A L uneACTUALITESinternationalPOLITIQUE

DIRECT. Guerre en Ukraine : Kiev affirme que la Russie a lancé 75 missiles sur l’Ukraine, des coupures d’électricité et d’eau chaude à Lviv

L’armée ukrainienne affirme que la Russie a lancé 75 missiles sur l’Ukraine ce matin, lors d’une campagne de bombardements sur plusieurs villes du pays. Selon un premier bilan annoncé par la police ukrainienne, au moins 5 personnes ont été tuées et douze autres blessés dans la série d’explosions à Kiev.

08H36 TU. Des coupures d’électricité et d’eau chaude à Lviv, dans l’ouest de l’Ukraine (maire)

Une frappe russe sur Lviv, dans l’ouest de l’Ukraine, a provoqué des coupures d’électricité et d’eau chaude, selon le maire de la ville, Andriï Sadoviï. « Une partie de la ville est désormais sans électricité » et « en raison des coupures de courant (…) il n’y a plus d’eau chaude pour le moment ».

08H16 TU. La Russie utilise des drones de combat iraniens pour frapper l’Ukraine, selon Volodymyr Zelensky

La Russie a lancé lundi une campagne de bombardement de l’infrastructure énergétique de l’Ukraine, a déclaré le président ukrainien Volodymyr Zelensky, faisant état de dizaines de missiles et d’attaques avec des drones iraniens.

« Ils veulent la panique et le chaos, il veulent détruire le système énergétique », a-t-il dit dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, ajoutant que les frappes avec « des dizaines de missiles » et de drones iraniens Shahed ont visé le pays du nord au sud et d’est en ouest, touchant Kiev, ainsi que les régions de Khmelnytskiï, Lviv, Dnipro, Vinnitsia, Zaporijjia, Soumi, Kharkiv ou encore Jytomyr.

08H05 TU. L’armée ukrainienne affirme que la Russie a lancé 75 missiles sur l’Ukraine ce matin

L’armée ukrainienne affirme que la Russie a lancé 75 missiles sur l’Ukraine ce matin, lors d’une campagne de bombardements sur plusieurs villes du pays.

« Dans la matinée, l’agresseur a lancé 75 missiles (dont) 41  ont été abattus par notre défense aérienne », a déclaré le commandant en chef ukrainien, Valeriï Zaloujniï, précisant que la Russie avait aussi employé « des drones de combat ».

07H53 TU. Frappes sur Kiev: au moins 5 morts et 12 blessés (police ukrainienne)

Au moins 5 personnes ont été tuées et 12 autres blessés dans la série de bombardements qui a frappé Kiev ce matin, selon un premier bilan annoncé par la police ukrainienne.

« A ce stade, 5 morts et 12 blessés sont connus », a indiqué la police, précisant que « la plupart » des bombardements ont eu lieu « dans le centre de la capitale » ukrainienne.

07H40 TU. Ukraine: la Bourse de Moscou en chute de près de 12% à l’ouverture

La Bourse de Moscou chutait de près de 12% lundi matin à l’ouverture, sur fond de série de bombardements dans plusieurs villes d’Ukraine après la destruction partielle du pont de Crimée russe samedi.

L’indice principal Moex (en roubles) était en baisse de 11,9% à 7H03 GMT, à 1.780,39 points, passant brièvement sous la barre des 1.800 points pour la première fois depuis le 24 février. Le RTS (libellé en dollars), chutait, lui, de 13% à 909,26 points.

07H11 TU. La ville de Lviv dans l’Ouest de l’Ukraine bombardée (gouverneur régional)

La ville de Lviv dans l’Ouest de l’Ukraine, largement épargnée par les combats avec l’armée russe, a été bombardée ce matin, selon le gouverneur régional, Maxime Kozitskiï.

« Des frappes sur les infrastructures énergétiques de la région de Lviv ont été enregistrées », a-t-il déclaré, appelant les résidents « à rester dans les abris » face « à la menace de nouvelles attaques ».

07H00 TU. Ukraine: des « morts et des blessés » dans la vague de bombardements, selon Volodymyr Zelensky

Une série de bombardements d’une ampleur inégalée depuis des mois a visé lundi de nombreuses villes d’Ukraine dont Kiev, faisant « des morts » selon le président Volodymyr Zelensky. Des frappes qui interviennent après la destruction partielle du pont russe de Crimée.

Outre la capitale, des frappes ont notamment été rapportées à Lviv, dans l’ouest, très loin de la ligne de front, ainsi qu’à Dnipro (centre) et Zaporijjia (sud). « Ils essaient de nous détruire tous, de nous effacer de la surface de la Terre », selon Volodymyr Zelensky.

06H53 TU. Des bombardements dans de « nombreuses villes » d’Ukraine

La capitale de l’Ukraine, Kiev, et de nombreuses autres villes ont été frappées par des bombardements lundi matin, la présidence ukrainienne appelant la population à « rester dans les abris ».

Les journalistes de l’AFP ont entendu au moins cinq explosions et des panaches de fumée noire s’élevaient sur Kiev. « L’Ukraine est sous attaque de missiles, nous avons des informations concernant de nombreuses villes de notre pays frappées », selon un responsable de la présidence, Kyrylo Timochenko.

05H47 TU. Trois fortes explosions entendues à Kiev

Trois fortes explosions ont été entendues ce matin dans le centre de Kiev, la capitale de l’Ukraine, selon des journalistes de l’AFP. Les explosions ont eu lieu vers 08H15 heure locale (05H15 GMT). Les sirènes d’alerte aérienne avaient retenti plusieurs dizaines de minutes avant les détonations.

Plusieurs gros panaches de fumée noire étaient visibles à plusieurs endroits de la ville sur des vidéos postées sur les réseaux sociaux.

04 H44 TU. Vladimir Poutine accuse l’Ukraine de « terrorisme » 

« Les auteurs, les exécutants et les commanditaires sont les services secrets ukrainiens », a résumé dimanche Vladimir Poutine à l’issue d’une réunion avec le chef du Comité d’enquête russe, selon une vidéo diffusée par le Kremlin. « Il ne fait aucun doute qu’il s’agit d’un acte terroriste visant à détruire une infrastructure civile russe d’importance critique », a-t-il ajouté.

C’était la première réaction de Vladimir Poutine à l’explosion survenue samedi, un nouveau revers majeur pour la Russie au moment où ses forces sont en difficulté en Ukraine.

Le Kremlin a indiqué que le président russe convoquait lundi son conseil de sécurité, qui rassemble les principaux ministres, responsables politiques et représentants des services de sécurité et de l’armée russes.

03H50 TU. L’Assemblée générale de l’ONU se penche sur les annexions russes

L’Assemblée générale de l’ONU se penche à partir de ce lundi sur une résolution condamnant l’annexion de quatre régions ukrainiennes par la Russie, les Occidentaux espérant prouver l’isolement de Moscou sur la scène internationale.

La décision de porter le dossier à l’attention de l’Assemblée générale, où les 193 Etats membres de l’ONU ont chacun une voix, sans veto, a été prise après que la Russie a bloqué un texte similaire lors d’une réunion du Conseil de sécurité le 30 septembre.

« Si le système onusien et la communauté internationale, via l’Assemblée générale, ne réagissaient pas à ce type de tentatives illégales, nous serions dans une très mauvaise situation », a commenté devant la presse Olof Skoog, ambassadeur de l’Union européenne en charge de rédiger le projet de résolution en collaboration avec l’Ukraine et d’autres pays.

Laisser un commentaire