A L uneACTUALITESinternationalSports

FC Barcelone : Joan Laporta lâche ses vérités sur les scandales Francfort et Piqué

Ce mardi, Joan Laporta a tenu une longue conférence de presse. Le président du FC Barcelone a évoqué tous les dossiers brûlants du moment tout en faisant quelques mises au point. Morceaux choisis.

 

Une heure et quarante minutes. Ce mardi, Joan Laporta s’est présenté face aux médias pour une conférence de presse interminable d’une durée d’1h40. Le président du FC Barcelone avait à coeur visiblement de s’expliquer après le terrible fiasco de jeudi dernier au Camp Nou. En effet, 30 000 supporters de l’Eintracht Francfort étaient parvenus à se procurer des billets pour assister au quart de finale retour de la Ligue Europa face aux Culés. Une rencontre que les Blaugranas, éliminés donc de la C3, ont perdu 3 à 2. Ils ont également perdu la bataille des tribunes face à des Allemands venus en force.

Ce qu’a regrette Xavi, qui a voulu avoir des explications puisque l’UEFA n’autorise que 5 000 fans adverses à être présents à l’extérieur. Dans la foulée, Joan Laporta était monté au créneau : «cela ne se reproduira plus jamais. Nous avons des informations sur ce qu’il s’est passé. C’est scandaleux et honteux. Nous prendrons des mesures et nous les expliquerons». Après avoir mené une enquête, les dirigeants du Barça ont tenu à être transparents ce mardi. Arrivé à midi, le président blaugrana a commencé par présenter ses excuses aux supporters du club, agacés par cet incident, avant de rappeler qu’il comptait sur eux pour la fin de la saison.

Les chiffres de la honte
Ensuite, les pensionnaires du Camp Nou ont dévoilé les « chiffres de la honte » comme l’indique Sport. Dans le détail, 79 468 ont été présents pour le match Barça-Eintracht Francfort. Il y a eu 34 435 billets vendus par le club, dont 5 000 pour les fans adverses, 37 746 places dédiées aux abonnés, 1290 entrées VIP, 2425 invitations et 3572 tickets vendus par les voyagistes qui organisent des opérations avec des touristes. Mais le Barça a connu des problèmes puisque de nombreux billets ont été vendus sur le web à des supporters allemands. Le site du club a été saturé et 23 427 billets ont été vendus.

Laporta, qui a tenu à rappeler que le système mis en place datait de la précédente direction, a précisé : «plus de 27 201 demandes d’achat ont été enregistrées depuis l’Allemagne. Par rapport à la vente de billets réguliers, le système a été débordé. Des mesures seront prises pour que cela ne se reproduise plus. Nous avons détecté un voyagiste qui a commis une pratique illégale et nous allons résilier son contrat.» Le patron blaugrana a ensuite fait un point sur les nouvelles mesures mises en place pour éviter un nouveau fiasco.

Laporta défend le Barça
«Le club n’est pas coupable de ce qui s’est passé, mais plus responsable en dernier ressort. J’insiste : nous n’avons pas vendu de billets aux supporters allemands. Nous sommes responsables et nous prendrons des mesures. Nous pouvons annoncer que, dans les matchs à haut risque, les billets seront numériques et nominatifs (…) Il va falloir être plus strict. C’est pour cela que nous allons créer un groupe de travail qui regroupera les responsables de la Billetterie, de la Sécurité pour prendre les décisions appropriées et établir des mesures consensuelles »».

Le président a ensuite assuré qu’il s’était expliqué auprès des joueurs et du staff. Il en a d’ailleurs profité pour évoquer la suite et fin de la saison après la défaite de son équipe face à Cadiz. «Nous avons très bien affronté la dernière ligne droite de la Liga, avec un excellent résultat au Bernabéu, mais maintenant nous avons du mal à gagner. Xavi cherche des solutions. Les blessures ne nous aident pas non plus, comme celle de Pedri, qui était une référence. La situation est différente de ce à quoi nous nous attendions. Maintenant, il est évident que nous devons nous battre lors de ces sept finales pour obtenir le meilleur résultat possible. Il est devenu très difficile de gagner la Liga».

Le président botte en touche pour l’épineux cas Piqué
Les Culés pourraient donc faire une saison blanche. L’objectif est de terminer le plus haut possible et jouer la C1. «Nous avons plus que jamais besoin des fans de Barcelone. Nous avons beaucoup en jeu et surtout nous devons faire un travail interne sur ce qu’est l’équipe première. Xavi y travaille pour retrouver la mentalité de jouer 3 ou 4 matchs. L’entraîneur a l’exigence nécessaire pour retrouver cette mentalité et cette motivation des joueurs, cela passe en premier. Les supporters de Barcelone doivent se mobiliser pour aider l’équipe». Une équipe au sein de laquelle Gerard Piqué est au coeur d’un scandale.

En effet, le défenseur a participé via sa société Kosmos à la refonte de la Supercoupe d’Espagne avec le président de la Fédération Espagnole Luis Rubiales. Ce qui pose un énorme problème puisqu’il y a conflit d’intérêts. Joan Laporta a donc été invité à réagir à ce sujet. «Piqué a déjà donné ses explications et je n’ai plus rien à dire. C’est un sujet que je ne connais pas. Il a donné ses explications et je n’ai rien à dire», a-t-il lâché. Mais l’affaire ne devrait pas en rester là puisque certains comme Diego Simeone vont demander à Piqué et à la Fédération de rendre des comptes.

Enfin, Joan Laporta a glissé un tacle au sujet de l’arbitrage, dont il n’est visiblement pas satisfait après plusieurs décisions litigieuses contre son équipe ou en faveur d’adversaires comme le Real Madrid. «Il y a des situations que nous au Barça nous ne voyons pas bien, mais je ne veux pas parler de cette question. J’espère que les responsables de l’arbitrage feront tout leur possible pour qu’on retrouve ce qu’il devrait y avoir, une objectivité absolue, et que des situations très évidentes ne se produisent pas. Elles ne peuvent pas continuer à se produire car elles faussent la concurrence». Le message est passé…

Laisser un commentaire