A L uneACTUALITESFAITS DIVERSPEOPLE

Du neuf dans l’affaire du 1,5 milliard de Fcfa détourné à Poste Finances.

This photo taken on April 9, 2016 in a N'djamena, Chad, shows CFA banknotes of the CFA currency issued by the Central Bank of West African States (Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest, BCEAO) and used in the eight west African countries which share the common West African CFA franc currency. - Finance ministers from African countries that use the franc and their French counterpart Michel Sapin meet in Yaounde, Cameroon, on April 9, 2016 to discuss the future of the CFA currency. (Photo by ISSOUF SANOGO / AFP)

Selon Libération, 1.033 chèques couvrant des montants de 100 000 à 50 millions Fcfa ou plus ont été saisis lors des perquisitions effectuées dans les bureaux d’Alexandre Xavier Manga (Chef de l’Agence principale de Dakar),  d’Abdoulaye Faye (Chef du centre financier de Dakar) et Kéba Diédhiou (caissier dans ce centre).

Ces chèques constituaient les garanties des «prêts» accordés à des fournisseurs comme Business Partners (55 millions F CFA), Alamine Multiservices (65 millions F CFA), Général d’Entreprise (13 millions F CFA), Samassa Distribution (25 millions CFA, Ac Consulting Sarl (25 millions F CFA).

Des prêts ont également été octroyés à des personnes décédées. Les mis en cause se tapaient aussi des «prêts» pour eux-mêmes en versant dans les dossiers de garantie des chèques en toc. En effet, la  plupart de chèques ont été faits avec des signatures falsifiées.

Le parquet a requis l’ouverture d’une information judiciaire pour détournement de deniers publics. Le trio sera édifié sur son sort, aujourd’hui, après avoir bénéficié d’un retour de parquet.

Laisser un commentaire