que des progrès avaient été accomplis pour renforcer le soutien international à la sécurité future de l’Ukraine.

« Nous travaillons pour que les garants de la sécurité de notre État deviennent les entités les plus fortes du monde libre. Nous avons déjà construit avec nos partenaires une puissante coalition anti-guerre qui comprend des dizaines de pays différents. Et maintenant, nous travaillons à transformer les États les plus puissants qui nous aident déjà en une coalition de paix qui durera pour toujours » a-t-il poursuivit.

Laisser un commentaire