A L uneACTUALITESinternational

Direct – Guerre en Ukraine : Le Royaume-Uni et l’Allemagne demandent d’accélérer la livraison d’armes à l’Ukraine, Guterres en visite à Kiev

L’Union européenne a accuse la Russie de « chantage » au gaz après qu’elle eut fermé le robinet d' »or bleu » à la Pologne et à la Bulgarie. Moscou affirme avoir détruit « une grande quantité d’armes » fournies par les Occidentaux aux Ukrainiens. Le secrétaire général Antonio Guterres se rend dans la banlieue de Kiev, à Boutcha, Irpin et Borodianka.

Tous les horaires sont donnés au format temps universel coordonné (UTC). Pour information, la France se situe dans le fuseau horaire UTC+2.

Ce qu’il faut savoir sur la situation en Ukraine à 10H00 TU. :

– Le Parlement allemand demande au gouvernement d’accélérer la livraison d’armes lourdes à l’Ukraine
– Moscou condamne les « actes terroristes » en Transnistrie
– Le Parlement canadien condamne un « génocide » contre les Ukrainiens
– Le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres arrivé en Ukraine.
– Le Royaume-Uni appelle à poursuivre l’acheminement d’armes en Ukraine.

10h30 TU- Le Parlement allemand demande au gouvernement d’accélérer la livraison d’armes lourdes à l’Ukraine

Les parlementaires allemands ont voté une motion de soutien à l’Ukraine en demandant notamment au gouvernement, jusqu’ici prudent sur la question, de livrer davantage d’armes lourdes à Kiev pour contrer l’agression russe.

Intitulée « Défendre la paix et la liberté en Europe – Soutien global à l’Ukraine« , cette motion défendue par les groupes parlementaires des trois partis au pouvoir ainsi que par les conservateurs dans l’opposition a été adoptée à une très large majorité.

Le Bundestag, le Parlement allemand, le 27 avril 2022.

Le Bundestag, le Parlement allemand, le 27 avril 2022.
AP/Markus Schreiber

« Depuis le 24 février, notre monde a changé: une guerre terrible fait rage au coeur de l’Europe, en violation du droit international, avec des crimes de guerre et une brutalité et une cruauté à peine imaginables« , a déclaré en ouverture des débats la cheffe du groupe parlementaire des Verts Britta Hasselmann.

Cette motion commune stipule que « conformément à la Charte des Nations unies, l’Allemagne fournit également des armes d’autodéfense à l’Ukraine et approuve les livraisons en provenance de pays tiers« .

Les futures armes livrées par l’Allemagne devraient être « de type soviétique ou russe« , permettant d’être « utilisées immédiatement« .

09h30 TU – Moscou condamne les « actes terroristes » en Transnistrie

Moscou se dit « alarmé » par les « actes terroristes » dans la région séparatiste moldave, secouée cette semaine par une série d’explosions puis des tirs visant un village hébergeant un dépôt de munitions russe.

Une série d’incidents a secoué cette semaine la Transdniestrie, une région soutenue par Moscou qui a fait sécession de la Moldavie après une brève guerre en 1992. Environ 1.500 soldats russes y sont déployés depuis pour garantir la sécurité du territoire.

Une femme passe devant une statue de Lénine à Tiraspol, la capitale de la Transnistrie, le 31 octobre 2021.

Une femme passe devant une statue de Lénine à Tiraspol, la capitale de la Transnistrie, le 31 octobre 2021.
AP/Dmitri Lovetsky

« Nous sommes alarmés par l’escalade des tensions » dans la région, a affirmé la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova, ajoutant que Moscou « considère ces évènements comme des actes terroristes visant à déstabiliser la situation« .

Moscou « condamne fermement les tentatives d’impliquer la Transdniestrie dans les évènements en Ukraine« , a-t-elle ajouté, appelant Tiraspol, la capitale du territoire séparatiste, et Chisinau à « effectuer une recherche constructive de solutions« .

08h30 TU – Guterres appelle Moscou à coopérer avec la Cour Pénale Internationale et qualifie la guerre « d’absurdité au XXIe siècle »

Le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres a appelé jeudi Moscou à « accepter de coopérer » avec l’enquête de la Cour pénale internationale (CPI) sur de possibles crimes de guerre perpétrés en Ukraine, lors d’une visite à Boutcha, banlieue de Kiev devenue symbole des atrocités commises depuis le début de l’invasion russe.

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, à Borodyanka, ville proche de Kiev, Ukraine, le 28 avril 2022.

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, à Borodyanka, ville proche de Kiev, Ukraine, le 28 avril 2022.
AP/ Efrem Lukatsky

« Quand nous voyons ce site horrible, je vois combien il est important d’avoir une enquête complète et d’établir les responsabilités« , a déclaré M. Guterres. « J’appelle la Russie à accepter de coopérer avec la CPI« , a-t-il ajouté.

07h30 TU – Le Parlement canadien condamne un « génocide » contre les Ukrainiens

Les députés canadiens ont adopté une motion condamnant les « actes de génocide contre le peuple ukrainien » menés par la Russie et reconnaissant qu’il existe « des preuves claires et abondantes de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité systématiques et massifs« .

« La Chambre des communes a adopté une motion concernant des actes de génocide contre le peuple ukrainien« , a annoncé la chambre basse du Parlement sur Twitter.

Le texte, déposé à l’initiative d’une députée du Nouveau parti démocratique (NPD, gauche), Heather McPherson, a été adopté à l’unanimité. La motion précise qu’il « existe des preuves claires et abondantes de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité systématiques et massifs commis contre le peuple ukrainien par les Forces armées de la Fédération de Russie, sous la direction du président Vladimir Poutine. »

06h00 TU – Kharkiv bombardée

« Le danger on s’en fout! ». Chaque jour ils arpentent Kharkiv pour éteindre des incendies causés par des bombardements russes. Après plus de deux mois de conflit, l’épuisement guette les pompiers de la deuxième ville d’Ukraine.

Les chiffres sont terribles: plus de 1.000 incendies dans la région de Kharkiv, plus de 2.000 bâtiments endommagés ou détruits par le feu uniquement dans la ville et plus de 140 civils morts dans les décombres, selon Ievguen Vassylenko, porte-parole régional du Service d’urgence de l’Ukraine.

Un pompier éteint un feu dans un immeuble après un bombardement russe à <br />
Kharkiv, en Ukraine, le 25 avril 2022.

Un pompier éteint un feu dans un immeuble après un bombardement russe à
Kharkiv, en Ukraine, le 25 avril 2022.
AP/Felipe Dana

Chaque jour des roquettes russes visent principalement les quartiers Nord-Est et Est, les plus proches de la ligne de front. Des habitants y vivent toujours. Des frappes aléatoires, espacées, à toute heure du jour ou de la nuit, parfois meurtrières.

04h00 TU – Le Royaume-Uni appelle à poursuivre l’acheminement d’armes en Ukraine.

La cheffe de la diplomatie britannique Liz Truss a appelé, dans un discours à Londres, à un renforcement des livraisons d’armes à l’Ukraine, soulignant que le temps est au « courage » face à la Russie.

Chargement du lecteur…

« Armes lourdes, chars, avions – creuser dans nos stocks, accélérer la production, nous devons faire tout ça« , a-t-elle insisté -qualifiant Vladimir Poutine « d’opérateur voyou désespéré, qui n’a aucun intérêt pour les moeurs internationales« -, dans un discours à la résidence officielle du lord-maire de la Cité de Londres.

Vladimir Poutine a quant à lui à nouveau mis en garde contre toute intervention extérieure dans le conflit en Ukraine, promettant une riposte « rapide et foudroyante« .

02h00 TU – La Russie avance avoir attaqué « des hangars avec une grande quantité d’armes « 

Au moment où les Occidentaux intensifient leurs efforts pour armer les Ukrainiens face à la Russie, le ministère russe de la Défense a affirmé que « des hangars avec une grande quantité d’armes et de munitions étrangères, livrées aux forces ukrainiennes par les États-Unis et des pays européens, avaient été détruits avec des missiles Kalibr tirés de la mer sur l’usine d’aluminium de Zaporojie« , dans le sud de l’Ukraine.

Chargement du lecteur…

Le gouverneur de cette région a cependant apporté un ferme démenti: « Aucun dépôt de munitions et d’armes n’a été touché à Zaporojie« , a-t-il rétorqué, martelant que l’usine atteinte « n’était plus opérationnelle depuis six ans« .

Les troupes russes bombardent ponts et voies ferrées pour ralentir les livraisons d’armes occidentales à l’Ukraine, avait expliqué un conseiller du ministre ukrainien de l’Intérieur, après la destruction d’un pont stratégique reliant ce pays à la Roumanie.

00h10 TU – Le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres arrivé en Ukraine.

Après avoir rencontré la veille le président Vladimir Poutine dans la capitale russe, le secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres est arrivé en Ukraine.

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, à Borodyanka, ville proche de Kiev, Ukraine, le 28 avril 2022.

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, à Borodyanka, ville proche de Kiev, Ukraine, le 28 avril 2022.
AP/Efrem Lukatsky

Il s’agit de sa première visite dans le pays depuis le début de l’invasion russe le 24 février. Il se rendra aujourd’hui dans la banlieue de Kiev, à Boutcha, Irpin et Borodianka, théâtres d’exactions imputées à l’armée russe par les Ukrainiens.

Laisser un commentaire