A L uneACTUALITESinternationalPOLITIQUE

DIRECT. Guerre en Ukraine : Le président ukrainien Volodymyr Zelensky va Participer à la Réunion Virtuelle d’Urgence du G7 Prévue à Partir de 12H00 GMT

This handout picture taken and released by National Police of Ukraine on October 9, 2022 shows a residential building after a strike in Zaporizhzhia, amid the Russian invasion of Ukraine. - An overnight Russian missile strike killed at least 12 people in Zaporizhzhia, authorities said on October 9, 2022, in the latest deadly attack to hit the southern Ukrainian city that President Volodymyr Zelensky called "absolute evil". (Photo by Handout / National Police of Ukraine / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / HANDOUT / NATIONAL POLICE OF UKRAINE" - NO MARKETING NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS

Les bombardements russes d’une ampleur inégalée depuis des mois sur Kiev et d’autres villes d’Ukraine seront ce mardi au centre des discussions des membres du G7. Selon un nouveau bilan annoncé par les autorités, au moins dix-neuf personnes ont été tuées et 105 blessées dans ces frappes russes.

08H33 TU. Le constructeur automobile japonais Nissan vend ses actifs en Russie à l’Etat russe (agences)

07H38 TU. Rencontre prévue entre Erdogan et Poutine mercredi à Astana (responsable turc)

Le président turc Recep Tayyip Erdogan rencontrera son homologue russe Vladimir Poutine mercredi à Astana, en marge d’un sommet régional dans la capitale du Kazakhstan, selon un responsable turc.

La Turquie, qui maintient une position neutre depuis le début de l’invasion russe en Ukraine, a offert dans le passé sa médiation pour ouvrir des pourparlers entre Kiev et Moscou.

07H27 TU. Paris « avertit » le Belarus de ne pas entrer dans la guerre

Le Belarus « serait bien avisé » de ne pas entrer dans la guerre en Ukraine, a averti mardi la cheffe de la diplomatie française Catherine Colonna, évoquant la possibilité de sanctions.

« La question sera très certainement à l’agenda des discussions du G7 » qui se réunit virtuellement mardi en urgence, au lendemain des frappes russes massives sur toute l’Ukraine, a déclaré Catherine Colonna sur France Inter.

Le président bélarusse Alexandre Loukachenko a accusé lundi la Pologne, la Lituanie et l’Ukraine de préparer des attaques « terroristes » et un « soulèvement » au Bélarus, et annoncé le déploiement d’un groupement militaire « régional » avec Moscou.

Minsk « serait bien avisé » de ne pas entrer dans la guerre, a déclaré Catherine Colonna. « Il faut lancer un avertissement à ce pays. Tout soutien supplémentaire à la guerre que mène la Russie en Ukraine entraînerait des sanctions supplémentaires ».

06H27 TU. Ukraine: 19 personnes tuées dans des frappes russes de lundi (nouveau bilan)

Dix-neuf personnes ont été tuées et 105 blessées dans des frappes russes massives de lundi sur l’Ukraine, selon un nouveau bilan annoncé mardi par les autorités.

« Selon les données préliminaires, 19 personnes sont mortes et 105 ont été blessées », selon le service d’Etat pour les situations d’urgence.

03H50 TU. La Première ministre britannique Liz Truss doit appeler à ne pas « faiblir d’un iota »
Selon Londres, Liz Truss, à la tête du gouvernement depuis un mois, devrait déclarer que « personne ne souhaite la paix plus que l’Ukraine. Et pour notre part, nous ne devons pas faiblir d’un iota dans notre détermination à l’aider à gagner ».

Des bombardements meurtriers russes d’une ampleur inégalée depuis des mois ont frappé l’Ukraine lundi matin, faisant au moins onze morts et 89 blessés, selon le dernier bilan de la police, dont cinq à Kiev, visée pour la première fois depuis le 26 juin par des missiles.

02 H29 TU. A l’ONU, l’Ukraine accuse la Russie d’être un « Etat terroriste »

L’Ukraine a accusé lundi à l’ONU la Russie d’être un « Etat terroriste » pour avoir tué des civils en frappant massivement Kiev et des grandes villes. Des bombardements dénoncés par les Nations unies et l’Occident.

« La Russie a encore une fois prouvé qu’elle était un Etat terroriste que l’on doit dissuader de la plus forte des manières », a déclaré l’ambassadeur ukrainien à l’ONU Sergiy Kyslytsya.

Son homologue russe Vassili Nebenzia lui a répondu en comparant le régime de Kiev à la « plus scandaleuse des organisations terroristes », deux jours après l’explosion. Un « sabotage » selon Moscou, qui a sérieusement endommagé le pont russe de Crimée.

Avant l’Assemblée générale, le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres, « profondément choqué », avait dénoncé les bombardements russes : « Une nouvelle escalade inacceptable de la guerre » dont les civils « paient le prix le plus élevé ».

Des pompiers et des policiers travaillent sur un site où une explosion a créé un cratère dans la rue après une attaque russe à Dnipro, en Ukraine, le 10 octobre 2022. 

Des pompiers et des policiers travaillent sur un site où une explosion a créé un cratère dans la rue après une attaque russe à Dnipro, en Ukraine, le 10 octobre 2022.
AP Photo/Leo Correa, File.

23H25 TU. L’ONU s’attend à une nouvelle vague de déplacements après les frappes russes en Ukraine

Davantage de personnes seront contraintes de fuir leur foyer en Ukraine, selon le Haut-commissaire aux réfugiés de l’Onu Filippo Grandi, après que des missiles russes se sont abattus sur Kiev et d’autres villes ukrainiennes.

23H19 TU. Emmanuel Macron déplore un « changement profond de la nature » de la guerre

Le président français Emmanuel Macron a tenu lundi soir une réunion d’urgence sur l’Ukraine après une série de frappes russes qui représentent selon lui un « changement profond de la nature » de la guerre.

Ces « frappes délibérées de la Russie sur l’ensemble du territoire ukrainien et contre des civils, c’est un changement profond de la nature de cette guerre », a-t-il déclaré lors d’un déplacement en Mayenne, ajoutant qu’il réunirait ses conseillers diplomatiques et militaires concernés dès son retour à Paris pour « faire un point » sur la situation.

Laisser un commentaire