A L uneACTUALITESinternationalPOLITIQUE

DIRECT. USA / Midterms 2022 : Les Républicains devraient s’adjuger la Chambre des Représentants

Les Américains ont voté, ce mardi 8 novembre 2022, pour renouveler la Chambre des représentants et un tiers du Sénat, entre autres scrutins. Ce mercredi matin, les républicains devraient s’adjuger la Chambre des représentants. L’incertitude demeure au Sénat. La victoire du camp de Trump semble bien moins grande que prévue.

Des résultats serrés. Les Américains avaient à élire ce mardi 8 novembre les 435 élus de la Chambre des représentants, 35 sénateurs sur 100 et 36 gouverneurs sur 50, ainsi que des milliers d’élus locaux à travers tout le pays. dans certains des scrutins les plus serrés, les résultats pourraient mettre des jours, voire des semaines à se décanter.

Donald Trump crie victoire un peu vite. L’ex-président américain compte sur ces élections de midterms pour se lancer dans la reconquête de la Maison-Blanche. Il a salué cette nuit des « chiffres extraordinaires », même si la réalité est bien plus mesurée. Les républicains devraient l’emporter à la Chambre des représentants mais le sort du Sénat reste indécis.On est join du raz-de-marée annoncé.

Les démocrates résistent mieux que prévu. Le camp démocrate a arraché deux postes de gouverneurs aux républicains : dans le Maryland et le Massachusetts, où Maura Healev sera la premiere lesbienne à la tête d’un Etat. Le parti de Joe Biden s’est aussi épargné une grosse frayeur en conservant le contrôle de l’État de New York. Surtout, il a remporté le siège de sénateur en Pennsylvanie qui pourrait lui permettre de garder la majorité.

🔴 Résultats à la Chambre des représentants en direct

Nombre de sièges pour les républicains :  197
Nombre de sièges pour les démocrates : 168

🔴 Résultats au Sénat en direct

Nombre de sièges pour les républicains : 48
Nombre de sièges pour les démocrates : 47

MERCREDI 9 NOVEMBRE 2022

Des midterms plutôt clémentes pour Biden

On lui prédisait une claque. Joe Biden semble avoir limité la casse aux élections américaines de mi-mandat. Si les dernières tendances se confirment – à savoir que les démocrates ne concèderaient aux républicains qu’une courte majorité à la Chambre des représentants, tandis que le suspense persiste sur le Sénat – le Président ferait mentir des sondages qui le donnaient, avec son parti, lourdement perdant. Il prendrait en tout cas bien moins le bouillon que Barack Obama et Bill Clinton avant lui.

Une issue très incertaine pour le Sénat

Bien malin celui qui pourra dire, ce matin, qui l’emportera au Sénat. Pour l’heure, le rapport de force est de 48 sièges pour les démocrates et 47 sièges pour les républicains.

Les dépouillements se poursuivent dans cinq États : le Nevada, l’Arizona, l’Alaska, le Wisconsin et la Géorgie.
Selon le New York Times, pour l’heure, les démocrates sont en tête dans le Nevada, en Arizona et en Géorgie. De leur côté, l’Alsaka et le Wisconsin sont pratiquement à coup sûr dans l’escarcelle des républicains.
« Ce n’est certainement pas une vague républicaine, ça c’est sûr »

Les républicains, et Donald Trump le premier, promettaient une vague rouge, un tsunami républicain. On en est loin. Et ce ne sont pas les démocrates qui le disent. Interviewé sur les résultats des midterms, l’influent sénateur Lindsey Graham, un proche de Donald Trump, a admis sur NBC :  » Ce n’est certainement pas une vague républicaine, ça c’est sûr. »
Élection des gouverneurs : les démocrates tiennent le choc
Sur les 39 postes de gouverneurs en lice, les démocrates font mieux que résister. Ils conservent des sièges que l’on disait menacés, à New York, dans le Michigan, dans le Wisconsin, et ils conquièrent ceux du Massachusetts et du Maryland.

Le point sur les midterms à 9 h
  • Les républicains se dirigent vers une victoire à la Chambre des représentants. Il « est clair que nous allons reprendre la Chambre des représentants », a assuré le ténor républicain Kevin McCarthy. Pourtant, le raz-de-marée rouge républicain annoncé dans les sondages de la dernière quinzaine de jours ne se dessine pas.
  • Un scrutin très serré au Sénat. La victoire de John Fetterman en Pennsylvanie pourrait permettre aux démocrates de conserver, contre toute attente, le Sénat. Le démocrate Raphaël Warnock semble en tête en Georgie, même s’il faudra peut-être un deuxième tour, en décembre, pour le départager de l’ancienne gloire du football Hershel Walker et savoir qui contrôle la haute assemblée.
  • Un revers pour Trump. Il a beau revendiqué la victoire, ces midterms ressemblent à un revers pour Donald Trump. Beaucoup de ses poulains  les plus bruyants et extrêmes ont mordu la poussière. Comme si les électeurs rejetaient des candidats républicains trop extrémistes.
Ron DeSantis, le républicain qui menace Donald Trump
57 % à 42 %. C’est une très large victoire que le candidat républicain Ron DeSantis a remportée dans la course au poste de gouverneur de la Floride, face au démocrate Charlie Crist. Un triomphe qui le place directement comme le principal rival de Trump pour 2024.

 

Le sénateur démocrate Brian Schatz réélu à Hawaï
Sans surprise, le sénateur démocrate Brian Schatz est réélu sur l’île d’Hawaï. Il a battu, selon CNN, son adversaire républicain Bob McDermott.
 Comment les républicains peuvent pourrir la vie de l’administration Biden au Congrès
Ukraine, budget et gestion de la dette, enquêtes parlementaires sur le 6 janvier… Ce sont quelques-uns des sujets sur lesquels la nouvelle majorité au Congrès peut empêcher l’administration Biden de suivre son programme. La campagne électorale 2024 vient de commencer.

Les républicains confiants pour la Chambre des représentants

Pour le ténor républicain Kevin McCarthy, cela ne fait pas de doute. « Il est clair que nous allons reprendre la Chambre », a-t-il déclaré lors d’un discours au milieu d’une soirée électorale tendue, marquée par un laborieux dépouillement des suffrages. Si la victoire républicaine à la Chambre fait peu de doutes,  le raz-de-marée des conservateurs aux élections américaines de mi-mandat semblait plus limité que prévu.

La victoire de Fetterman déterminante pour le Sénat

Les démocrates ont remporté un siège potentiellement déterminant pour le contrôle du Sénat. Colosse chauve fragilisé par un AVC subi en mai, John Fetterman l’a emporté face au  chirurgien superstar Mehmet Oz dans l’un des duels les plus scrutés des élections de mi-mandat. « Le président (Joe Biden) a envoyé un texto de félicitation » à M. Fetterman, a fait savoir la Maison-Blanche.

John Fetterman après sa réélection. (Jim Lo Scalzo/EPA)
Plusieurs États votent pour la protection du droit à l’avortement
Les électeurs américains votaient pour élire leurs représentants au Congrès, leurs gouverneurs mais avaient aussi à se prononcer sur différents référendums locaux. Parmi les questions posées, celle du droit à l’avortement. La Californie a voté pour inscrire ce droit dans sa Constitution. Le Michigan a le même choix en permettant d’inscrire le droit à l’avortement dans sa Constitution, tout comme le Vermont.
Victoire démocrate dans le WisconsinLe gouverneur démocrate Tony Evers a battu le chef d’entreprise républicain Tim Michels dans le Wisconsin. Il est réélu dans l’un des États les plus divisés du pays.

L’Utah reste républicain dans la bataille pour le Sénat

Le républicain de l’Utah Mike Lee a été réélu pour un troisième mandat au Sénat, battant son challenger indépendant Evan McMullin dans une des élections les plus indécises de  l’État depuis des décennies.

Le Michigan reste chez les démocrates

Encore un camouflet pour Trump. Dans le Michigan, la démocrate Gretchen Whitmer a été réélue au poste de gouverneur  face au républicain Tudor Dixon, selon AP. Tuder Dixon avait soutenu que l’élection de Biden en 2020 avait été volée. Le Michigan était un État-clé dans la bataille électorale. Gretchen Whitmer a, entre autres, fait campagne sur la défense du droit à l’avortement.

Gretchen Whitmer reste gouverneur du Michigan.
Une autre défaite pour Trump en Pennsylvanie

Les républicains n’ont pas réussi à arracher le siège de sénateur en Pennsylvanie. Celui de gouverneur non plus. Le républicain chrétien d’extrême droite Doug Mastriano a été largement battu, selon des médias mardi, par le démocrate centriste Josh Shapiro. Mastriano a été notamment accusé d’avoir pris part à l’assaut du Capitole, siège du Congrès de Washington, le 6 janvier 2021.

Ces États à surveiller pour les midterms

En remportant la Pennsylvanie, les démocrates ont fait un pas pour conserver le Sénat. Mais rien n’est joué. Voici la liste des États qui seront décisifs lors de ces élections de mi-mandat.

Une victoire démocrate primordiale en Pennsylvanie

Sur Twitter, le démocrate John Fetterman annonce son élection au Sénat. Il l’emporte contre Mehmet Oz,  chirurgien multimillionnaire républicain, adoubé par Donald Trump. Tous les projecteurs étaient braqués sur cet État qui pourrait faire basculer le Sénat d’un côté comme de l’autre. Il  qui était déjà au cœur du duel de l’élection présidentielle de 2020. Joe Biden l’avait emporté d’une courte tête avec 50,01 % des voix.

🔴  Le point à 7 h sur les élections de mi-mandat

Voici la répartition des sièges à la Chambre des représentants et au Sénat.

Le jeune démocrate Maxwell Frost fait entrer la « génération Z » au Congrès
Parmi les premières victoires notables de ces élections américaines de mi-mandat, celle du démocrate Maxwell Frost. À seulement 25 ans, il devient le premier membre de la « génération Z » à accéder au Congrès américain.

 

 

Un triomphe pour Ron DeSantis en Floride

Étoile montante du camp conservateur, possible prétendant à la Maison-Blanche en 2024, Ron DeSantis a été réélu gouverneur de Floride. Il s’est félicité dans un discours offensif d’avoir fait de cet Etat du sud, longtemps considéré comme penchant tantôt à gauche, tantôt à droite, une « terre promise » pour les républicains, où « l’idéologie woke  vient mourir ». Et où le sénateur républicain sortant Marco Rubio a d’ailleurs aussi été réélu.

Nancy Pelosi réélue
La présidente de la Chambre, Nancy Pelosi, a été réélue en Californie, selon CNN. Elle pourrait toutefois devoir céder sa place de speaker of the House en cas de majorité républicaine. Nancy Pelosi est élue depuis 1987 et 19 mandats à la Chambre des représentants.

Laisser un commentaire