A L uneACTUALITESFAITS DIVERS

Travaux de protection de la Langue de Barbarie : Cheikh Bamba Dièye dénonce un nouveau gouffre à milliards

Lancés le 14 mars 2020 par le ministre des Collectivités territoriales, du développement et de l’aménagement des territoires, les travaux de construction d’une digue de protection de la Langue de Barbarie s’inscrivent dans le cadre du Projet Protection Côtière à Saint-Louis. Tribune

 

Ils sont financés par l’État du Sénégal, avec l’appui de l’Agence française de développement (Afd), à hauteur de 10,5 milliards Cfa. Ancien maire de la ville de Saint-Louis, Cheikh Bamba Dièye estime que ces travaux constituent plutôt une menace et un gouffre financier.

C’est ce qu’il a laissé entendre via un message sur twitter.

«Protection de la Langue de Barbarie. Encore des milliards dépensés en pure perte dans un projet incomplet qui va déplacer toute la menace de l’érosion sur les Cimetières (histoire et patrimoine en périls) et l’hydrobase (humain en danger). Pitié pour les morts et les vivants», déplore Cheikh Bamba Dièye.

Laisser un commentaire