A L uneACTUALITESinternationalPOLITIQUE

DIRECT. Guerre en Ukraine : Les autorités prorusses revendiquent la victoire du « oui » dans les quatre régions occupées

Les autorités prorusses des régions ukrainiennes de Zaporijjia, Kherson, Louhansk et Donetsk ont revendiqué, mardi soir, la victoire du « oui » en faveur d’une annexion par la Russie, lors des référendums d’annexion organisés par Moscou et dénoncés par Kiev et ses soutiens occidentaux. En réaction, Kiev a appelé à une hausse significative de l’aide militaire occidentale.

08h00 TU. L’Ukraine « peut compter » sur le soutien de l’Italie, assure Meloni

« Vous savez que vous pouvez compter sur notre soutien loyal à la cause de la liberté du peuple ukrainien. Restez forts et gardez votre foi inébranlable!« , a tweeté Giorgia Meloni, qui devrait devenir la future Première ministre du pays

Elle répondait à un message envoyé par Volodymyr Zelensky, dans lequel il exprimait des « félicitations » pour la victoire de son parti dimanche.

07h40 TU. La Norvège renforce la sécurité autour de ses installations pétrolières

La Norvège, désormais principal fournisseur de gaz de l’Europe, va renforcer la sécurité autour de ses installations pétrolières, a-t-elle annoncé après le « sabotage » présumé des gazoducs Nord Stream dans la Baltique.

« Le gouvernement a décidé de mettre en place des mesures pour accroître la sécurité des infrastructures, des terminaux à terre et des installations sur le plateau continental norvégien« , a déclaré le ministre norvégien de l’Energie, Terje Aasland.

07h20 TU. L’Ukraine réclame une hausse « significative » de l’aide militaire occidentale

La diplomatie ukrainienne a appelé à une hausse significative de l’aide militaire occidentale, au lendemain de votes d’annexion par la Russie de quatre régions ukrainiennes, scrutins largement dénoncés par la communauté internationale.

« L’Ukraine appelle l’UE, l’Otan et le G7 à augmenter immédiatement et significativement la pression sur la Russie, notamment en imposant de nouvelles sanctions dures et en augmentant significativement l’aide militaire à l’Ukraine« , a-t-elle dit, en demandant « des chars, des avions de combats, de l’artillerie longue portée, des systèmes de défense anti-aérienne et antimissiles« .

07h10 TU. L’UE met en garde contre toute attaque contre ses infrastructures
Suite aux fuites des gazoducs Nord Stream reliant la Russie à l’Allemagne sous la mer Baltique, l’Union européenne a mis en garde contre toute attaque contre ses infrastructures énergétiques.

« Toute perturbation délibérée des infrastructures énergétiques européennes est totalement inacceptable et fera l’objet d’une réponse vigoureuse et unie« , a affirmé  Josep Borrell, s’exprimant au nom des 27 Etats membres de l’UE.

06h50 TU. L’UE dénonce des scrutins « illégaux » et « manipulés« 

Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, a dénoncé les référendums d’annexion organisés par Moscou dans des régions ukrainiennes, les qualifiant de scrutins « illégaux » aux résultats « manipulés« .

« Il s’agit d’une nouvelle violation de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de l’Ukraine, dans un contexte de violations systématiques des droits de l’Homme« , a-t-il écrit sur Twitter. « Nous saluons le courage des Ukrainiens, qui continuent à s’opposer et à résister à l’invasion russe« , a-t-il ajouté.

05h45 TU. La Berd réduit sa prévision de croissance pour 2023

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd) avertit que l’impact de la guerre en Ukraine va se faire sentir de plus en plus durement sur les économies de sa zone, largement centrée sur l’Europe de l’Est.
Dans un rapport publié ce mercredi, l’institution abaisse ainsi à 3% sa prévision de croissance en 2023 dans ses régions, contre 4,7% anticipés en mai. Cette révision « reflète un approvisionnement réduit en gaz depuis la Russie (…) et des pressions inflationnistes dans le monde comme dans les régions de la Berd« , note cette dernière.

05h15 TU. Les autorités prorusses revendiquent la victoire
Comme attendu, les autorités prorusses de Zaporijjia, Kherson, Louhansk et Donetsk, ont annoncé la victoire du « oui » lors d’un référendum d’annexion par la Russie, un scrutin dénoncé comme illégitime par Kiev et les pays occidentaux.
La prochaine étape revient au Parlement russe, qui doit voter, dans les jours qui viennent, un traité formalisant l’intégration des quatre régions au territoire russe.

Dans la foulée de ce processus parlementaire, le président Vladimir Poutine pourrait prononcer un discours dès le 30 septembre pour annoncer formellement l’annexion des territoires ukrainiens, selon les agences russes.
En attendant, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a assuré, dans une vidéo postée sur Telegram, que l’Ukraine agirait « pour défendre son peuple« .

Laisser un commentaire