A L uneACTUALITESinternational

Pendant cinq jours, plus de 250 000 personnes ont défilé devant le cercueil de la reine pour lui rendre un dernier hommage, indique le gouvernement britannique

Plus de 250 000 personnes ont attendu des heures, faisant la queue sur plusieurs kilomètres, pour se recueillir auprès du cercueil de la reine Elizabeth II dans les jours précédant ses funérailles à Londres, a indiqué mardi 20 septembre le gouvernement britannique.

Avant des funérailles d’Etat grandioses lundi à Londre, puis une inhumation dans l’intimité dans la chapelle du château de Windsor, le cercueil de la souveraine décédée le 8 septembre à 96 ans, dont 70 ans de règne, avait été exposé jour et nuit durant cinq jours au public à Westminster Hall, la partie la plus ancienne du Parlement.

« Un chiffre approximatif pour le moment »

« Plus de 250 000 (personnes) sont passées par le Parlement, c’est un chiffre approximatif pour le moment », a déclaré la ministre de la Culture, Michelle Donelan, sur la chaîne Sky News.

Interrogée sur le coût des funérailles pour le contribuable, elle a indiqué ne pas le connaître, tout en affirmant qu’à son sens les Britanniques estimeraient que « c’était de l’argent bien dépensé ».

« On a vu des milliers de gens » venir pour les funérailles « et je pense que personne ne peut insinuer que notre défunte monarque ne méritait pas ces adieux, étant donné le devoir et le service désintéressé auxquels elle s’était engagée durant plus de 70 ans », a-t-elle ajouté.

« J’ai toujours vu notre défunte monarque comme la colle qui rassemblait notre société », a-t-elle encore dit.

Le Royaume-Uni a repris ce mardi le cours de sa vie qui avait été suspendu durant 12 jours par l’émotion et les commémorations liées à Elizabeth II.

Si la souveraine domine encore la crise du cout de la vie et les mouvements sociauxla Une de toute la presse britanique mardi, devraient rapidement revenir au premier plan.

Laisser un commentaire