A L uneACTUALITESPOLITIQUE

Agriculture. Démarrage de la Campagne de Commercialisation de l’arachide fixé le 21 novembre 2022

La campagne de commercialisation de l’arachide démarre officiellement le 21  novembre. Les opérateurs privés semenciers de Diourbel déclarent être prêts mais demandent à l’Etat de rembourser ses dettes pour leur permettre de procéder au bon déroulement de la campagne de collecte.

La campagne de collecte de l’arachide sera ouverte  le 21 novembre prochain .Après la fixation du prix du kilogramme au producteur à 275 frs, les opérateurs privés semenciers déclarent être fin prêts pour un bon déroulement de la campagne de collecte.  Monsieur Adiou Sène, opérateur privé semencier par ailleurs Maire de la commune de Par explique : « nous allons nous conformer aux directives du ministère de l’Agriculture qui a fixé le  prix plancher  du kilogramme d’arachide à  275  frs  a l’issue d’une  rencontre du Cenia ( conseil national interprofessionnel de l’arachide) qui regroupe l’ensemble des acteurs. On est prêts à démarrer. Et toutes les dispositions ont été prises pour un bon démarrage de la campagne de collecte de l’arachide. Ce prix est le fruit d’une large concertation avec les différents acteurs  de la filière arachidière ». Et il poursuit : « nous demandons à l’Etat de payer nos crédits que nous avons contactés auprès des banques.

Il faut que les acteurs aient plus de financements  pour ne pas avoir une pause dans la campagne de collecte. Nous avons des crédits au niveau de  la banque. Si l’Etat ne nous paye pas, on risque d’être bloqué car les banques ne veulent pas deux crédits successifs ». Les producteurs agricoles saluent ce prix. Pour Ibrahima Diouf Bagnakhe du syndicat Jappando de Diourbel, « si le prix d’achat est trop cher, nous risquons de ne pas pouvoir acquérir des semences l’année prochaine. Ceux qui théorisent le prix au kilo gramme à 500 frs savent pertinemment que cela ne peut pas être ».

Laisser un commentaire