A L uneACTUALITESinternationalPEOPLEPOLITIQUE

FRANCE . TotalEnergies affiche un bénéfice net de 6,6 milliards de dollars au 3e trimestre

Le ministre de l’Économie s’est félicité des très bons résultats du groupe pétrolier, insistant sur sa « fierté » d’avoir « une grande entreprise énergétique qui soit française ».

TotalEnergies se porte décidément très bien. Le groupe pétrolier, touché par  un mouvement de grève depuis plusieurs semaine, a annoncé ce jeudi un bénéfice net de 6,6 milliards de dollars au 3e trimestre. Un chiffre en hausse de 43 % par rapport à celui du 3e trimestre 2021 grâce notamment aux résultats records des activités de gaz et de GNL, dont les prix se sont envolés.

TotalEnergies a déjà engrangé en neuf mois 17,3 milliards de dollars de bénéfices, plus que sur la totalité de l’année dernière (16 milliards). Le pétrole et le gaz, notamment le gaz naturel liquéfié (GNL) dont les prix se sont envolés alors que l’Europe cherchait à remplir ses réserves pour l’hiver, ont largement dopé les profits du groupe.

Le bénéfice a été réalisé en dépit d’une nouvelle provision de 3,1 milliards de dollars de dollars liée aux risques sur la Russie, après des provisions aux deux premiers trimestres. Hors ces éléments exceptionnels, le résultat net ajusté atteint 9,9 milliards de dollars sur le trimestre, supérieur aux attentes d’un consensus d’analystes de Factset qui prévoyaient 9,6 milliards.

« Dans un contexte marqué par un prix du Brent à 100 dollars le baril en moyenne et des prix du gaz exacerbés par l’agression militaire de l’Ukraine par la Russie, TotalEnergies a su tirer parti de son modèle intégré, notamment dans le gaz naturel liquéfié (GNL), pour générer des résultats en ligne avec les trimestres précédents », a indiqué  le PDG du groupe Patrick Pouvanné dans un communiqué.

« On va les taxer »

Cette annonce a suscité des réactions très positives du côté du gouvernement, qui y voit des retombées potentielles positives sur les ménages. « Moi je dis tant mieux. (…) Quand une entreprise française réussit, je pense que nous devrions tous être satisfaits de cette réussite et nous devrions tous être fiers d’avoir une grande entreprise énergétique qui soit française comme Total », a déclaré Bruno Le Maire sur BFM Business.

Le ministre a rappelé que les résultats de TotalEnergies permettaient de prolonger jusqu’à mi-novembre la remise à la pompe sur les carburants, de 20 centimes par litre par TotalEnergies dans ses stations-service (en plus des 30 centimes par l’État). Selon Bruno Le Maire, ces résultats permettent aussi à TotalEnergies « d’augmenter les salaires » et de « donner un 13e mois aux salariés ».

« C’est une bonne nouvelle s’ils partagent la valeur dans l’entreprise », « s’ils font baisser la facture des Français », a nuancé le ministre des Comptes publics Gabriel Attal sur la radio FranceInfo. « On va les taxer », a-t-il ajouté, en référence au mécanisme européen qui devrait permettre de taxer les activités de raffinage en France.

Laisser un commentaire