A L uneACTUALITESFAITS DIVERS

Fortes Pluies du Week-end: Dakar et sa Banlieue sous les eaux, 3 morts dont 1 Bébé de 8 mois

Les fortes précipitations qui ont secoué Dakar et sa banlieue ont causé trois morts dont un bébé de huit mois, noyé au quartier Hamdalaye 1, de la commune de Thiaroye. Les pluies ont provoqué des dégâts matériels.

Trois morts, des routes impraticables, une mobilité urbaine difficile, des voitures en panne, des maisons effondrées, un blocage de la vente des tickets du Ter à Diamaguéne Sicap Mbao, entre autres. Ce sont les conséquences des fortes pluies qui ont arrosé Dakar et sa banlieue. Un enfant âgé de 10 ans du nom de Mamadou Cellou Diallo a été retrouvé mort électrocuté dans les eaux stagnantes au quartier Jubo Camberéne 02. «Le gamin décédé se rendait à l’école coranique avec sa sœur. En cours de route, il tentait de passer par des briques pour rallier l’école. Il a reçu une décharge électrique pour mourir sur le coup. J’ai alors informé le maire qui, à son tour, a saisi la Police de Golf Sud. La Police, arrivée sur les lieux, a été suivie par les sapeurs -pompiers qui ont repêché le corps sans vie de l’enfant», a explique le délégué de quartier.

Les populations choquées par cette disparition tragique n’ont pas manqué de demander aux autorités de trouver des solutions d’urgence mais aussi durables face aux inondations qui hantent leur sommeil. Le corps sans vie du défunt Mamadou Cellou Diallo a été déposé à l’hôpital Dalal Jam pour les besoins de l’autopsie suite à une réquisition de la Police de Golf Sud qui a ouvert une enquête. Un enfant de deux ans du nom de Fallou Dramé est aussi décédé suite à l’effondrement d’un mur au quartier Darou Salam 06 de la commune de Yeumbeul-Nord. Les limiers du commissariat de Yeumbeul Comico ont été informés du drame. Ils sont ensuite descendus sur les lieux pour faire une réquisition. Le corps sans vie a été évacué vers une structure sanitaire de la place en vue d’une autopsie.

Au quartier Sam Sam de la commune de Diamaguéne Sicap, les populations ont bloqué la vente des tickets du Ter. Elles estiment que l’infrastructure leur cause des désagréments. Les autorités préfectorales, municipales de Diamaguéne Sicap Mbao et les forces de l’ordre ont rétabli l’ordre. A l’image de Diamaguéne Sicap Mbao, plusieurs communes de la banlieue sont actuellement inondées. C’est le cas de Pikine-Est, Thiaroye sur mer et Yeumbeul-Sud, Thiaroye gare, Djidah Thiaroye Kaw, Mbao, Keur Massar Nord et Keur Massar Sud. Cette pluie diluvienne a aussi impacté négativement sur la mobilité urbaine. De nombreux véhicules sont tombés en panne. Des charretiers ont profité de cette situation pour imposer des tarifs compris entre 200 francs Cfa et 1 000 francs Cfa, selon les endroits. Un communiqué du ministère de l’Intérieur indique que les fortes précipitations de ce week-end ont causé, au total, trois morts.

source:walf-groupe

Laisser un commentaire