A L uneACTUALITESinternationalPOLITIQUE

DIRECT – Ukraine : Après l’explosion d’un Missile en Pologne,la Pologne dit ne pas encore avoir de «Preuve Univoque » sur l’Auteur du lancement de ce Missile

La Pologne a placé mardi 15 novembre, son armée en état d’alerte renforcée après avoir été atteinte par ce qu’elle a décrit comme un missile « très probablement de fabrication russe », qui a fait deux morts et qui pourrait marquer une escalade majeure du conflit en Ukraine avec l’implication d’un membre de l’Otan. La Pologne dit ne pas encore avoir de« preuve univoque » sur l’auteur du lancement de ce missile. Les Occidentaux, eux, se montraient prudents ce mercredi.

06H43 TU. La frappe en Pologne est un « message » de la Russie au G20

La frappe d’un missile en Pologne « n’est rien d’autre qu’un message de la Russie adressé au sommet du G20 », a déclaré ce mercredi le président ukrainien Volodymyr Zelensky par visioconférence devant les dirigeants du groupe réunis à Bali.

Il y a « un État terroriste parmi vous, contre lequel il faut se défendre », a-t-il averti, désignant la Russie, selon le texte du discours vu par l’AFP.

06H36 TU. Chute d’un missile en Pologne : la Chine appelle toutes les parties à « rester calmes »​

La Chine a appelé l’ensemble des acteurs au « calme » après par les informations faisant état de la chute meurtrière en Pologne d’un missile de fabrication russe et le placement en état d’alerte de l’armée polonaise.

« Dans la situation actuelle, toutes les parties concernées doivent rester calmes et faire preuve de retenue afin d’éviter une escalade », a déclaré lors d’un point presse régulier Mao Ning, une porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

06H35 TU. Russie: un dépôt de carburant attaqué par un drone près de l’Ukraine​

Un dépôt de carburant a explosé mercredi dans une région du Sud de la Russie proche de l’Ukraine à la suite d’une attaque présumée de drone, sans faire de victime, ont annoncé les autorités locales.

L’attaque présumée s’est produite à quelque 200 km de la frontière ukrainienne, dans la province d’Orel. Depuis le début de l’offensive russe contre l’Ukraine, plusieurs dépôts de carburant ou de munitions du Sud de la Russie ont été ciblés par des attaques de drone.

« Aujourd’hui (mercredi) à 04H00 (01H00 GMT) , un drone présumé a fait exploser un dépôt de carburant dans le village de Stalnoï Kon. Il n’y a pas de victime », a déclaré le gouverneur de la région d’Orel, Andreï Klytchkov.

06H32 TU. Le directeur de la CIA à Kiev après sa mise en garde à Moscou sur le nucléaire​

Le directeur de la CIA, William Burns, a rencontré mardi à Kiev le président ukrainien Volodymyr Zelensky et les hauts responsables du renseignement du pays pour les informer après sa mise en garde à Moscou sur le nucléaire, a-t-on appris auprès d’un responsable américain.

William Burns, ancien ambassadeur des Etats-Unis à Moscou, s’est rendu à Kiev au lendemain de son entretien à Ankara avec le patron du renseignement russe Sergueï Narychkine, la plus haute rencontre à ce niveau entre responsables américains et russes depuis le début de la guerre en Ukraine le 24 février.

Le chef du renseignement américain devait transmettre à son homologue russe un message avertissant « des conséquences de l’emploi d’armes nucléaires par la Russie et des risques d’escalade pour la stabilité stratégique », avait indiqué lundi un porte-parole du Conseil national de sécurité de la Maison Blanche.

06H00 TU. Pétrole russe : la Turquie devient une route détournée vers l’UE​

La Russie engrange moins d’argent avec ses exportations d’énergies fossiles mais la Turquie devient une route detournée pour exporter du pétrole russe vers l’UE, une « faille » dans les sanctions, met en garde un centre de recherche indépendant mercredi.

Selon un rapport du Centre for Research on Energy and Clean Air (CREA), basé en Finlande, la Russie a collecté 21 milliards d’euros de ses exportations fossiles en octobre, en baisse de 7% par rapport à septembre. Les revenus de tous les produits ont reculé, à l’exception du gaz naturel liquéfié (GNL).

05H19 TU. G20 : « la plupart des membres condamnent fermement la guerre en Ukraine »​

La « plupart » des membres du G20, « ont condamné fermement la guerre en Ukraine » et tous se sont accordés sur le fait que le conflit « sape l’économie mondiale », selon un communiqué commun publié mercredi à l’issue du sommet du groupe à Bali.

Les vingt plus grandes économies mondiales soulignent aussi, dans ce texte conjoint, que « l’usage ou la menace d’utiliser des armes nucléaires est inadmissible ».

04H57 TU. Recep Tayyip Erdogan « convaincu » que l’accord sur les céréales ukrainiennes sera reconduit​

Le président turc Recep Tayyip Erdogan s’est dit « convaincu » ce mercredi que l’accord sur les exportations de céréales ukrainiennes serait reconduit.

Recep Tayyip Erdogan, qui s’exprimait lors d’une conférence de presse en marge du sommet du G20 à Bali, est l’un des artisans de cet accord signé entre la Russie et l’Ukraine, sous l’égide de l’ONU, qui a permis d’exporter près de 11 millions de tonnes de céréales, mais expire vendredi.

Le chancelier allemand Olaf Scholz et le président turc Recep Tayyip Erdogan lors d'une réunion bilatérale en marge du sommet des dirigeants du G20 à Nusa Dua, Bali, Indonésie, le mardi 16 novembre 2022.

Le chancelier allemand Olaf Scholz et le président turc Recep Tayyip Erdogan lors d’une réunion bilatérale en marge du sommet des dirigeants du G20 à Nusa Dua, Bali, Indonésie, le mardi 16 novembre 2022.
©Made Nagi/Pool Photo via AP

04H43 TU. Joe​ Biden et Rishi Sunak dénoncent les bombardements « barbares » de civils par la Russie​

Le président américain Joe Biden et le Premier ministre britannique Rishi Sunak ont dénoncé ce mercredi les bombardements « barbares » de civils par la Russie en Ukraine, sur fond de montée de tensions après un tir de missile en Pologne.

« Alors que les dirigeants du monde entier sont réunis ici à Bali pour chercher à progresser vers la paix, (le président russe Vladimir) Poutine frappe des civils, des enfants, des femmes, c’est presque barbare », a déclaré Joe Biden au début d’une rencontre avec le Premier ministre britannique Rishi Sunak en marge du sommet du G20 sur l’île indonésienne.

Le Premier ministre britannique Rishi Sunak et le président américain Joe Biden lors d'une réunion bilatérale au sommet du G20 à Nusa Dua, en Indonésie, le mercredi 16 novembre 2022.

Le Premier ministre britannique Rishi Sunak et le président américain Joe Biden lors d’une réunion bilatérale au sommet du G20 à Nusa Dua, en Indonésie, le mercredi 16 novembre 2022.
©Leon Neal/Pool Photo via AP

04H07 TU. Pologne: la « plus grande prudence » s’impose sur l’origine du tir, « risques d’escalade importants » 

La France appelle à « la plus grande prudence » sur l’origine du missile tombé en Pologne, a déclaré mercredi l’Elysée, sans exclure qu’il ait pu être ukrainien.

« Compte-tenu des enjeux, il est logique qu’on aborde la question avec la plus grande prudence », a souligné la présidence française en marge du sommet du G20 à Bali en Indonésie, en rappelant que « les risques d’escalade sont importants ».

03H16 TU. Au G20, les Occidentaux prudents sur la frappe en Pologne​

Les Occidentaux se montraient prudents mercredi quant aux circonstances de la chute du missile en Pologne, intervenue en plein sommet du G20 où ils s’employaient à convaincre les pays du Sud à condamner la guerre menée par la Russie en Ukraine.

04H03 TU. La Pologne confirme une frappe de missile « très probablement de fabrication russe »​

La Pologne a placé mardi son armée en état d’alerte renforcée après avoir été atteinte par ce qu’elle a décrit comme un missile « très probablement de fabrication russe » mais d’origine incertaine, ce qui pousse ses alliés de l’Otan à la prudence.

01H55 TU. Il est « essentiel d’éviter l’escalade de la guerre en Ukraine », dit le chef de l’ONU​

Il est « absolument essentiel d’éviter l’escalade de la guerre en Ukraine », a exhorté mardi soir le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres, se disant « très préoccupé » par les informations faisant état de l’explosion en Pologne d’un missile de fabrication russe.

01H21 TU. Pologne : « improbable » que le missile ait été lancé depuis la Russie, selon Biden​

Le président américain Joe Biden a jugé mercredi « improbable » que le missile qui a frappé la Pologne ait été lancé depuis la Russie, assurant que Washington et ses alliés comptaient déterminer « exactement » ce qu’il s’était passé avant de décider d’une réaction.

« Il est improbable (…) qu’il était tiré depuis la Russie », a déclaré Joe Biden à des journalistes après une réunion d’urgence avec les autres dirigeants du G7. « Je vais m’assurer que nous puissions déterminer ce qu’il s’est passé exactement ».

00H38 TU. Pologne : réunion d’urgence en cours entre les dirigeants du G7 et leurs alliés​

Les dirigeants des grandes puissances du G7 et de plusieurs de leurs alliés se sont retrouvés mercredi pour une réunion d’urgence en Indonésie après la chute en Pologne d’un missile, selon Varsovie de fabrication russe.

Les chefs d’État ou de gouvernement des États-Unis, de la France, de l’Allemagne, du Royaume-Uni, de l’Italie, du Canada, du Japon ont entamé leur réunion peu avant 01H00 GMT en marge du sommet du G20 à Bali, ont constaté des journalistes de l’AFP.

00H17 TU. Pologne : Antony Blinken a appelé les chefs de la diplomatie polonais et ukrainien

Le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken a annoncé s’être entretenu mercredi avec les chefs de la diplomatie polonais Zbigniew Rau et ukrainien Dmytro Kouleba après la chute d’un missile en Pologne.

« Nous nous sommes engagés à rester étroitement coordonnés dans les jours à venir alors que l’enquête avance et que nous déterminons les prochaines étapes opportunes », a tweeté M. Blinken, qui se trouve sur l’île indonésienne de Bali pour le sommet du G20.

23H32 TU. L’Allemagne « se tient aux côtés » de son partenaire polonais de l’Otan, dit Scholz à Duda​

Le chancelier Olaf Scholz a fait part au président polonais Andrzej Duda de la solidarité de l’Allemagne, qui « se tient aux côtés » de son partenaire polonais de l’Otan à la suite de la mort de deux personnes en Pologne due à un missile.

« Le chancelier vient de téléphoner au président polonais Duda et lui a exprimé ses condoléances. La Pologne va enquêter de près sur les circonstances de l’incident au cours duquel deux citoyens ont été tués la nuit dernière. L’Allemagne se tient étroitement aux côtés de la Pologne, notre partenaire au sein de l’Otan », a tweeté le porte-parole de Olaf Scholz dans la nuit de mardi à mercredi.

23H05 TU. Pas de « preuve univoque » sur qui a lancé le missile ayant tué 2 personnes en Pologne​

Le président polonais Andrzej Duda a déclaré dans la nuit de mardi à mercredi que son pays n’avait pas encore de « preuve univoque » sur l’auteur du lancement de missile qui a tué deux personnes dans le sud-est de la Pologne.

« En ce moment, nous n’avons aucune preuve univoque sur qui a lancé ce missile. Une enquête est en cours », a déclaré le chef de l’État aux journalistes à Varsovie.

22H44 TU. Le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki a lancé un appel au calme à la population​

Le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki a lancé dans la nuit de mardi à mercredi un appel au calme, suite à l’explosion d’un « projectile de fabrication russe » qui a tué deux personnes dans le sud-est du pays.

« J’appelle tous les Polonais à garder le calme face à cette tragédie. Soyons prévenants. Ne nous laissons pas manipuler. Nous devons faire preuve de retenue et de prudence », a déclaré Mateusz Morawiecki à l’issue d’une réunion d’urgence de son cabinet.

22H43 TU. Pologne : Rishi​ Sunak exprime sa « solidarité » à Duda et propose l’assistance de Londres 

Le Premier ministre britannique Rishi Sunak a exprimé mercredi au président polonais Andrzej Duda la « solidarité » de Londres après la chute selon Varsovie d’un « projectile de fabrication russe » sur le territoire de ce pays de l’Otan, proposant l’assistance britannique.

22H35 TU. Emmanuel Macron parle au PM polonais et envisage une « discussion » mercredi au G20

Emmanuel Macron a rapporté s’être entretenu dans la nuit de mardi à mercredi avec le Premier ministre polonais et a offert le « soutien de la France » à la Pologne, pays membre de l’Otan qui affirme qu’un « projectile de fabrication russe » a atteint son territoire.

« Je me suis entretenu avec le Premier ministre Mateusz Morawiecki pour lui dire notre solidarité. La Pologne peut compter sur le soutien de la France et notre disponibilité pour appuyer les enquêtes en cours », a tweeté le chef de l’Etat français depuis l’Indonésie où il se trouve pour un sommet du G20.

22H18 TU. La Pologne confirme qu’un « projectile de fabrication russe » a atteint son territoire

Le ministère polonais des Affaires étrangères a confirmé dans la nuit de mardi à mercredi qu’un « projectile de fabrication russe » a atteint le territoire de ce pays de l’Otan, tuant deux personnes.

« A 15h40 (14H40 GMT), dans le village de Przewodów (…), un projectile de fabrication russe est tombé, tuant deux citoyens de la République de Pologne », selon un communiqué de Lukasz Jasina, le porte-parole du ministère, signalant que l’ambassadeur russe a été convoqué pour « des explications détaillées ».

22H16 TU. Joe Biden a parlé au téléphone avec le chef de l’Otan

Le président américain Joe Biden a échangé au téléphone avec le secrétaire général de l’Otan Jens Stoltenberg, a fait savoir mardi la Maison Blanche, dans un contexte de consultations diplomatiques tous azimuts sur des explosions en Pologne.

22H15 TU. Explosions en Pologne : Biden et Duda se concerteront sur les « prochaines étapes »​

Le président américain Joe Biden et son homologue polonais Andrzej Duda, qui ont parlé mardi des explosions meurtrières en Pologne, ont convenu de se concerter sur les « prochaines étapes », selon la Maison Blanche.

22H13 TU. Pologne : condoléances de Zelensky pour les victimes de la « Russie terroriste »​

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a présenté ses condoléances à son homologue polonais Andrzej Duda au téléphone mardi après des informations selon lesquelles une attaque de missile russe présumée a fait deux morts en Pologne.

« Exprimé des condoléances pour la mort de citoyens polonais victimes de la terreur des missiles russes. Nous avons échangé les informations disponibles et sommes en train de clarifier tous les faits. L’Ukraine, la Pologne, toute l’Europe et le monde doivent être entièrement protégés de la Russie terroriste », a indiqué Volodymyr Zelensky dans un tweet en anglais.

21H52 TU. « Réunion d’urgence » des ambassadeurs de l’Otan mercredi sur la Pologne

Le chef de l’Otan, Jens Stoltenberg, tiendra une « réunion d’urgence » mercredi avec les ambassadeurs de l’Alliance au sujet de l’explosion meurtrière survenue en Pologne, a déclaré mardi une porte-parole.

« Le secrétaire général présidera demain une réunion d’urgence des ambassadeurs de l’Otan pour discuter de cet incident tragique », a déclaré la porte-parole de l’Organisation, Oana Lungescu, alors que des informations non confirmées ont évoqué de possibles missiles russes ayant touché le territoire polonais.

21H16 TU. Ukraine : l’alimentation en électricité rétablie pour 8 millions de personnes, selon Zelensky​

L’alimentation en électricité a été rétablie pour 8 millions de personnes en Ukraine, après les frappes russes sur le pays qui ont provoqué de nombreuses coupures d’électricité à travers le pays, a indiqué le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

« Environ 10 millions d’Ukrainiens avait été déconnectés (du réseau électrique, ndlr) après l’attaque terroriste. L’approvisionnement de 8 millions de personnes a déjà été rétabli. Les ingénieurs et les techniciens travailleront toute la nuit », a-t-il dit sur Twitter.

21H12 TU. La Pologne relève le niveau d’alerte de certaines unités militaires​

La Pologne a décidé mardi soir de relever le niveau d’alerte de certaines unités militaires, a annoncé le porte-parole du gouvernement, alors que des médias évoquent des explosions de missiles russes sur le territoire de ce pays membre de l’Otan.

« Il vient d’être décidé de relever le niveau d’alerte de certaines unités de combat… et d’autres personnels en uniforme », a déclaré le porte-parole Piotr Müller, à l’issue d’une réunion d’urgence d’un Conseil de la sécurité nationale.

21H00 TU. Charles Michel propose « une réunion de coordination » avec les dirigeants de l’UE au G20​

Le président du Conseil européen, Charles Michel, a annoncé qu’il proposerait « une réunion de coordination mercredi avec les dirigeants de l’UE » présents au G20 à Bali, après avoir parlé  avec le Premier ministre Mateusz Morawiecki.

20H49 TU. Entretien téléphonique entre les présidents polonais et américain

Le président polonais Andrzej Duda s’entretient mardi soir au téléphone avec le chef de l’État américain Joe Biden, a annoncé la présidence polonaise, alors que des médias évoquent des explosions de missiles russes en Pologne, pays membre de l’Otan.

« L’entretien entre les présidents polonais et américain est en cours », a indiqué sur Twitter Jakub Kumoch, secrétaire d’Etat à la présidence polonaise.

20H42 TU. Pologne: le chef de l’Otan juge « important que tous les faits soient établis »​

Le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg, a estimé mardi soir qu’il était « important que tous les faits soient établis » après avoir parlé avec le président polonais Andrzej Duda « au sujet de l’explosion en Pologne ».

« L’Otan suit la situation et les Alliés se consultent étroitement », a-t-il écrit sur Twitter, en présentant ses « condoléances » pour les décès qui pourraient être liés à une chute de missile russe, selon des informations non confirmées.

20H39 TU. Ukraine : les frappes russes ont provoqué l’arrêt automatique de réacteurs dans deux centrales nucléaires​

Les frappes russes ont provoqué l’arrêt automatique de réacteurs dans deux centrales nucléaires en Ukraine, a indiqué mardi soir le président ukrainien Volodymyr Zelensky, soulignant que désormais « environ dix millions d’Ukrainiens sont sans électricité ».

« Plusieurs réacteurs nucléaires dans deux centrales ont été automatiquement mis hors service à la suite des frappes. Ces conséquences ont été calculées et l’ennemi savait exactement ce qu’il faisait », a déclaré le chef de l’Etat dans un message à la Nation.

20H38 TU.  La Pologne relève le niveau d’alrte de certaines unités militaires

La Pologne a décidé mardi soir de relever le niveau d’alerte de certaines unités militaires, a annoncé le porte-parole du gouvernement, alors que des médias évoquent des explosions de missiles russes sur le territoire de ce pays membre de l’Otan.

« Il vient d’être décidé de relever le niveau d’alerte de certaines unités de combat… et d’autres personnels en uniforme », a déclaré le porte-parole Piotr Müller, à l’issue d’une réunion d’urgence du Conseil de la sécurité nationale.

20H22 TU. Kiev réclame une réunion « immédiate » de l’Otan après la chute présumée de missiles russes en Pologne

L’Ukraine a appelé mardi soir les pays membres de l’Otan à convoquer un sommet « immédiat » suite à des informations, non confirmées, selon lesquelles des missiles russes aurait touché la Pologne.

« Une réponse collective aux actions russes doit être dure et fondée sur des principes. Parmi les actions immédiates: un sommet de l’Otan avec la participation de l’Ukraine pour élaborer de nouvelles actions conjointes, qui forceront la Russie à changer de cap sur l’escalade, et fournir à l’Ukraine des avions modernes », a déclaré le ministre des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba, sur Twitter.

20H18 TU.  Charles Michel « choqué » par les « nouvelles » sur des morts en Pologne par « un missile ou autre »

Le président du Conseil européen, Charles Michel, s’est dit mardi soir « choqué par la nouvelle d’un missile ou autre munition ayant tué des personnes sur le territoire polonais ».

« Mes condoléances aux familles. Nous sommes aux côtés de la Pologne. Je suis en contact avec les autorités polonaises, les membres du Conseil européen et d’autres alliés », a-t-il écrit sur Twitter.

20H07 TU. Volodymyr Zelensky accuse Moscou d’avoir tiré des missiles sur la Pologne, « une escalade très importante« 
Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a accusé mardi la Russie d’avoir tiré des missiles sur la Pologne, membre de l’Otan, qualifiant cette attaque présumée, non confirmée pour l’instant, « d’escalade très importante ».

« Aujourd’hui, des missiles russes ont frappé la Pologne, le territoire d’un pays allié. Des gens sont morts », a déclaré Volodymyr Zelensky dans un discours à la nation. « C’est une escalade très importante. Nous devons agir », a ajouté le président ukrainien, dont le pays n’est pas membre de l’Otan.

19H58 TU. Pologne : réunion d’urgence du Conseil de sécurité nationale
Le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki réunit mardi soir le Conseil de sécurité nationale, au moment où Washington et l’Otan disent examiner des informations de presse faisant état de chutes de missiles russes sur le sol polonais.

La réunion du Conseil, qui rassemble plusieurs ministres dont celui de la Défense et des Affaires étrangères ainsi que le chef des services spéciaux, a été convoquée « suite à la situation de crise en cours », a annoncé le porte-parole du gouvernement, Piotr Müller, sans plus de détails.

19H51 TU. Viktor Orban convoque le Conseil de défense après une « frappe » sur la Pologne
Le Premier ministre hongrois Viktor Orban a convoqué mardi soir le Conseil de défense « en réponse au missile qui a frappé le territoire de la Pologne », a annoncé son porte-parole Zoltan Kovacs sur Twitter.

La situation est « incertaine »« nous ne savons pas exactement ce qui s’est passé », a déclaré le ministre de la Défense Kristof Szalay-Bobrovniczky, interrogé à l’issue de la réunion par la chaîne de télévision publique M1.

19H46 TU. L’Otan « examine » des information sur des chutes de missiles russes en Pologne
L’Otan est « en train d’examiner » des informations de presse non confirmées selon lesquelles des missiles russes auraient touché le territoire polonais mardi 15 novembre, a-t-on appris dans la soirée de source officielle.

« Nous sommes en train d’examiner ces informations et nous sommes en coordination étroite avec la Pologne, notre alliée », a déclaré un responsable de l’Otan, sous le couvert de l’anonymat. La Pologne, voisine de l’Ukraine, est membre de l’Alliance atlantique.

Laisser un commentaire