A L uneACTUALITESPEOPLE

70 % des usagers confirment la mauvaise qualité des services des opérateurs de téléphonie

Après les sanctions infligées par l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp) aux opérateurs de téléphonie, l’Organisation de la société civile, Cicodev a mené sa propre enquête avec le concours de ses 14 points focaux dans les différentes localités du pays pour avoir la certitude des manquements dont fait montre l’organe de régulation. Sur la qualité de service, l’enquête a révélé que seuls 30 % des usagers ont estimé que la qualité est bonne contre 70 % qui ont soutenu le contraire. 

«Après avoir écouté la position du régulateur et celles des deux opérateurs, Cicodev Afrique, en tant qu’association des consommateurs, fidèle à sa démarche de recherche-action, a décidé de donner la parole aux usagers à travers une enquête indépendante aux fins d’apprécier la qualité des services et les sanctions infligées aux opérateurs. L’enquête a été menée dans les 14 régions du Sénégal et a permis d’avoir l’appréciation d’au minimum 1 473 usagers sur la qualité de service des trois opérateurs mais également sur les sanctions qui leur sont infligées au lendemain de la restitution des résultats de la campagne», indiquent dans le communiqué parvenu à WalfQuotidien, le directeur exécutif de cette organisation, Amadou Kanouté et Cie. Qui soulignent que sur les services problématiques des opérateurs, l’enquête menée par CICODEV Afrique «a révélé que 47 % des usagers ont un problème de réseau contre 43 % qui révèlent rencontrer des difficultés dans l’accès à internet et seulement 1 % qui rencontre des difficultés avec le service de messagerie. Seuls 9 % des personnes enquêtées disent n’avoir aucun problème lié aux services des opérateurs».

Il faut noter que la campagne de l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp) sur la couverture et la mesure de la qualité des services des opérateurs de téléphonie mobile a révélé sur toute l’étendue du territoire national, mis à part la région de Dakar, «une mauvaise qualité des services des opérateurs de téléphonie mobile. La publication des résultats de l’enquête a été suivie de sanctions infligées aux opérateurs selon la réglementation. Par voie de presse interposée les opérateurs ont fustigé une démarche «cavalière» de l’Artp. Tour à tour, les opérateurs incriminés tout comme l’Autorité de régulation ont organisé des rencontres avec les différentes organisations de consommateurs pour livrer chacun sa version des faits.

Laisser un commentaire