A L uneACTUALITESinternational

DIRECT. Guerre en Ukraine : « Opération Militaire Spéciale », Nouveau Bombardement sur la Ville de Zaporijjia

Après une série de revers cuisant, un nouveau commandant russe a été nommé pour mener l’« opération militaire spéciale » en Ukraine. La circulation routière et ferroviaire a repris sur le pont de Crimée, au lendemain d’une explosion à l’origine encore inexpliquée.

L ‘essentiel
  • L’explosion survenue samedi sur le pont reliant la crimée à la Russie reste inexpliquée. Kiev évoque une « piste russe » et nie son implication dans cet incident.
  • Un temps interrompue, La circulation  routière a pu reprendre progressivement samedi après-midi. Le trafic ferroviaire est « totalement rétabli » selon le vice-Premier ministre russe.
  • Serguei Sourovikine a été nommé commandant de « l’opération militaire spéciale » menée en Ukraine, après une série de défaites notamment dans le sud du pays.
13:19

La Moldavie renforce le contrôle de sa frontière avec la Russie

Les autorités moldaves ont modifié les protocoles de contrôle aux frontières, a annoncé le président du Parlement, Igor Grosu, cité par RIA Novosti.

De nombreux citoyens ayant la double nationalité moldave et russe traversent actuellement la frontière, notamment pour échapper à la mobilisation. Les contrôles doivent permettre d’empêcher l’entrée en Moldavie de personnes « avec de mauvaises intentions », a déclaré Igor Grosu.

12:56

Les autorités ukrainiennes redoutent des pillages dans les musées

Dans une interview à  Associated Press, le ministre ukrainien de la Culture, Oleksandr Tkatchenko, avance que les soldats russes se seraient emparés d’œuvres d’art dans au moins 40 musées d’Ukraine.

Le pillage et la destruction de sites culturels ont causé des pertes estimées à des centaines de millions d’euros, assure le ministre.

12:43

En Crimée, 25 % d’annulation de voyage après l’explosion du pont

Les annulations de voyage s’élèvent à 25 %, ont déclaré à RIA Novosti des représentants de grands voyagistes russes.

« Les touristes avec des arrivées prévues pour les vacances de novembre ou le Nouvel An n’annulent pas leur voyage », ont-ils assuré.

12:30

Dmytro Kouleba exhorte ses partenaires d’accélérer les livraisons d’armes

Le ministre ukrainien des Affaires étrangères a réagi aux frappes sur Zaporijjia en demandant de l’aide aux pays partenaires : « Nous avons besoin urgemment de plus de systèmes de défense aériens modernes pour sauver des vies innocentes », a-t-il insisté sur Twitter.

12:13

Des plongeurs russes examinent le pont de Crimée

« Nous avons ordonné un examen par nos plongeurs », a annoncé ce samedi soir le vice-Premier ministre russe Marat Khousnoulline. L’opération a démarré ce dimanche à 6 heures du matin.

Selon lui, les « premiers résultats » de cet examen sous-marin sont à attendre dans la journée.

AFP
12:00

Treize trains ont déjà retraversé le pont de Crimée

Depuis la reprise du trafic sur le pont, huit trains ont circulé vers la Crimée, cinq vers la Russie, et environ 6 000 passagers ont été transportés, a indiqué le service de presse de la société Grand Service Express, à l’agence RIA Novosti.

11:50

Une vingtaine de missiles tirés sur Zaporijjia

On en sait davantage sur les frappes qui ont touché Zaporijjia ce dimanche, et fait au moins 12 morts : quatre missiles de croisière Kh-22 ont été lancés depuis le Tu-22M3 et deux missiles aériens guidés Kh-59 depuis le Su-35, souligne BBC Ukrainian.

De plus, les Russes ont aussi utilisé avec des missiles antiaériens du système de défense S-300.

« Environ 16 roquettes ont été tirées sur les infrastructures civiles et les zones résidentielles de la ville », a déclaré l’armée de l’air dans un communiqué.

11:36

La ville de Soumy à son tour bombardée

« Après une nuit calme », les habitants de la ville de Soumy ont été réveillés par les bombardements. Plusieurs maisons ont été touchées dans cette commune située à une cinquantaine de kilomètres de la frontière russe, dans le nord de l’Ukraine.

« Au moins 50 attaques » ont eu lieu ce dimanche matin, informe le gouverneur régional Dmytro Jyvytsky sur telegram.

11:22

La Crimée déjà plusieurs fois ciblée

Le pont de Crimée n’est pas la première infrastructure de la région annexée en 2014 par la Russie à être visée depuis le début de la guerre. Rien que cet été, trois bases militaires ont été la cible d’attaques, comme le montre notre carte.

11:10

L’incendie du pont en Crimée pourrait « affecter personnellement » Vladimir Poutine

Dans son rapport quotidien à propos de la guerre en Ukraine, le ministère britannique de la Défense souligne que l’explosion qui s’est produite ce samedi est susceptible de « toucher personnellement » le président russe : elle est intervenue au lendemain de ses 70 ans, alors qu’il avait lui-même inauguré ce pont, et que le constructeur est un ami d’enfance, Arkady Rotenberg.

10:59

Des antennes du Parti communiste dans les régions annexées

Le Parti communiste russe vient d’annoncer qu’il ouvrirait prochainement des sections locales dans les quatre régions ukrainiennes annexées, de Louhansk, Donetsk, Zaporijjia et Kherson, rapporte l’agence RIA Novosti.

Vestige de l’Union soviétique, le parti est largement affilié à Vladimir Poutine.

10:43

Les armes de longue portée, « ligne rouge » pour Moscou

La fourniture d’armes à longue portée ou plus puissantes à l’Ukraine de la part des Occidentaux constitue « « une ligne rouge » pour la Russie, a déclaré dans une interview à l’agence TASS  un membre du ministère russe des Affaires étrangères.

10:30

Les Ukrainiens disent avoir saisi 14 chars russes supplémentaires

L’état-major ukrainien a publié  sur facebook son bilan quotidien des pertes ennemies. Il fait état de 62 500 soldats tués depuis le début de guerre, dont 440 ces dernières 24 heures, et de la saisie de près de 2500 chars, dont 14 sur la dernière journée de combat.

10:17

Un « cadeau d’anniversaire » particulier

La Slovaquie vient de livrer à l’Ukraine deux nouveaux obusiers, annonce son ministre de la Défense sur Twitter.

Et il le fait de manière plutôt ironique : « Pour marquer le 70e anniversaire de Vladimir Poutine l’agresseur, nous avons livré un nouveau cadeau pour lui », a déclaré Jaro Nad.

10:05

« Le mal absolu » à Zaporijjia

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a réagi après l’attaque qui a fait au moins 12 morts à Zaporijjia : « Encore des frappes sur des gens pacifiques. (…) La méchanceté absolue. Le mal absolu. Des sauvages et des terroristes », a-t-il déclaré sur telegram.

09:54

La région de Dnipropetrovsk elle aussi bombardée cette nuit

Les forces russes auraient tiré près de 40 obus dans la nuit de samedi à dimanche dans le district de Nikopol, situé face à la centrale de Zaporijjia, les deux lieux étant séparés par la rivière Dniepr.

« Plusieurs maisons, un parking, une pharmacie, plusieurs magasins, un atelier de peinture et une entreprise agricole ont été endommagés. Trois voitures ont été incendiées, neuf ont été touchées par des bombardements. Une ligne électrique est cassée », a détaillé sur telegram le gouverneur régional Valentyn Reznitchenko, qui précise qu’il n’y a pas de blessés.

09:45

Le trafic des ferrys a repris quasi normalement entre la Crimée et la Russie

La traversée en ferry entre la Crimée et Krasnodar, en Russie, fonctionne normalement au lendemain de l’explosion du pont dans le détroit de Kertch. Le ferry « Kertchinsky-2 » en est déjà à son troisième voyage, a annoncé ce dimanche le ministère russe des Transports, cité par l’agence TASS.

Par ailleurs, la vente de billets pour les trains entre les deux territoires a également repris, souligne  Interfax.

09:27

Au moins 1219 enfants ukrainiens victimes de la guerre

Selon le dernier bilan du bureau du procureur général d’Ukraine, 421 enfants sont morts depuis le début du conflit et au moins 798 ont été blessés plus ou moins gravement. C’est dans la région de Donetsk que le plus d’enfants ont été touchés, avec 405 victimes, souligne  le média public ukrainien S uspilna.

09:17

Le pont de Crimée avant/après

Un journaliste de la BBC a relayé sur Twitter des images satellites prises avant et après l’explosion sur le pont de Crimée, sur lesquelles on peut voir la destruction d’une partie de la route ainsi que l’épaisse fumée qui se dégage des lieux.

09:02

De nouveaux éléments sur les conséquences de l’explosion du pont de Crimée

Les autorités russes ont communiqué de plus amples informations sur les dégâts causés par la déflagration : environ 250 fenêtres auraient été détruites par le souffle à Kertch, rapporte l’agence TASS.

Au total, 380 personnes ont été mobilisées sur les lieux, avec près de 90 véhicules.

Le bilan humain est toujours de 3 victimes. Parmi eux, un homme et une femme qui auraient été à bord d’une voiture traversant le pont au moment de l’explosion.

08:49

Un soldat russe mobilisé retrouvé mort

Un homme a été retrouvé mort au sein d’un lieu de rassemblement des conscrits en Iakoutie, dans le nord-est de la Sibérie, rapporte RIA NOvosti.

Il aurait tenté de descendre du deuxième étage de l’immeuble dans lequel il se trouvait à l’aide d’une corde faite de couvre-lits, et aurait chuté.

08:39

Des dégâts majeurs à Zaporijjia

Les tirs de missiles qui ont fait au moins 12 morts selon un bilan provisoire des autorités locales ukrainiennes ont endommagé de nombreux bâtiments.

REUTERS/Stringer
REUTERS/Stringer
REUTERS/Stringer
08:22

Sécurité renforcée sur le pont de Crimée

Vladimir Poutine a chargé les services secrets russes d’« organiser et de coordonner les mesures de sécurisation » du pont, ainsi que du gazoduc et du pont du réseau électrique associés, alors qu’il faisait déjà l’objet d’une surveillance massive.

Selon la BBC en 2022, les structures fédérales ont signé des contrats d’État pour assurer la sécurité du pont pour un montant de plus de 2 milliards de roubles, soit près de 33 millions d’euros.

08:09

« L’Ukraine garantit la vie des Russes qui se rendent »

Dans  son  message quotidien aux Ukrainiens, le président russe Volodymyr Zelensky a affirmé que son pays protégerait les soldats russes qui se rendraient aux autorités, comme l’avait déjà déclaré le ministre de la Défense Oleksii Reznikov ce vendredi, dans une video à destination de l’armée russe.

« Nous garantissons la vie à tous les militaires russes qui déposeront volontairement les armes et se rendront. L’Ukraine a toujours adhéré à toutes les normes et conventions internationales », a insisté le président.

Ces annonces interviennent alors qu’une loi a été votée en septembre en Russie pour punir de 10 ans de prison la reddition volontaire.

07:57

De nouvelles frappes sur Zaporijjia

La ville a été à nouveau la cible de tirs de missiles russes dans la nuit de samedi à dimanche. Selon un premier bilan communiqué par le gouverneur régional  sur Telegram, 12 personnes sont décédées et 49 victimes ont été hospitalisées, dont 6 enfants. Huit personnes auraient également été secourues dans les décombres.

Zaporijjia est « devenu l’objet d’une terreur massive de la part de l’occupant », a ajouté Oleksandr Starukh.

07:46

L’ambassadeur d’Ukraine en Biélorussie convoqué

L’ambassadeur Ihor Kyzym a été convoqué au ministère biélorusse des Affaires étrangères. Le pays accuse l’Ukraine d’être en train de planifier une attaque sur le territoire biélorusse.

« Cette information n’est pas vraie. Nous rejetons catégoriquement les insinuations du régime biélorusse. Nous n’excluons pas que cela  fasse partie du plan de la Fédération de Russie visant à provoquer et à accuser davantage l’Ukraine »,  a réagi le ministre ukrainien des affaires étrangeres.

07:35

Le moral des soldats russes au plus bas ?

Des militaires qui se rendent, des conversations désespérées interceptées, un ministre insulté par un haut responsable… Des indices montrent, côté russe, des signes de lassitude.

Conséquence, selon les experts, de la « logique expéditionnaire » et de la méfiance envers la hiérarchie.

Reuters/Alexander Ermochenko
07:26

Une piste russe pour expliquer l’explosion ?

Kiev a nié son implication et évoqué une « piste russe » comme étant à l’origine de l’explosion. « Il convient de noter que le camion qui a explosé, selon toutes les indications, est entré sur le pont depuis le côté russe. C’est donc en Russie qu’il faut chercher les réponses », a déclaré Mykhaïlo Podoliak, le conseiller de Volodymyr Zelensky, dans un commentaire transmis par la présidence.

07:25

Le trafic ferroviaire « totalement rétabli »

Après l’explosion et l’incendie sur le pont de Crimée ce samedi, le trafic ferroviaire a pu reprendre en fin de journée et est désormais « totalement rétabli », selon le vice-Premier ministre russe Marat Khousnoulline.

« Tous les trains programmés vont circuler en totalité », a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire