A L uneACTUALITESinternational

Covid-19 : pourquoi quatre Africains sur dix pensent être des cobayes, par François Soudan

La méfiance des Africains à l’égard du vaccin contre le Covid-19 s’explique par un déficit global de confiance à l’égard des autorités gouvernementales et sanitaires de leurs pays, mais aussi par une série de souvenirs traumatisants transmis de génération en génération.

À Dakar, lors du Forum sur la coopération sino-africaine (FOCAC), Xi Jinping a promis à l’Afrique des vaccins plutôt que des financements. Un milliard de doses de Sinopharm et de Sinovac, soit autant que ce que l’administration Biden a annoncé pour le continent en 2022 et 40 % de plus que les engagements de l’UE en la matière.

« Apartheid vaccinal »

Au-delà de « l’effet Téléthon » parfois gênant que génère cette compétition dans le domaine de la diplomatie vaccinale, jamais le déséquilibre des rapports entre l’Afrique et le reste de la planète ne sera apparu aussi crûment qu’à l’épreuve de la pandémie de Covid-19. En deux ans, le continent n’a reçu que 3 % des doses de vaccin distribuées dans le monde et à peine 8 % des 1,3 milliard d’Africains (dont un quart seulement des salariés du secteur de la santé) sont aujourd’hui vaccinés.

Laisser un commentaire