A L uneACTUALITESPOLITIQUE

«Exclusion de Mimi Touré » . Khalifa Ababacar Sall, leader de Taxawu Sénégal: « il y a rien de surprenant au regard de la posture anticonstitutionnelle adoptée par le Président Macky Sall »

En tournée à l’intérieur du pays, Khalifa Sall considère la déchéance de Aminata Touré comme une balafre faite à la démocratie. Pour le leader de Taxawu Sénégal, la déchéance de Mimi Touré de son mandat de député, constitue une énième violation de la loi qui sape les fondements de l’équilibre des pouvoirs.

Ce coup de force du régime pour se constituer une majorité fictive, fait davantage de l’Assemblée nationale, une zone de non droit, se désole l’ancien maire de Dakar. «Qui eût cru que le parti Apr instruit de l’injustice vécue par les députés Moustapha Cissé Lô et Mbaye Ndiaye en janvier 2009, puiserait dans la même fontaine de l’illégalité pour étancher sa soif de pouvoir. Seulement, il y a rien de surprenant au regard de la posture anticonstitutionnelle adoptée par le Président Macky Sall sur la question du troisième mandat qui, en 2012, était un combat commun».

Toutefois, il indique que face à l’audace des fossoyeurs de notre démocratie, la détermination de ceux qui incarnent la raison constitue la seule réponse efficace. La démocratie, dit-il, c’est des règles et chaque pouvoir doit conformer son action àla Constitution et aux normes de droit afin de préserver le socle de la République. Au demeurant, il dénonce vigoureusement cette forfaiture et apporte son soutien total au député Aminata Touré, relate « L’As ».

Laisser un commentaire