A L uneACTUALITESPOLITIQUE

Violences politiques: Alioune Tine interpelle les chefs religieux

Le fondateur du think tank Afrikajom Center, Alioune Tine, alerte sur les violences politiques notées à quelques trois (3) mois des locales du 23 janvier 2022. Alioune Tine interpelle ainsi les chefs religieux. Les populations, toutes sensibilités confondues, rétrouvent les violences politiques. Selon Alioune Tine, les leaders doivent condamner les violences et inviter leurs partisans à y mettre immédiatement un terme. ”Il ne faut pas négliger les germes de la violence. Si on se réfère à ce qui s’est passé à Ziguinchor, entre partisans de Sonko et ceux de Doudou Ka qui, pour la deuxième fois de suite, se sont confrontés violemment”, a indiqué l’ancien président de la RADDHO.
D’après Tine, les violences préélectorales des locales sont très préoccupantes. Toute l’opinion publique sénégalaise les condamne. De son propre avis, les khalifes généraux, les imams, les prêtres, les chefs coutumiers et les communicateurs traditionnels doivent agir pour que ça cesse.

Laisser un commentaire