A L uneACTUALITESinternationalSports

CAN 21 « Il pense ce qu’il veut », la réponse de Toko-Ekambi à Aboubakar

À la suite de l’élimination du Cameroun contre l’Égypte (0-0, 1-3 tab), jeudi 3 février 2022, en demi-finale de la CAN, Vincent Aboubakar a chargé ses coéquipiers, pointant l’individualisme de certains joueurs. Une charge que n’a pas appréciée le capitaine des Lions, Karl Toko-Ekambi. L’attaquant de l’Olympique Lyonnais a répondu à son compatriote.

L’attaquant lyonnais n’a pas apprécié la charge de Vincent Aboubakar après la défaite contre l’Égypte, jeudi 3 février 2022. | AFP

Prise de bec entre les deux Camerounais. Après l’élimination du Cameroun, jeudi 3 février 2022, contre l’Égypte (0-0, 1-3 tab), en demi-finale de la CAN 2022, Vincent Aboubakar a lancé une petite pique envers ses coéquipiers. L’ancien Lorientais a pointé du doigt l’égoïsme des Lions estimant que certains joueurs ont voulu briller seuls, sans penser au collectif

« C’est une grosse déception car la CAN est organisée chez nous, et on se fait éliminer en demi-finale. On a une grosse équipe et à chaque fois qu’on a joué collectif on a gagné. Aujourd’hui, chacun voulait montrer de quoi il est capable et voilà, en football, ça paye cash », a déclaré Aboubakar au micro de Canal + Sport Afrique à l’issue de la rencontre.

« Je ne vais pas polémiquer sur ça »

Son coéquipier, Karl Toko-Ekambi, n’a pas apprécié la charge de son compatriote. Le capitaine des Lions a réagi auprès du média camerounais Camfoot : « Il pense ce qu’il veut, il dit ce qu’il veut. Je ne vais pas polémiquer sur ça, lance l’attaquant de l’OL qui a préféré mettre en avant le courage de ses coéquipiers. Je félicite l’équipe. On a essayé de marquer, mais on n’a pas réussi. Le football, c’est comme ça. Le penalty, c’est soit tu marques, soit tu rates. Il faut avoir le courage de tirer. On a fait ce qu’on pouvait pour aller le plus loin possible. Il reste le match pour la troisième place. On va essayer de bien le préparer », a conclu Toko-Ekambi.

Visiblement, les deux hommes ne partiront pas en vacances ensemble. Ils devront toutefois vite se remobiliser pour la petite finale contre le Burkina Faso, samedi 5 février 2022, qui se jouera au stade Amadou Ahidjo de Yaoundé (Cameroun). La finale de la CAN 2022 opposera le Sénégal à l’Égypte, le dimanche.

Laisser un commentaire