A L uneACTUALITESinternationalPOLITIQUE

DIRECT. Guerre en Ukraine : Lancement de référundums d’annexion par la Russie en territoires occupés

Des référundums d’annexion par la Russie ont été lancés, vendredi matin, dans quatre régions ukrainiennes (Donestk, Louhansk, Zaporijjia, Kherson) et doivent se tenir jusqu’au 27 septembre. De son côté, le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a sommé les Russes à se soulever contre la mobilisation partielle décidée par Vladimir Poutine.

Vendredi 23 septembre

06h50 TU. Vladimir Poutine « satisfait » de l’échange de prisonniers.
Le président russe Vladimir Poutine et le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane, ont exprimé leur « satisfaction » après un échange de prisonniers avec l’Ukraine impliquant des combattants étrangers, avec la médiation de Ryad.

Lors d’un entretien téléphonique jeudi soir, les deux dirigeants ont exprimé leur « satisfaction en lien avec le transfert en Arabie saoudite de citoyens étrangers prisonniers de guerre (…) qui s’est déroulé avec la médiation personnelle du prince héritier« , a déclaré le Kremlin dans un communiqué.

Kiev a annoncé mercredi avoir récupéré 215 combattants ukrainiens et étrangers. Moscou, a pour sa part rapatrié 55 prisonniers russes, dont l’ex-député Viktor Medvedtchouk, un proche de Vladimir Poutine, accusé de haute trahison en Ukraine.

Peu avant, Ryad avait annoncé le transfert en Arabie saoudite de cinq Britanniques, deux Américains, un Marocain, un Suédois et un Croate dans le cadre de cet échange.

05h09 TU. Lancement de référundums d’annexion par la Russie dans les régions occupées.

Des « référendums » d’annexion par la Russie ont débuté à 05H00 GMT dans des régions d’Ukraine contrôlées entièrement ou en partie par Moscou, selon les agences de presse russes. Kiev et Occidentaux qualifient ces scrutins de « simulacres« .

Ces votes doivent se tenir jusqu’au 27 septembre dans les régions séparatistes prorusses de Donetsk et Louhansk, et dans les zones occupées des régions de Kherson et Zaporijjia.

04h30 TU. Volodymyr Zelensky appelle les Russes à protester contre la mobilisation.

Dans une adresse, jeudi soir, le président ukrainien, Volodymyr Zelensky a appelé, en russe, les Russes à protester contre la mobilisation partielle décrétée par Vladimir Poutine cette semaine. « 55.000 soldats russes sont morts dans cette guerre en six mois. Des dizaines de milliers sont blessés et mutilés. Vous en voulez plus ? Non ? Alors, protestez. Défendez-vous. Fuyez ou livrez-vous à la captivité ukrainienne. Ce sont vos options si vous voulez survivre« , a-t-il déclaré.

04h00 TU. La Russie épinglée au Conseil de sécurité de l’ONU.

Réunis à New York, les ministres des Affaires étrangères du Conseil de sécurité des Nations unies (ONU) ont exigé que la Russie rende des comptes pour son invasion de l’Ukraine. Leur homologue russe, Sergueï Lavrov, les a globalement snobés. Présent dans la salle pour prononcer son discours, il n’a pas assisté aux allocutions des autres ministres.

Convoquée par la présidence française du Conseil de sécurité, la réunion avait pour thème la situation en Ukraine et l' »impunité » des crimes commis depuis le début de l’invasion, le 24 février dernier.

« Je ne crois pas que quiconque dans la salle du Conseil de sécurité, de Wang Yi (le chef de la diplomatie chinoise) à Tony Blinken (l’Américain), n’ait un tant soit peu ménagé Vladimir Poutine ou Lavrov« , a commenté, sous couvert de l’anonymat, un haut responsable américain à l’issue de la rencontre.
« Il n’y a pas de paix sans justice », a notamment assuré la ministre française, Catherine Colonna. Elle a ajouté que les responsables devraient « répondre » de leurs crimes.

« On ne peut pas laisser le président Poutine s’en tirer comme ça« , a pour sa part déclaré le secrétaire d’Etat américain Antony Blinken.

Laisser un commentaire