A L uneACTUALITESPOLITIQUE

Communiqué du Conseil des ministres du 24 Février 2022

COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES
DU JEUDI 24 FEVRIER 2022


Le Président de la République, Son Excellence Macky SALL, a présidé le
Conseil des Ministres, ce jeudi 24 février 2022, au Palais de la République.

 
A l’entame de sa communication, le Chef de l’Etat a rappelé au Gouvernement
son souci permanent de soulager durablement les ménages sénégalais face à
la hausse des prix des denrées de première nécessité. C’est dans cet esprit
que le Président de la République a décidé de baisser les prix respectifs :
1. de l’huile de 1200 FCFA à 1100 FCFA le litre, soit une baisse de 100
FCFA par litre ;
2. du riz brisé non parfumé de 15.000 FCFA le sac de 50 kg à 13.750
FCFA, soit une baisse de 25 FCFA par Kg ;
3. du sucre de 625 FCFA à 600 FCFA, soit 25 FCFA/Kg.
Par ailleurs, le Président de la République, dans le but d’encourager et de
soutenir la production locale de riz, a décidé d’allouer une subvention de 32
F sur le kilogramme de riz paddy. Ce qui porte le prix au producteur à
162 FCFA.
Ces importantes mesures, au bénéfice des populations, auront un
impact aussi bien au niveau de la mobilisation des recettes qu’au niveau
budgétaire pour un montant global annuel de près de 50 milliards FCFA.
Le Président de la République a, dès lors, invité le Gouvernement, les
importateurs et les commerçants à veiller à l’application effective et immédiate,
des prix ci- dessus fixés.
Abordant la question liée à l’inauguration du Stade du Sénégal et la nouvelle
gouvernance des infrastructures sportives, le Président de la République
exprime sa profonde gratitude aux chefs d’Etat, Présidents d’Institutions,
invités officiels, artistes, hommes de culture, sportifs et aux populations qui ont
participé et rehaussé de leur présence le succès de la cérémonie
d’inauguration du Stade du Sénégal dénommé « Stade Abdoulaye WADE",
Stade dédié à la jeunesse.
Le Président de la République a, par la même occasion, adressé ses
chaleureuses félicitations au Président Abdoulaye WADE, parrain du Stade.
Le Chef de l’Etat félicite le Gouvernement et l’ensemble des structures
publiques (DGPU, SOGIP) ainsi que les sociétés privées (SUMMA) qui ont
œuvré à la réalisation, dans un délai record (17 mois), de l’une des
infrastructures sportives (aux normes) les plus modernes d’Afrique.
Le Président de la République félicite, notamment, le Ministre, Secrétaire
général de la Présidence de la République, le Ministre des Sports et les
membres du Comité d’organisation de l’inauguration, évènement qui fut un
succès exceptionnel.

Le Chef de l’Etat souligne que l’édifice de 50.000 places, avec ses stades
omnisports annexes, permettra au Sénégal d’accueillir, dans la sécurité et le
confort, les plus grandes manifestations sportives et culturelles, d’envergure
continentale et mondiale.
Le Président de la République indique, que ce joyau architectural, qui
contribue au renouveau urbain du Sénégal, dispose de commodités
ultramodernes. Ce potentiel, bien exploité, va développer des activités
économiques sur le site et aux alentours, donnant ainsi au Pôle urbain de
Diamniadio, le statut d’une ville internationale, symbole de l’émergence du
Sénégal.
Le Chef de l’Etat demande, dès lors, au Ministre des Finances et du Budget,
tutelle de la SOGIP, au Ministre des Sports et au Ministre chargé de
l’Economie, de lui proposer, dans les meilleurs délais, un modèle performant
de gestion de l’infrastructure qui assure sa maintenance adéquate et sa
rentabilité durable pour l’Etat.
Le Président de la République invite, dans cette optique, le Gouvernement à
asseoir, avec les fédérations sportives nationales et internationales, une
doctrine de gouvernance de nos infrastructures sportives afin de garantir la
professionnalisation de la pratique sportive, ainsi que la contribution notable
du sport au développement économique et social du Sénégal.
Le Chef de l’Etat demande, à cet effet, au Ministre des Sports, de finaliser le
projet de loi portant charte du sport, texte refondateur de la mise en œuvre de
la politique sportive dans toutes ses dimensions et composantes.
Le Président de la République rappelle au Gouvernement sa volonté de faire
du Sénégal, une Nation sportive de premier plan avec des infrastructures
modernes, un encadrement technique et juridique adapté, ainsi qu’un capital
humain performant dans toutes les disciplines.
Le Chef de l’Etat demande, dans cet élan, au Ministre des Sports d’intensifier
la dynamique de relance du mouvement "NAVETANES" dans son volet sport,
de même que la réhabilitation de l’éducation physique et sportive dans les
établissements scolaires et universitaires.
Sur l’intensification de la mise en œuvre prioritaire des politiques de jeunesse,
le Président de la République demande, au Ministre de l’Economie, du Plan et
de la Coopération, au Ministre de la Jeunesse et au Ministre en charge du
Suivi du PSE, d’actualiser, au regard des nouveaux défis et enjeux, la lettre de
politique sectorielle de la jeunesse.
Le Chef de l’Etat signale, dans cet exercice, l’urgence de mettre en
perspective l’éducation, la formation, la santé, le sport et l’épanouissement
psychosocial des jeunes, dans un environnement marqué par le basculement
vers la société numérique et l’insertion socio-économique par l’emploi décent

et l’entreprenariat.

Le Président de la République indique, ainsi, l’impératif de consolider la vie
associative et l’expression culturelle des jeunes à travers le développement
des cultures urbaines et la promotion des industries culturelles de manière
générale.
Sur le climat social, la gestion et le suivi des affaires intérieures, le Chef de
l’Etat a abordé les points suivants :
1. la préparation de la 142 ème édition de l’Appel de Seydina Limamoulaye,
et la préparation du Daaka de Médina Gounas, en invitant le
Gouvernement à prendre toutes les dispositions requises, pour assurer
le bon déroulement dans les meilleures conditions de ces deux
événements religieux ;
2. l’encadrement du volontariat et la situation des assistants de la sécurité
de proximité, en demandant au Ministre de l’Intérieur de prendre toutes
les mesures appropriées pour accélérer la transformation du statut
actuel des ASP, volontaires de l’action publique, soumis à un régime de
discipline strict ;
3. la régulation des financements de la campagne de commercialisation de
l’arachide, en invitant les Ministres en charge des Finances et de
l’Agriculture à engager, avec les huiliers et l’ensemble des opérateurs
privés stockeurs, les initiatives nécessaires au financement rapide des
dernières opérations relatives à la campagne de commercialisation
arachidière.
Le Président de la République a clos sa communication sur son agenda
diplomatique et sur le suivi de la coopération et des partenariats.
 
AU TITRE DES COMMUNICATIONS

– Le Ministre, Secrétaire général de la Présidence de la République a fait le
point sur le suivi des directives et instructions présidentielles ;
– Le Ministre des Finances et du Budget a fait une communication sur la
situation d’exécution budgétaire ;
– Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a fait une
communication sur la situation internationale;
– Le Ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération a fait une
communication sur les partenariats et les réformes dans le cadre du Compact
With Africa ;
– Le Ministre de la Femme, de la Famille, du Genre et de la Protection des
Enfants a fait une communication sur la rencontre portant examen du 8 ème
rapport périodique du Sénégal par le comité des Nations Unies pour
l’élimination des discriminations à l’égard des femmes ;
– Le Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural a fait une communication
sur la campagne de commercialisation arachidière ;
– Le Ministre du Commerce et des Petites et Moyennes Entreprises a fait une
communication sur le développement des activités du Marché d’Intérêt
National et la Gare des Gros Porteurs ;
– Le Ministre auprès du Président de la République en charge du Suivi du Plan
Sénégal Emergent a fait une communication sur le projet phare PSE
Jeunesse.

Laisser un commentaire