A L uneACTUALITESinternationalPOLITIQUE

DIRECT. Guerre en Ukraine : Zelensky appelle les Ukrainiens en territoires occupés à éviter la conscriptiones occupés à éviter la conscription

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, exhorte ses concitoyens à rejoindre « les territoires libres ukrainiens« . A ceux qui n’ont eu d’autres choix que de s’enrôler dans l’armée russe, il les appelle « à saboter toute activité de l’ennemi. » De son côté, le chef de l’Etat américain, Joe Biden, a prévenu la Russie que des mesures « rapides et sévères » seraient prises en cas d’annexion de territoires par cette dernière.

Samedi 24 septembre

06h01 TU.  Yaël Braun-Pivet en Ukraine la semaine prochaine.
La présidente de l’Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet, se rendra la semaine prochaine en Pologne et en Ukraine. Elle sera accompagnée d’une délégation de députés (Valérie Rabault, Thomas Gassiloud, Jean-Louis Bourlanges, Pieyre-Alexandre Anglade, Anne Genetet) avec au programme les droits des femmes et des visites de terrain, selon son entourage.

Elle y retrouvera le président de la Rada (parlement ukrainien), Rouslan Stefantchouk.

En Pologne, elle se rendra notamment dans un centre d’hébergement de réfugiés ukrainiens et rencontrera une association défendant les femmes, sur les sujets de l’IVG et des conséquences de la guerre.

Elle avait annoncé ce déplacement il y a quelques semaines pour « montrer le soutien indéfectible de la France« . La session parlementaire reprendra le 3 octobre, au Palais Bourbon, avec un débat sur la guerre en Ukraine et ses conséquences dans l’Hexagone.

05h30 TU. Un combattant ukrainien lors du siège d’Azovstal, libéré.

Lors du siège de l’usine Azovstal de Marioupol, la photo de l’un des combattants ukrainiens, Mykhailo Dianov, pas rasé, le bras en écharpe et les mains noircies, était devenue virale sur les réseaux sociaux.

Après des mois de captivité, ce dernier a été libéré, mercredi soir, dans le cadre de d’un échange de prisonniers entre Kiev et Moscou.

04h45 TU. Antony Blinken réclame le départ des Russes de la centrale de Zaporijjia.

Sur Twitter, le chef de la diplomatie américaine, Antony Blinken, a pressé la Russie de quitter le site de la centrale nucléaire de Zaporijjia. Il a souligné que son occupation par les troupes de Moscou constituait « une violation flagrante de ses engagements passés en matière de sûreté nucléaire. »

04h45 TU. Joe Biden annonce des mesures « rapides et sévères« en cas d’annexion de territoires par la Russie.
Faisant écho à son homologue ukrainien, Volodymyr Zelensky, qui appelle le monde à condamner les « pseudo-référundums« , le président américain, Joe Biden, a averti la Russie que les Etats-Unis allaient « travailler avec (leurs) alliés et partenaires pour infliger des mesures économiques supplémentaires rapides et sévères à la Russie » si celle-ci annexe des territoires en Ukraine.

« Les référendums de la Russie sont un simulacre, un prétexte fallacieux pour essayer d’annexer des parties de l’Ukraine par la force« , a-t-il dénoncé dans un communiqué.

Sans aller jusqu’à dénoncer les scrutins, la Chine, partenaire le plus proche de Moscou, y est aussi allée de sa critique. Pékin réclame le respect de « l’intégrité territoriale de tous les pays« .

04h30 TU. Zelensky appelle le monde à condamner les « pseudo-référundums » et les Ukrainiens à « saboter toutes les activités de l’ennemi« .
Dans son allocution quotidienne, vendredi soir, sur Telegram, le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a exhorté le monde à condamner les « pseudo-référendums » organisés par la Russie (territoires occupés des régions de Donetsk, Louhansk, Zaporijjia et Kherson).

Il s’est dit persuadé que « le monde réagira avec la plus grande justesse aux pseudo-référendums » et que ceux-ci « seront condamnés sans équivoque« .

En outre, le chef de l’Etat a lancé un appel à ses concitoyens sous occupation. Il les enjoint à « sauver leurs vies » et a évité la mobilisation. « J’ai une simple demande à adresser à tous nos concitoyens qui se trouvent en territoires temporairement occupés : faites l’essentiel, sauvez vos vies et aidez-nous à affaiblir et à détruire les occupants. Cachez-vous de la mobilisation russe par tous les moyens. Évitez les lettres de conscription. Essayez de rejoindre les territoires libres ukrainiens. »

Pour ceux n’ayant eu d’autres choix que de s’enrôler, il les encourage au sabotage. « Si vous êtes déjà dans l’armée russe, alors sabotez toute activité de l’ennemi, entravez toute opération russe, fournissez-nous toute information importante sur les occupants, leurs bases, leurs quartiers généraux, leurs entrepôts de munitions. Et à la première occasion, rejoignez nos positions. »

Laisser un commentaire