A L uneACTUALITESinternationalPOLITIQUE

DIRECT . Guerre en Ukraine : L’Armée Russe Revendique la Prise de Quelques Localités dans l’Est de l’Ukraine

An armoured convoy of pro-Russian troops moves along a road during Ukraine-Russia conflict in the southern port city of Mariupol, Ukraine April 21, 2022. REUTERS/Chingis Kondarov

Les forces russes revendiquent la prise de quelques localités dans l’est de l’Ukraine après une série de revers cinglants sur plusieurs fronts, mais Kiev semble garder l’initiative, appelant les soldats russes à choisir la reddition.

07H25 TU. La Russie lance une enquête criminelle sur l’explosion du pont de Crimée.

La Russie ouvre une enquête criminelle sur l’explosion qui a gravement endommagé l’important pont reliant la Crimée annexée par Moscou au continent, et qui a été causée selon elle par l’explosion d’un véhicule.

Le comité d’enquête russe a déclaré avoir « ouvert une enquête criminelle en rapport avec l’incident sur le pont de Crimée ». Il a précisé que l’explosion a eu lieu après « l’explosion d’un camion ».

05H48 TU. Un incendie s’est déclaré sur le pont de Crimée, le trafic interrompu.

Un incendie s’est déclaré sur le vaste pont automobile et ferroviaire reliant la Crimée ukrainienne annexée par la Russie et le territoire russe forçant l’arrêt du trafic, selon les autorités russes.

« Une citerne de carburant a pris feu en queue d’un train », ont indiqué les chemins de fer de Crimée. Ce pont, construit à grand frais sur ordre de Vladimir Poutine, sert notamment au transport d’équipements militaires russes pour l’armée russe combattant en Ukraine.

03H43 TU. Munitions pour l’Ukraine: l’armée américaine parvient à ses limites.

L’armée américaine ne pourra bientôt plus fournir à l’Ukraine les équipements de pointe qu’elle lui a donnés jusqu’ici, ses réserves arrivant à leurs limites notamment en termes de munitions, selon les responsables et des experts américains.

Les Etats-Unis sont de loin les premiers donateurs d’armement à l’Ukraine depuis l’invasion du pays par la Russie le 24 février, avec plus de 16,8 milliards d’assistance militaire à Kiev.

Mais les stocks américains de certains équipements « atteignent les niveaux minimums nécessaires à la planification et la formation », et le réapprovisionnement des stocks à leur niveau pré-invasion pourrait prendre « plusieurs années », selon Mark Cancian, du Center for strategic and international studies (CSIS).

Des équipements plus anciens sont disponibles et « ils représenteront une part de plus en plus importante des transferts » à l’avenir, ajoutait dans une note récente cet ancien colonel du corps des Marines qui fut responsable des achats d’armement du Pentagone de 2008 à 2015.

« Nous sommes en train de tirer des leçons » sur les besoins en munitions de l’armée américaine dans un conflit entre grandes puissances, qui sont « bien supérieurs » aux prévisions, a reconnu un militaire américain sous le couvert de l’anonymat.

01H10 TU. Quelques gains russes, mais Kiev garde l’initiative.

Les forces russes revendiquent la prise de quelques localités dans l’est de l’Ukraine après une série de revers cinglants sur plusieurs fronts, mais Kiev semble garder l’initiative, appelant les soldats russes à choisir la reddition.

L’armée ukrainienne a repris près de 2.500 km2 de territoire aux forces russes depuis la fin septembre, dont près de 800 km2 et 29 localités « rien que cette semaine », a affirmé le président Volodymyr Zelensky vendredi soir dans son allocution quotidienne.

Au même moment à Oslo, le Nobel de la paix récompensait le militant bélarusse emprisonné Ales Beliatski, l’ONG russe Memorial et le Centre ukrainien pour les libertés civiles, un prix hautement symbolique en pleine guerre en Ukraine.

Les grandes capitales occidentales ont salué cette décision, et le secrétaire général des Nations Unies Antonio Guterres a souligné « le pouvoir de la société civile pour faire avancer la paix ».

Le président américain Joe Biden, qui a mis en garde contre un risque d’« apocalypse » pour la première fois depuis la Guerre froide, a félicité des lauréats qui se sont dressés face « à l’intimidation et à l’oppression ».

Mais en Russie, en guise de réaction, la justice a ordonné la saisie des bureaux de Memorial.

Laisser un commentaire