A L uneACTUALITESPOLITIQUE

Grève des transporteurs: Mansour Faye regrette l’attitude des grévistes

Le Ministre des Infrastructures, des Transports Terrestres et du Désenclavement, s’est exprimé ce jeudi sur la grève des syndicats des transports routiers. Mansour Faye regrette l’attitude des grévistes qui ont refusé de le rencontrer, exigeant de faire face à l’ensemble des 6 ministres concernés par leur plateforme revendicative. Mais selon l’ancien ministre-conseiller, Moustapha Diakhaté, en raison du caractère transversal des points inscrits dans la plateforme de revendications, c’est le Ministère du travail et dialogue social qui doit conduire les négociations et non son homologue des Transports terrestres.

D’après Moustapha Diakhaté, les grévistes doivent exiger la présence effective des Ministres des Forces armées, des Finances, de l’économie, de l’Intérieur et des Transports terrestres. “C’est le Ministère des Forces armées et de l’intérieur qui sont compétents pour les points de la plateforme revendicative relatifs aux rackets et tracasseries de la Police, de la Gendarmerie et le transport clandestin”, déclare-t-il.

“Pour ce qui concerne, les tracasseries douanières, c’est le Ministère des Finances qui est le seul habilité à répondre des préoccupations des syndicats. Le Ministère des transports peut répondre des revendications relatives à la cherté de la carte grise et le relèvement de l’âge légal pour l’obtention du permis de conduire, de 23 à 30 ans, du coût du permis de conduire, de l’agrément et le pesage”, poursuit M. Diakhaté.

A l’en croire, un Ministre ne peut pas donner une procuration à un autre ministre pour parler et signer à son nom.
Seul le Président peut déléguer des attributions aux Ministres.

Laisser un commentaire