A L uneACTUALITESinternationalSports

CAN FEMININE MAROC 2022: RESUMEE ET DEBRIEF DU MATCH SENEGAL 2-0 OUGANDA

RESUMEE DU MATCH:

DEBRIEF DU MATCH

C’est une bonne entrée en matière. Sur ce match, les filles ont battu deux records. C’est la première fois qu’une équipe sénégalaise marque un but en Coupe d’Afrique Féminine. C’est aussi la première victoire du Sénégal en CAN. C’est historique. Les filles sont rentrées dans l’histoire. C’est juste le premier match. Il y en d’autres. C’est déjà bien. On oublie ce match, cette victoire et on se remobilise. On doit se projeter rapidement sur le deuxième match. On a 24h de moins que notre adversaire pour la récupération. On va continuer à travailler. Il faut revenir sur terre. Lâcher prise et faire focus sur le prochain match.

Les clés de la victoire

Notre impact physique à beaucoup joué en notre faveur et peut-être notre organisation tactique. On savait que ça allait être un match difficile. L’Ouganda nous a posé beaucoup de problèmes sur le plan physique.  C’est une équipe qui va très vite. Je ne serais pas surpris de les voir au bout de la compétition parce que c’est une équipe qui a des arguments. On a réussi un moment à contrôler leur vitesse et la profondeur dans notre but et toutes les occasions que nous avons eu on les a exploitées.

Je pense que même en première période on avait la place pour marquer un deuxième but. Ce n’était pas facile. C’est un premier match. Il y a eu beaucoup de choses émotionnelles, notre préparation. On a aussi des jeunes qui découvrent et d’autres qui redécouvrent la compétition après dix ans. On a su être là mentalement, tactiquement  et physiquement. Il faisait chaud. On a vu beaucoup de filles tombées mais cette première étape vaut tous les sacrifices. Je tiens à féliciter les filles pour l’ensemble des efforts répétés depuis le début.

Les nombreuses occasions concédées

C’est vrai, je l’ai déjà dit, cette équipe ougandaise nous a posé beaucoup de problèmes.  Mais on a su gérer les efforts physiques et mentaux. Elles ont été très agressives sur les ballons, j’ai bien aimé leurs qualités. Elles sont tactiques avec une force qui impose le respect. Mais on a su rester concentrés et on a mis l’impact physique qu’il fallait et après avoir eu la lucidité d’aller marquer des buts. On va avoir plus de confiance pour le reste de la compétition.  C’est un premier objectif qui est atteint, on va continuer. Maintenant, cap sur le Burkina Faso.

Les changements

Il nous faut gérer cette compétition avec ces matchs très rapprochés. On a que 24 heures pour récupérer, ça pèse sur la balance. Safie (Sagna), je l’ai faite sortir parce qu’il faut la ménager. Awa Diakhaté avait pris un carton jaune donc il fallait la protéger. On a besoin d’elle pour le prochain match, mais il y a aussi sur le banc 10 joueuses qui peuvent les remplacer. J’ai déjà fait des matchs amicaux où j’ai fait jouer tout le monde pour voir sur qui on peut compter. On a une profondeur de banc qui nous permet de faire ce genre de changement.

C’est une bonne façon d’apporter beaucoup de sérénité et de donner confiance à tout le monde. Pour moi, l’équipe à su contrôler le match. Nous avons une équipe très engagée et très motivée. Qui est venue avec beaucoup d’enthousiasme. On sait que chaque point de nos matchs sera précieux. C’est une Coupe d’Afrique des Nations et il nous faut élever notre niveau. On va faire des observations sur le match d’aujourd’hui et voir comment exploiter le prochain match. On sait que le Burkina est un adversaire redoutable qui a ses qualités mais nous aussi nous en avons des choses à imposées.

La prestation de la gardienne Tening Sène

C’est le haut niveau. Une équipe à besoin d’une bonne gardienne. Quand on marque des buts et qu’on encaisse pas derrière, on peut dire qu’on a une bonne équipe.  Elle est venue avec son expérience. Elle a su être là quand il le fallait et donner confiance à son équipe. Elle est « Femme du Match ». Elle a su s’imposer et sortir des ballons extrêmes et a apporté une sérénité dans l’équipe. Pourtant, ce n’était pas évident. Jusqu’à la dernière minute elle a su convaincre parce qu’il y a une autre gardienne qui durant toute la préparation était titulaire. Sur ce match là,  on avait besoin de gérer les émotions et apporter la sérénité, il a fallu qu’elle soit là. Aujourd’hui, elle a mérité notre confiance.  Elle devrait répéter ce genre de match

Laisser un commentaire