A L uneACTUALITESPOLITIQUE

Le député et secrétaire administratif du Frapp, Guy Marius Sagna:« Expresso et ses promoteurs soudanais n’ont aucun respect pour le Sénégal »

Le député et secrétaire administratif du Frapp, Guy Marius Sagna s’est fendu d’un post pour dénoncer le licenciement de 50 employés de Expresso Sénégal et interpelle le chef de l’Etat et les autorités de tutelle pour qu’ils prennent et assument pleinement leur responsabilité dans cette affaire.

« Au mois de juin 2022, le DG soudanais d’Expresso avait magnifié les performances économiques de Expresso et félicité les travailleurs. Deux semaines après, le même DG commence à parler de licenciements pour motif économique« , rappelle Guy Marius Sagna. Selon le député, les difficultés économiques qui sont contestées par les délégués et les agents car les arguments avancés sont complètement incohérents et ne sont pas conformes aux chiffres de l’entreprise.

« Ce 19 Août 2022, le DG a lancé un processus de licenciements d’une cinquantaine de travailleurs cette fois-ci pour avoir porté des brassards rouges dans l’entreprise et exprimé leur désaccord face aux mensongères difficultés économiques prétextées pour licencier des travailleurs« , explique-t-il. Pour M. Sagna, il est inacceptable que des citoyens sénégalais soient licenciés dans leur propre pays pour avoir porté des brassards rouges et pour avoir dénoncé un licenciement économique de travailleurs.

« Expresso et ses promoteurs soudanais n’ont aucun respect pour l’État du Sénégal. Stop à ces multinationales qui viennent nous opprimer avec la complicité des ministres de tutelle! Pire, ces multinationales fraudent et ne sont pas en règle avec le fisc avec des complicités à des niveaux insoupçonnés« , dénonce-t-il.

Laisser un commentaire