A L uneACTUALITESinternationalPOLITIQUE

Massacre du 28 septembre 2009: la CPI à Conakry pour accélérer la tenue d’un procès

Une mission de la Cour pénale internationale était en Guinée jeudi et vendredi. Son objectif : donner un coup d’accélérateur aux préparatifs en vue d’un procès concernant le massacre du stade le 28 septembre 2009, qui a fait 150 morts et au cours duquel plus d’une centaine de femmes ont été violées.

Ce procès a été repoussé à plusieurs reprises. Jusque-là, Conakry misait sur la construction d’un nouveau tribunal. De son côté, la CPI a ouvert depuis le 14 octobre 2009, une enquête préliminaire pour « crimes contre l’humanité ».

À travers ce premier contact avec les autorités de la transition, la CPI envoie un signal fort : le nouveau procureur Karim Khan fait du dossier du 28-Septembre une de ses priorités.

L’équipe de la CPI, missionnée par le Bureau du procureur, a rencontré le Premier ministre et la garde des Sceaux. Cette délégation de la CPI a visité le chantier du tribunal censé abriter le procès sur les violences commises le 28 septembre 2009.

 A lire aussi : «Disparus», les oubliés du 28 septembre 2009 en Guinée

Pour la CPI, ce chantier ne doit pas être un frein : Amady Ba, le chef de la coopération internationale du Bureau du procureur, « propose d’aménager la Cour d’appel de Conakry afin d’accueillir ce procès, en attendant la livraison du futur tribunal ad hoc », explique une bonne source. Cette mission suggère de former pendant un mois, les magistrats sur les questions de « viols de masse ».

Cette délégation donne un ultimatum aux nouvelles autorités : trois mois pour démarrer le procès. Si rien n’est fait, la CPI prendrait le relais.

NewsletterRecevez toute l’actualité internationale directement dans votre boite mail

Du côté de Conakry, la réflexion est lancée. Et les besoins logistiques sont nombreux : pour envisager un tel procès dans la Cour d’appel, « il faudrait la sécurité, la sonorisation des salles et aménager les box des accusés », relève un observateur. La balle est dans le camp du comité de pilotage, qui se réunira la semaine prochaine pour étudier cette proposition, indique une source au ministère de la Justice.

 Les archives de RFI sur les évènements le 28 septembre 2009 : 

Matinée du 28 septembre : un chemin difficile vers le stade

28 septembre, mi-journée : la descente vers l’enfer

Après-midi du 28 septembre : soigner les coups, cacher les corps

Laisser un commentaire